La vie simple en famille: vadrouilles et fait-maison

Une troisième grossesse: Les idées reçues

J’avais entendu beaucoup de choses sur les troisièmes grossesses, et tout ne s’est pas vérifié pour nous, alors ça vous dit un petit point sur les clichés de la troisième (autrement entendue dernière raisonnable) grossesse?

Les gens se réjouissent moins. 

Oui et Non. Rien n’égale l’enthousiasme déployé pour un premier de tout façon. Mais j’avais lu et entendu pas mal de témoignages de futures mamans se plaignant de réflexions un peu assassines du style « mais c’était voulu? » « Ah et ben courage! », « mais pourquoi en fait? », alors je m’y attendais un peu d’autant que nous avons le sacro saint choix du roi… alors pourquoi s’embêter avec un nouveau bébé? Pourtant les réactions de nos proches ont toutes été bienveillantes et positives. En même temps l’évènement de la fausse couche avait préparé tout notre entourage à notre désir d’agrandir la famille. Une seule réaction sur le fil à déplorer, une grande tante à moi qui à la place de « félicitations » m’a dit « bon courage », mais bon je préfère en sourire et ne pas m’en offusquer.

La future maman est moins chouchoutée. 

Un grand Oui. Surtout si les précédentes grossesses se sont bien passées et si vous les avez menés (bien) à terme comme moi, pas de ménagement particulier pour la future maman. Tout le monde y compris le personnel médical présage que tout va bien se passer donc pas de traitement de princesse… En même temps c’est plutôt une bonne chose si tout se passe bien, on ne va pas s’en plaindre hein?

Le ventre grossit plus vite. 

Non. Pas du tout vérifié pour moi, mon ventre a même mis bien longtemps à réellement sortir et se voir. J’ai comparé avec des photos et en réalité, mon ventre le plus gros à ce terme était pour Roméo… donc mon premier.

La future maman est plus fatiguée. 

Non. C’est vrai que ce n’est pas logique, avec des années en plus et des enfants à s’occuper, je devrais être plus fatiguée, mais ce n’est pas le cas. J’ai des coups de mou c’est vrai, mais bien moins que pour mes grossesses précédentes où je cumulais siestes et couchers à 20h30.

On sent le bébé bouger très vite.

Oui, vérifié à fond, dès l’echo des 12 semaines j’ai senti des petits mouvements et à 15 semaines je le sentais bien distinctement. Soit plus tôt que pour Mona et bien plus tôt que pour Roméo.

Pour un troisième on est plus détendue. 

Oui et Non. C’est sûr qu’on a une idée plus précise du déroulé de la grossesse, qu’on n’est pas perdu dans les examens et rendez vous obligatoires. Mais pour ma part, après la fausse couche cette grossesse a été de loin la plus angoissante! Ma sage-femme m’a confirmé que l’âge n’aide pas non plus et que souvent en vieillissant on est moins insouciante. Alors je ne suis pas certaine de cette vérité.

On est plus exigeante pour la naissance. 

Oui. Je crois que quand on a accouché deux fois on commence à se connaître un peu et peut être même à avoir un peu confiance en son corps, alors on a envie d’être plus actrice. C’est peut être aussi l’effet dernier qui veut ça, mais pour une dernière naissance on a envie de mettre toutes les chances de notre côté pour que tout se passe selon nos envies, même si troisième ou premier on se sait jamais à l’avance comment ça va se passer.

Une troisième grossesse on en profite moins. 

Oui et Non. C’est certain que les deux premiers demandent de l’énergie et occupent bien le planning. Pour autant, peut être aussi que c’est l’effet « dernier » mais j’ai l’impression de plus savourer certains moments simples en ayant vraiment conscience que ce sont des choses qui vont me manquer, ou même me rendre nostalgique. Peut être aussi que c’est la pratique du yoga, et yoga pré natal qui m’incitent à ces moments de pleine conscience même furtifs mais qui me donnent l’impression de savourer pleinement cet état de grossesse.

On se sent maman expérimentée. 

Non… alors oui c’est très personnel, mais clairement j’ai l’impression de repartir à zéro sur à peu près tout, genre c’est comment déjà qu’on lave le cordon? Il n’y a que sur l’équipement de puériculture où je sais exactement ce qui me sera utile ou non (d’ailleurs un article sur ce sujet vous dirait?), sinon je me pose autant de questions sur les premiers jours, l’organisation de la famille, en plus, plus il y a de personnes, plus il y a de réactions à anticiper et de sensibilités à ménager, donc clairement je ne me sens pas expérimentée du tout!

Pour une troisième grossesse tu prends plus de poids. 

Non. Bon à voir si je ne vais pas exploser les deux derniers mois, mais pour l’instant, à ce terme du moins, c’est la grossesse où j’ai le moins pris de poids, je vise 6 kg au total, à voir si j’y arrive.

Qu’est ce que vous pensez de ces idées reçues? Elles se sont vérifiées pour vous?



19 thoughts on “Une troisième grossesse: Les idées reçues”

  • Tu as raison de démonter les idées reçues ! Pour ma deuxième grossesse déjà j’avais remarqué le manque d’intérêt de mon entourage pour mon état, tout le monde me parlait sans cesse du bébé mais peu de gens me demandaient comment je me sentais MOI (alors que merde, j’étais au bout du rouleau parfois !^^). Donc j’imagine même pas une troisième grossesse, je pense que je serais juste transparente :d
    Sinon je te rassure, les premiers gestes reviennent vite, le nettoyage du cordon, les couches… tu as déjà fait tout ça deux fois, je n’ai aucun doute sur tes capacités et mine de rien cette expérience permet vraiment de moins stresser à l’arrivée imminente du bébé.
    Bizarrement, c’était plutôt l’accouchement qui me faisait peur, parce que pour un 2ème et un 3ème tu sais déjà ce qui t’attend (la douleur) et tu n’as pas spécialement envie de recommencer (je redoutais vraiment le post-partum qui est toujours aussi désagréable à mon sens).

  • Je lirai très attentivement ton article puériculture. J’attends mon 1er enfant et étant quelqu’un d’assez minimaliste, j’aimerai des conseils pour ne pas trop m’encombrer. Belle journée à toi

  • Alors ici l’entourage s’est montré très enthousiaste car c’était une petite fille, après deux garçons.
    Ici j’ai vraiment été fatiguée mais plutôt sereine et très consciente de devoir profiter à fond (effet yoga aussi ??).
    Par contre oui j’ai pris plus de poids mais tant pis, ça faisait partie de mon idée d’en profiter pleinement !
    Pour mon accouchement, j’avais une idée assez précise aussi. J’adore accoucher et je savais que je voulais gérer, sentir les contractions et les interpréter de manière positive pour qu’elles soient efficaces. J’ai presque eu l’accouchement de mes rêves (presque car j’aurais voulu accoucher de jour. Moins crevant qu’un accouchement de nuit).
    Pour l’expérience, elle sert quand même beaucoup pour ne pas paniquer au moindre rhume et effectivement savoir qu’on n’a pas besoin de tel ou tel gadget de puériculture. Ma seule découverte a été le change d’une petite fille que je ne connaissais pas et qui est plus compliqué que pour les petits garçons …

  • C’est interessant cet article, et oui avoir du recul sur le matériel de puériculture sera sans doute très utile pour les primo parents un peu perdus devant l’offre très (trop) abondante du marché. As u recueilli les « petites phrases » mignonnes de tes ainés face à cette grossesse? Sont ils heureux de l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite soeur?
    Porte toi bien et profite!

    • oui ils sont heureux et depuis quelques jours ils en parlent comme si ce bébé était déjà là c’est très etonnant!
      non je n’ai pas pensé à noter leurs phrases mignonnes c’est dommage.
      Par contre j’en ai eu marrante en tête qui date d’hier de la part de Mona « pourquoi tu veux pas de chien maman? » « ben c’est beaucoup de contrainte je trouve et puis je n’arrive pas à trouver ça mignon pour moi un chien ça pue et ça bave…  » « ben tu sais un bébé ça pue et ça bave!!

  • Je me retrouve bien dans tes commentaires surtout celui de ne plus rien savoir faire (cf cordon). Mais on te remontre 1 fois et tu gères bcp mieux que pour le 1er, y’a vraiment moins de stress, c’est plus agréable.
    Pour moi le plus stressant c’était l’organisation au moment de l’accouchement: qu’allait on faire des aînés (surtout si c’est en pleine nuit) sachant que nos parents sont à 1h de chez nous!? C’est là que j’ai vu la gentillesse des amis et d’autres parents/une solidarité s’est mise en place c’était cool.
    Pour moi qui avait fait une fausse couche ça a clairement été la grossesse la plus stressante. Je n’ai été détendue que quand j’ai serré Antoine dans mes bras. Bon courage car je sais bien ce que tu traverses en ce moment.

    • juste parce que pour l’instant j’en suis à 4 kg donc 6, ça me parait jouable, après si c’est plus j’en ferais pas une maladie

    • le principal c’est de réussir à perdre les kilos après… chez moi ils s’incrustent vite donc je préfère limiter un peu la casse!
      tout va bien pour toi, tu te portes bien?

  • Sympa ce petit article, moi qui vis ma deuxième grossesse, je n’aurais pas exactement les mêmes oui et non que toi! Comme quoi chaque femme et grossesse est différente. Quand on a fait la photo des 20 SA en comparaison mon ventre est aussi gros que pour les 33SA de ma première grossesse, alors que ma prise de poids est elle bien plus faible! Et la fatigue… à 25 SA j’ai l’impression d’avoir la fatigue de la fin de première grossesse…Mais je te rejoins sur le on est moins chouchoutée et on est plus exigeante sur la naissance. Bonne journée

    • Pour Mona j’ai trouvé que mon ventre etait sorti vite puis s’était stabilisé, là c’est vraiment un bébé qui prend peu de place!
      Après pour la fatigue ça va peut etre m’assommer d’un coup ou débarquer après la naissance, ce qui n’est pas génial..
      bonne grossesse en tout cas

  • Bon moi je ne commenterai que les photos puisque je n’ai aucune expérience de la grossesse ! Donc tes photos sont magnifiques et ton ventre aussi ! Grosses bises et profites en à fond !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *