Mona et Mémé

img_4746

Mona et sa Mémé se sont certainement croisées quelque part, enfin c’est ce que je pense moi, quelque part, juste là entre la vie et la mort. Elles se sont loupées, ou relayées. J’étais enceinte de 6 mois lorsque je faisais ces allers retours tous les jours à l’hopital, en plus du travail et de Roméo, oubliant ma fatigue et ma grossesse. J’étais enceinte de 6 mois et demi quand elle est partie, après de longues journées à se battre en vain. Elle a défié les prognostics de la medecine, ils nous ont dit que c’est ce qu’on font les personnes qui attendent quelqu’un. Celle qu’elle attendait, moi j’en suis certaine c’était Mona, mais mamie tu as bien fait de partir avant, tu n’aurais pas pu tenir encore 2 mois et demi.

J’avais un ventre bien rebondi dans un petite robe grise toute simple quand j’ai pris la parole devant une église bien remplie. Je parlais de la mort, une main sur la vie. Beaucoup ont pensé que ça m’aiderait de porter la vie, en réalité je ne crois pas que ça nous a aidé Mona et moi.

Après ça, Mona elle s’est fait discrète et moi pour tout vous dire je l’ai un peu oubliée. Elle bougeait peu et ne me dérangait jamais, elle nous a laissé tranquille ma peine et moi. Je me suis demandé comment elle allait arriver dans ce monde, imbibé de toute cette tristesse. Et puis elle a debarqué pleine de vie, pleine d’espoir et d’avenir. C’est elle qui a ramené le sourire et la joie,  Mona c’est la vie.

img_4641

Elle porte Louise en second prénom, comme sa Mémé. Ce n’était pas prévu, on l’a décidé en allant à la maternité, je pensais que ce serait la seule chose qu’elle porterait de cette arrière grand mère. En réalité Mona est gauchère, comme sa Mémé, c’est pas grand chose mais pour moi ça veut dire beaucoup. Je me plait à penser que quand elle se sont croisées, elle a du lui donner cette petite particularité, juste pour deux ans après, je retrouve un bout d’elle.

C’est vrai qu’aujourd’hui encore quand je repense à cette grossesse, j’ai un petit goût amer, un goût d’inachevé, car je n’ai pas su, ou pas pu profiter de Mona comme j’aurais du, et d’ailleurs je m’en suis beaucoup voulu. C’est triste mais quand je regarde son sourire et notre relation aujourd’hui, je ne peux rien regretter. Mona m’a reconcilliée avec la vie, elle m’a permis de me pardonner de l’avoir mise de côté, elle m’a appris à savourer la vie seconde après seconde, sans en laisser une miette. Parfois, je vois bien que je suis plus coulante avec elle que je peux l’être avec Roméo, je souris plus facilement de ses bêtises, c’est pas juste c’est vrai, mais pas plus juste que d’avoir eu une maman indisponible à un moment. Notre relation elle est comme ça, elle est fantastique tant elle est unique, je l’ai fait naître, elle m’a fait renaître et je ne peux rien lui en vouloir. C’est ma Mona, ma magicienne du bonheur, et je mesure notre chance de l’avoir à nos côtés.

& en fleurs

IMG_3140

La semaine dernière j’ai reçu un petit mail de Westwing, le site de ventes privées, qui me faisait découvrir leur vidéo sur les compositions florales d’hiver et me proposait de réaliser la mienne. Quelle bonne idée! J’avoue que j’adore les fleurs et j’adorerais faire plus souvent des créations avec, alors là c’était l’occasion.

Je suis allée chez ma fleuriste préférée, juste à côté de chez moi pour choisir de jolies fleurs de saison, elle m’a donné le nom de chaque fleur choisie, mais je n’en ai retenu aucun… ah si les jaunes c’est du mimosa!!

Pour réaliser la même composition florale que moi, il faut faut une lettre en papier mâché creuse, des fleurs, de la mousse de fleuriste, de la peinture en bombe et un cutter.

IMG_3088

IMG_3091

J’ai commencé par découpé un rectangle en haut de ma lettre au cutter, et puis j’ai aussi j’ai une encoche en bas. L’avantage c’est que la papier mâché c’est que ça se découpe très facilement, l’inconvénient par contre, c’est que ce n’est pas très étanche. Je vous conseille donc au moment de bomber votre lettre de bien bomber l’intérieur (à l’endroit découpé) pour créer une couche protectrice.

IMG_3097

IMG_3098

IMG_3099

Pendant que la lettre sèche, vous pouvez commencer à découper vos fleurs à la taille qui vous parait adaptée. Pour ma part j’ai gardé des tiges d’environ 10/ 12 centimètres.

IMG_3122

IMG_3123

Lire la suite

9 mois dedans 9 mois dehors

IMG_6751

Normalement aujourd’hui je devrais vous parler de rentrée, d’impatience et de petits cœurs au creux du poignet. Mais aujourd’hui il se passe aussi autre chose dans ma vie. Comme un choc, un événement que j’avais beaucoup moins anticipé que la rentrée: Mon tout petit bébé, que je caressais hier encore sous la peau de mon ventre bien tendue a 9 mois.

9 mois, le temps qu’il m’a fallu pour la bricoler comme dit son grand frère, à l’imaginer, sursauter à ses hoquets et savouré ses moindres mouvements. 9 mois de juste elle et moi. 9 mois qui sont passés trop vite, et que j’ai longtemps regretté.

Après avoir rempli mon ventre, voilà 9 mois qu’elle rempli nos vies. 9 mois que je la partage. 9 mois pour la connaître par cœur, reconnaître sa voix et savoir lui faire plaisir. 9 mois à la regarder vivre avec les autres.

Alors aujourd’hui j’ai une drôle d’impression, comme si mon bébé était devenu grand d’un coup, comme si ces 9 mois avait filé beaucoup trop vite, comme si je n’étais plus une « jeune » maman, comme si elle était là depuis toujours!

Alors aujourd’hui je repense, avec un peu de nostalgie à tous ces instants que nous avons vécu depuis sa naissance, je repense à plein de choses toutes anodines et puis aussi aux événements plus importants…

Je repense à cette nuque que j’ai aimé tout de suite posée sur ma poitrine, à ses vraies nuits presque tout de suite, à ses premiers sourires, à sa facilité à s’adapter à toutes les situations, à notre premières vacances à quatre, à son regard qu’elle pose sur tout et tout le temps, à cette passion pour tout ce qui ce mange, à son premier été, à ce bonheur qu’elle nous apporte…Et je souris bêtement.

Lire la suite

Ce jour là…

IMG_9415

Ce jour là je suis partie à la Maternité en sachant que le lendemain soir je la tiendrais dans mes bras… Et pourtant j’étais triste. Triste qu’on me vole ces derniers instants d’elle en moi, triste que ce se passe comme ça. J’avais espéré toute la journée qu’elle se décide d’elle même, ou que mon corps se décide de lui même, qu’on écrive notre propre histoire…. Forcée de constater que rien ne s’était passé, je suis partie résignée, les yeux tous mouillés. La sage femme (Béa) l’a vu tout de suite, que j’étais triste, elle m’a beaucoup rassurée.

Ce jour là elle m’a examinée, j’ai espéré qu’elle me dise que le travail avait commencé tout seul, mais ce n’est pas ce qu’elle m’a dit. Au contraire…

Ce jour là il y avait Chéri tout prés de moi, avec son sourire. Lui était tellement heureux de savoir qu’il tiendrait sa fille dans ses bras le lendemain. Il me faisait rire et je pensais au fond de moi qu’il sera le meilleur des papas une deuxième fois.

Ce jour là on m’a posé un petit tampon qui devait juste faciliter le travail du lendemain. J’avais comme consigne de me reposer, de prendre des forces pour le lendemain. Comme de toute évidence rien n’allait se passer cette nuit, Chéri est rentré se reposer à la maison, lui aussi devait prendre des forces.

Ce jour là est devenu le suivant. Ce jour là est devenu le bon et plus question d’attendre. Je n’ai pu me reposer qu’une heure.

Ce jour là, il était 2h15, j’ai perdu les eaux… Il était 2h30, j’ai passé un sms à Chéri, et j’ai ressenti ma première contraction, puis une autre…. 30 minutes de monitoring avec une contraction toutes les minutes.

Ce jour là il était 3h00, je suis passée en salle de naissance, je n’ai pas eu la force de renfiler mon pantalon, alors j’y suis allée en petite culotte, tant pis, de toute façon dans ces instants la pudeur n’a plus tellement de sens.

Ce jour là il était 3h15, Chéri était arrivé mais il ne pouvait pas encore rentrer car anesthésiste allait arriver. A 3h30 j’ai fait le dos rond, j’ai bien soufflé à chaque contraction, et Chéri m’a rejoint.

Ce jour là, Chéri était en vert, la mine toute fatiguée mais le sourire accroché, il avait pris le temps de se doucher et se raser, pas question de piquer pour les premiers baisers à son bébé. Il trouvait que mes contractions étaient bien rapprochées et que je m’en sortais bien avec mes petites expirations… Il avait l’air fier de moi.

Lire la suite

Faire-part de la naissance de notre bébé

IMG_1328

Tout le monde a du le recevoir maintenant, alors je vous présente les faire parts de Mona. A la base, j’avais complètement craqué sur les faire-parts Dioton, mais Chéri voulait un faire part en format paysage et moi je voulais un imprimé particulier. Je voulais intégrer à ce faire part l’imprimé d’un tissu trouvé chez ma grand mère qui me tient particulièrement à cœur. Je me suis donc décidé à faire tout le graphisme moi même. Je l’avais déjà fait pour des clients alors je me suis lancée. Je voulais quelque chose de simple mais joli avec de jolies photos bien mises en valeur, au final je suis assez contente du résultat. Pour la typo d’écriture je l’ai trouvée grâce à Eve.

Je vous montre donc les faire-parts, les enveloppes, les cartes de remerciements polaroid et aussi des petits badges magnet trouvé ici sur une idée d’Anne Sotte… Et le tout rangé dans les jolies corbeilles grillage réalisé grâce au tuto de Morganours

r

IMG_1303

Lire la suite

Des patères personnalisées

IMG_8988

Je ne voulais pas vous montrer ce petit bricolage avant la naissance de ma puce car il vous aurait dévoilé son prénom. L’idée a germé au tout début de ma grossesse lorsque je cherchais un peu d’inspiration pour la déco de la chambre, je vous en avait parlé ici, j’avais beaucoup aimé une image de patère avec les lettres du prénom de l’enfant.

Je me suis réapproprié l’idée et je l’ai adapté à la micro surface du pan de mur qu’il me restait.

Pour ce DIY, il vous faut:

– Des lettres en carton ou en medium ou les deux comme moi ici

– Des crochets

– Du papier

– Du vernis colle

– De la peinture

– Du Masking tape

– De la colle type « ni clou ni vis » pour assembler le tout

Lire la suite

Le Matelas à langer nomade

IMG_8440

Encore une petite création pour bébé! Celle là a été réalisée par ma Belle mère selon mes plans, oui parce qu’elle coud bien bien mieux que moi. J’ai choisi ce joli tissu et le galon à pois vert sur Ma petite Mercerie.

IMG_8445

C’est un petit matelas à langer nomade qui se plie et peut facilement se ranger dans le sac à langer voire à main! J’ai choisi du tissu nid d’abeille plutôt que de l’éponge pour l’intérieur afin que plié le matelas tienne le moins de place possible! Pratique, non?

Lire la suite

La Boite du Super grand frère!

IMG_8944

Après la Super Papa box, il m’a semblé tout évident de faire également une boîte pour mon grand garçon. Cette boîte je l’ai conçu dans le but de valoriser Roméo dans son rôle de grand frère mais aussi dans le but d’adoucir mon absence de la maison. Les dernières semaines, j’ai bien compris que cette histoire de Maternité inquiétait un peu, beaucoup mon Bonhomme, j’ai eu envie de lui laisser dans cette boîte comme des petits bouts de moi.

Je lui ai donc glissé dans sa Boîte de Super Grand Frère:

IMG_8957

-Un doudou cœur et plein de cœurs, Roméo a une passion pour les cœurs depuis le sac à bisous, d’ailleurs depuis la rentrée nous dessinons des petits cœurs au creux des poignets sur une idée de Marjoliemaman pour apaiser des séparations et consoler les chagrins. Le cœur c’est comme un lien invisible entre lui et moi. J’ai donc cousu un doudou en forme de cœur avec une poche remplie de cœurs en feutrine.

-Un cadre de bisou d’après une idée trouvée ici.

-Des petits coloriages de super héros, pour l’occuper et lui faire plaisir.

-Trois livres de grand frère dont je pourrais vous reparler plus tard si vous le souhaitez.

-Une carte porte photo de nous deux, une façon évidente de me garder avec lui quand je ne serais pas là!

-Des bonbons pour le plaisir

Lire la suite