Nos petits gestes verts du quotidien

Parce que tout compte, même les tout petits gestes, et d’autant plus que plus c’est petit, plus c’est facile à mettre en place.

Voilà des petits exemples tout bêtes qui vous donneront peut etre des idées.

  • Étant une allergique/ enrhumée chronique j’ai toujours préféré les mouchoirs en tissus, aux mouchoirs en papier. C’est très sentimental, c’est un peu mon objet transitionnel à moi. J’ai toujours un mouchoir dans mon sac ou sous mon oreiller. On s’est longtemps moqué de moi, surtout que j’en sème de partout, il n’est pas rare que l’un tombe de mon sac lorsque j’en sors quelque chose… ce qui m’a valu d’être « la fille aux mouchoirs » à la fac! L’avantage c’est que des qu’un de mes mouchoirs étant trouvé, il me revenait toujours!! Bref, aujourd’hui j’assume complètement puisque c’est écolo!! J’y ai converti toute la famille. Vous ne trouverez jamais un mouchoir en papier chez nous.

  • Dans la même veine, j’ai cessé d’acheter du papier essuie-tout il y a très longtemps. Tout d’abord pour des raisons économiques. Mes invités cherchent toujours le sopalin chez moi, et sont toujours étonné de savoir que je fais sans, j’ai des serviettes, des torchons, des serpillières… et moi ça ne me manque jamais!

  • La démarche a continuée dans la salle de bain, où nous sommes très naturellement passé aux coton lavables.

  • Plus récemment, j’ai pris la résolution de réutiliser le papier cuisson. Je ne sais pas trop pourquoi, mais je jetais ma feuille à chaque utilisation. Maintenant je la conserve pour plusieurs fournées. Mais dans l’idéal, il faudrait que je me trouve une feuille de cuisson lavable. Qu’est ce que vous me conseillez? Je ne suis pas trop fan du silicone..

  • On n’achète plus de bouteilles d’eau minérale depuis longtemps. Mais il nous arrivait encore d’en avoir besoin pour nos piques-niques ou trajets en voiture. Et bien c’est fini, Nous avons maintenant des bidons en plastiques de chez Decathlon qui sont parfaits. Quant aux enfants ils ont chacun une gourde qu’ils prennent grand plaisir à trimballer de partout. La plus jolie étant celle de Roméo, personnalisée à son nom, offerte par C mon étiquette. Je lui piquerai bien d’ailleurs! 

  • On ne surchauffe pas à la maison. Ah c’est du bon sens, n’est ce pas? Mais qu’est ce que c’est dur à assumer quand on a du monde. ‘Il fait un peu frais chez toi, non? »… la petite remarque qui te fait douter que ton intérieur est chaleureux. Bref, ici on porte des pulls et des pantoufles, on a des grosses couettes d’hiver, et on n’a jamais froid. 

  • On achète nos fruits et légumes bio quand on peut, mais surtout toujours de saison et français. En fait, on départ, comme je ne savais pas exactement si la courgette étai déjà de saison, ou la butternut plus du tout, j’ai pris le réflexe de regarder l’origine, en me disant que si c’était français c’était de saison. D’ailleurs à choisir, je préfère prendre mes tomates en vrac et françaises, que bio, marocaines et sur-emballée… qu’est ce que vous en pensez? 

  • Nous avons enfin collé un stop pub sur notre boite à lettres. Et j’en ai discuté avec ma factrice( qui est très sympa d’ailleurs). Du coup je n’ai vraiment plus du tout de prospectus!! 

  • Nous cédons nos vêtements, jouets, livres à des associations plutôt que jeter. Et je fais passer nos magazines à des salles d’attentes. 

  • J’ai pris l’habitude de me désinscrite des newsletters et de vider régulièrement ma boite mail. Car oui même les mails polluent car pour leur transfert et leur sauvegarde nécessitent de puissants serveurs gourmands en énergie. 

  • Je n’imprime jamais de papier et nous sommes passés aux e-factures pour toutes nos dépenses. Malgré cela, vu la quantité de papier utilisée par les dessins de mes enfants… nous restons de très mauvais élèves en la matière.

  • Nous n’achetons presque plus du tout de produits industriels (exepté des plats picard et des biscuits apéro à de très rares occasion). Nous sommes passés au fait maison pour toute notre alimentation. Par contre nous privilégions les savoirs faire artisanaux: fromage blancs fermiers ou patés de campagne…

 

On s’engage d’autre part à rapidement passer aux éponges végétales et lavables (je ne me fais pas du tout au tawashis), peut être que cette solution nous conviendra mieux. L’amoureux va prendre un mug pour son travail pour la machine à café. 

J’attends vos idées à vous pour continuer à s’améliorer ensemble.

Du nouveau dans mes cosmétiques

Vous vous souvenez de mon article sur notre réduction des déchets dans la salle de bain ici? Je vous avais présenté nos produits solides, et beaucoup venaient de chez Lush, qui n’est pas le meilleur élève en terme d’environnement. Alors j’ai continué mes recherches pour trouver mieux. Et je suis tombé sur le site Pachamamaï découvert via Instagram qui s’engage dans une véritable démarche environnementale, zéro déchets, vegan et leurs produits ont de nombreuses certifications. J’ai eu le plaisir de tester deux shampoings solides et un savon de cette gamme.

Nous avons choisi le shampooing sweetie pour les enfants et moi qui avons les cheveux normaux, mais aussi le shampooing pure pour l’amoureux qui a le cuir chevelu sensible. Ils nous plaisent beaucoup, ils moussent peu ce qui est parfait pour les enfants qui se lavent les cheveux seuls avec. L’amoureux a adopté son shampooing, alors que jusqu’à maintenant c’était lui le plus réticent sur le solide.

Quant au savon c’est le Calenduline qui est parfait pour les grands comme les petits puisque sans huiles essentielles. Il laisse une sensation très douce sur la peau. 

Lire la suite

Bougies à la cire d’abeille

cire-dabeille-4

Depuis nous avons décidé de faire plus attention à l’environnement, nous chassons évidemment les polluants interieurs, nous avons donc banni les bougies à la parafine et aux parfums synthetiques… mais j’avoue ça me manque. J’aime l’ambiance que peuvent apporter des bougies, elles réchauffent l’atmosphère.

Alors j’ai fait quelques recherches et je suis tombé sur l’article de Merci Raoul: des bougies à la cire d’abeilles… tout simplement!

Pour réaliser des bougies à la cire d’abeille, c’est super simple. J’ai trouvé ma cire d’abeille en magasin bio à 9 euros les 400g. Comme je ne savais pas si je pouvais faire chauffer la cire dans un récipient alimentaire ou non, j’ai décidé de la faire fondre directement dans les pots dédiés aux bougies au bain marie. J’ai utilisé une mèche en coton bio, et un petit batonnet pour la maintenir au centre.

cire-dabeille-2cire-dabeille-3cire-dabeille-5 Lire la suite

Objectifs verts pour 2017

img_0971

L’année 2016 aura vraiment été celle du virage écologique et même s’il nous reste beaucoup à faire pour nous améliorer, j’ai l’impression que le plus gros a été entrepris, à savoir: changer votre façon de voir les choses. Une fois que notre vision sur nos actes a changée, c’est bien plus simple de mettre en œuvre des actes je trouve.

Pour commencer, en relisant nos objectifs 2016, j’ai quand même été super fière de nous car tout est atteint (sauf le produit pour lave-vaisselle). Pourtant il y avait des projets plus difficiles que les autres, mais on est allé au bout de tout. Pour faire le bilan, nous avons acheté une voiture électrique, réduit drastiquement tous nos produits d’hygiène dans la salle de bain, ainsi que les produits ménagers, on a installé un poulalier et logé 3 poulettes. Nous trions tous nos déchets et n’utilisons plus que des gourdes ré-utilisables.

img_2652

Pour 2017, nous avons bien sûr en tête plein de choses à améliorer, et les noter ici nous motivera à les réaliser.

1- Améliorer l’isolation de la maison. Nous pensons notamment à changer notre porte d’entrée, isoler la chambre d’amis et la salle de bain.

2- Faire un potager plus grand. Nous allons déplacer le potager pour le rapprocher de nous et le rendre plus fonctionnelle et accessible. Il sera plus grand et plus fourni, et surtout nous espérons faire également un potager d’hiver.

3- Installer un compost pour ce que les poules ne mangent pas et la paille souillée afin de faire du fumier pour le potager.

4- Renoncer aux sacs plastiques pour fruits et légumes. J’ai acheté des sacs en lin réutilisables, il n’y a plus qu’à.

Lire la suite

Le Shiki: Mon accessoire de l’été et en cadeau pour vous

IMG_4598

Pendant mes vacances j’ai apporté dans mes valises un petit quelques chose pas encombrant pour un sou et qui m’a bien servi: Un Shiki. Un joli carré de tissu tissé dans la tradition des canuts lyonnais qui se noue pour faire de jolis baluchons selon la technique japonaise des furoshiki dont je vous avais vaguement parlé il y a bien longtemps.

Et aujourd’hui je suis ravie de vous présenter ce produit, parce que c’est une petite entreprise lyonnaise Lyon’s Touch donc toute proche de chez moi qui propose des tissus fabriqués en France, écologiques et en plus ludiques! Tout pour plaire en somme…

Pendant mes vacances j’ai pu tester ces nombreuses possibilités, tantôt baluchon pour la plage, tantôt sac de jeux pour le ferry, mais aussi paréo pour Mona ou foulard pour moi, et même turban dans les cheveux. Il y a plusieurs façon de nouer son Shiki en sac et les tutos sont à retrouver ici. Même ma sœur a été emballée, regardez comme elle le porte bien avec son gros bidon!

IMG_5040

IMG_4618

Lire la suite

Les produits ménagers maison

IMG_2785

Après la salle de bain, je vous ouvre aujourd’hui la porte de mon placard ménager. Là aussi nous avons fait un grand tri et pour tout vous dire il ne reste presque plus rien.

Finalement les produits ménagers c’est bien plus facile de passer au fait maison que pour les cosmétiques.

Alors voilà ce qu’on utilise à la maison à la maison:

  • De l’eau. En fait pour beaucoup de chose laver à l’eau claire suffit amplement. Pour le sol, on lave à 80 % qu’à l’eau. Quand il y a des tâches un peu collantes, on met juste un peu de savon noir. Pour des raisons écologiques, j’ai décidé de ne pas remplacer notre petit aspirateur balai dont nous nous servions au premier étage et qui a rendu l’âme. A la place je passe juste un coup de serpillière très légèrement humide une fois par semaine et ça suffit (pourtant je suis un peu maniaque). Par contre ça sous entend qu’on a du remplacer les tapis des enfants par des tapis en coton qui ont juste besoin d’être secoués et non aspirés. On utilise aussi l’eau pour laver les miroirs et les vitres (les vitres j’avoue je les lave une fois par an), je mouille les miroirs avec un linge humide, puis je sèche avec un linge sec. Dernière utilisation de l’eau pour la poussière: je passe une lingette micro fibre humide sur les meubles et bibelots à dépoussiérer.

IMG_2779

  • Le vinaigre blanc. Les utilisations du vinaigre blanc sont infinies! Je l’utilise comme liquide de rinçage, adoucissant pour le linge uniquement si besoin (pas à chaque machine), pour détartrer la bouilloire ou la machine à café. On peut en verser de temps en temps dans ses éviers, lavabo et wc pour désincruster les assainir les tuyauterie. Je l’utilise aussi pour laver les planches à découper lorsqu’elles gardent les mauvaises odeurs. Son usage ne se limite pas  à la maison, il est aussi très utile au jardin, comme désherbant, et pour faire partir les traces de calcaire causées par la pluie sur les mobilier de jardin ou sur les pots de fleurs. Si l’odeur du vinaigre vous incommode, vous pouvez mettre des quartiers de citron frais dedans pour le parfumer.

IMG_2780

Lire la suite

Le pique-nique de la mère parfaite

IMG_1794

Dès qu’arrivent les beaux jours qu’est ce que c’est agréable de pique niquer dehors. Nous on adore ça, souvent le soir on part avec un panier et un plaid sous le bras s’installer dans un champ ou au bord d’un lac et ça nous donne l’impression d’être en vacances. Je suis persuadée que vos enfants adorent autant que les miens.

Le seul hic c’est que la version sandwich jambon beurre/ paquet de chips, compotes en gourdes… n’est ni très diététique, ni très écolo, et ça doit faire un peu titiller la mère parfaite qui est en vous.

La vraie mère parfaite elle préparerait surement un cake salé ou un pain au chorizo, avec des gressins maison et des chips de pomme, mais je suis bien désolée d’annoncer à la  cette dernière qu’elle n’aurait rien compris au principe du pique-nique. Un pique-nique par définition c’est un repas pris sur le pouce qui fait plaisir à tout le monde mais ne nécessite pas des heures de cuisine en amont.

IMG_1853

Alors voilà ma solution, c’est le pique-nique en bocal. C’est facile à transporter, et ludique pour les enfants. Dedans on met des légumes comme des tomates cerises, des cornichons, des radis, des concombres, des carottes mais aussi des fruits; du melon, des fraises, des bananes. Au final ça donne plein de pots colorés à grignoter avec les doigts.

Pour compléter, je vous propose, une petite salade de lentilles parce que c’est vraiment express. Je prends une conserve de lentilles, je la rince, je rajoute quelques oignons doux émincés très finement, des petits lardons et du persil, j’assaisonne avec une vinaigrette au miel et le tour est joué. Si vous avez 5 minutes devant vous, vous pouvez même personnaliser les salades pour chacun. Et là encore dans des petits bocaux, comme ça on se passe des assiettes en carton! Avec une bonne tranche de pain de campagne tout le monde sera rassasié. (Je n’avais plus assez de bocaux pour tout le monde alors on a mangé dans le même)

Nous remplaçons les chips par des noix tout simplement, et pour le dessert on complète avec un yaourt  et un petit gâteau préparé avec amour ou acheté à la boulangerie!

Au final à part les bouteilles de nos bières nous n’avons généré aucun déchet. Et quand nous sommes rentrés à la maison, nous avons juste eu à ranger les bocaux au frigo pour mon déjeuner en solo du lendemain.

IMG_1795

IMG_1798

IMG_1800

IMG_1802

Lire la suite

Dans ma salle bain, opération réduction des déchets

IMG_1578

Voilà un petit moment que je voulais vous proposer de faire le tour des produits que l’on utilise dans notre salle de bain.

Depuis que nous tentons d’être de meilleurs élèves en terme d’écologie, nous avons fait un grand tri parmi nos produits pour ne conserver que l’essentiel, et surtout de réduire les emballages.

Attention cet article un peu long, mais à la fin il y a une surprise pour vous motiver.

IMG_1083

Pour la douche, pas mal de produits Lush, je sais que cette marque n’est pas bio et qu il reste des produits pas top dans nombre de ses compositions, mais en attendant c’est le seul endroit où je trouve autant de produits solides, des savons, des shampooings, des crèmes, des déodorant… et quand on essaye de réduire ses déchets c’est assez fantastique. En tout cas Lush ne ment pas, la composition est écrite en gros sur les étiquettes, et il y a des petites étoiles pour tout ce qui est chimique.

Je ne vous conseillerais donc pas toute la gamme Lush, mais pour les produits que j’utilise j’ai tenté d’éplucher les compositions et je n’ai rien vu de trop cracra. Mais n’hésitez pas à me dire si je me trompe. Voilà donc notre sélection chouchou.

Notre shampooing solide préféré qui convient à toute la famille (incroyable): c’est celui là. Il fait les cheveux doux et soyeux. L’avantage des shampooings solides c’est qu’on en met moins je trouve et mes cheveux paraissent moins agressés, j’ai d’ailleurs espacé les lavages, je suis à un lavage tous les 4 jours. Pour les enfants c’est vraiment facile à appliquer et du coup ils se lavent les cheveux seuls, oui même Mona, j’interviens juste pour le rinçage. Pour les enfants nous sommes à un lavage tous les 10 jours (avec juste des rincages à l’eau entre temps si nécessaire)

IMG_1075

Lire la suite