Pâte à sel à suspendre

On fait de la pâte à sel pour cet Atelier du Mercrediimg_5019

Mona avait très envie de faire de la pâte à sel à la maison. Ils en font très souvent dans sa classe, du coup je crois qu’elle voulait me montrer comme elle manipulait très bien cette consistance. Mais j’avais quand même envie de lui proposer de fabriquer quelque chose  en plus de la simple manipulation. On a pensé à un petit mobile avec une jolie branche.

La recette de la pâte à sel c’est 2 mesures de farine, 1 mesure de sel et une mesure d’eau tiède. img_4281img_4285

img_4282Pour réaliser le mobile, 4 étapes necessaires: le modelage avec un trou à faire avec un pic. Ensuite c’est au tour des parents de prendre le relais pour la cuisson. Le lendemain il sera temps de passer à l’opération peinture, et enfin la dernière étape: l’assemblage! img_4286

img_4905img_4911img_4908img_5012img_5014img_5020img_5021

Bon mercredi chez vous!

Pancakes à la betterave, chèvre & saumon

img_4133

Aujourd’hui je partage avec vous une vraie recette coup de coeur. J’ai continué sur la lancée des crèpes aux légumes après celle au potiron, et j’ai tenté celles à la betterave, et quel délice! Vraiment, c’est surprenant, et très bon, le goût de la betterave est bien présent et ça donne une jolie couleur.

J’ai accompagné ces pancakes de chèvre et saumon, et le tout allait parfaitement ensemble, je vous explique tout ça?

Pour les pancakes, les ingrédients:

150g de betteraves/ 100g de farine/ 1 oeuf/ 100ml de lait/ 1 cuillière à café de bicarbonate

img_4150

Coupez la betterave et la mixer avec le lait pour obtenir un purée. Mélangez la farine avec l’oeuf. Salez, poivrez et ajoutez la purée de betterave, puis le bicarbonate. Faites chauffer un peu de beurre dans une poêle, réalisez des tas de pâte à l’aide d’une cuillère à soupe. Retournez et réservez.

img_4156 Lire la suite

Des nouveaux chevets

img_4884

En fait, nous n’avons jamais eu de table de chevet…. Du côté de l’amoureux il y avait une souche d’arbre et moi je n’avais… rien (c’était comme ça). Et puis j’ai fini par en avoir marre de n’avoir que mon téléphone en guise de réveil au bord de mon lit, j’ai eu envie de créer quelque chose de plus douillet et plus pratique. Nous avions deux chaises de ma grand mère au garage, et je me suis dit que ça nous ferait des tables de chevet parfaites. Je les ai juste peintes en blanc (d’ailleurs il manque une couche, mais je n’ai plus de peinture) et j’ai pu m’acheter un vrai réveil et me débarrasser du téléphone au réveil. 
img_4540img_4547

On en a profité pour changer les suspensions. Avant c’était des baladeuses de chantier, j’aimais l’idée mais j’ai fini par les trouver trop massives et surtout trop noires. J’avais envie de quelque chose de plus léger, et de pas trop coûteux évidemment. Nous avons trouvé ces ampoules forme poire chez Casto, mais je ne les vois pas sur le site, elles étaient à 9 euros chacune. Pour le montage électrique, comme je ne voulais plus de noir, ni y laisser en bras en joli câble de couleur, je partage notre astuce, nous avons acheté un montage électrique de fer à repasser dans ce style, nous n’avons eu qu’a rajouter l’interrupteur et c’était bien moins cher. 
img_4879img_4877img_4882img_4890

Autres petites références, le reveil a été trouvé ici. Le linge de lit a été trouvé en soldes ici. Voilà le tuto des coussins scrabble, sachant que c’est la prochaine chose que j’ai envie de changer! img_4875 Lire la suite

Mona et Mémé

img_4746

Mona et sa Mémé se sont certainement croisées quelque part, enfin c’est ce que je pense moi, quelque part, juste là entre la vie et la mort. Elles se sont loupées, ou relayées. J’étais enceinte de 6 mois lorsque je faisais ces allers retours tous les jours à l’hopital, en plus du travail et de Roméo, oubliant ma fatigue et ma grossesse. J’étais enceinte de 6 mois et demi quand elle est partie, après de longues journées à se battre en vain. Elle a défié les prognostics de la medecine, ils nous ont dit que c’est ce qu’on font les personnes qui attendent quelqu’un. Celle qu’elle attendait, moi j’en suis certaine c’était Mona, mais mamie tu as bien fait de partir avant, tu n’aurais pas pu tenir encore 2 mois et demi.

J’avais un ventre bien rebondi dans un petite robe grise toute simple quand j’ai pris la parole devant une église bien remplie. Je parlais de la mort, une main sur la vie. Beaucoup ont pensé que ça m’aiderait de porter la vie, en réalité je ne crois pas que ça nous a aidé Mona et moi.

Après ça, Mona elle s’est fait discrète et moi pour tout vous dire je l’ai un peu oubliée. Elle bougeait peu et ne me dérangait jamais, elle nous a laissé tranquille ma peine et moi. Je me suis demandé comment elle allait arriver dans ce monde, imbibé de toute cette tristesse. Et puis elle a debarqué pleine de vie, pleine d’espoir et d’avenir. C’est elle qui a ramené le sourire et la joie,  Mona c’est la vie.

img_4641

Elle porte Louise en second prénom, comme sa Mémé. Ce n’était pas prévu, on l’a décidé en allant à la maternité, je pensais que ce serait la seule chose qu’elle porterait de cette arrière grand mère. En réalité Mona est gauchère, comme sa Mémé, c’est pas grand chose mais pour moi ça veut dire beaucoup. Je me plait à penser que quand elle se sont croisées, elle a du lui donner cette petite particularité, juste pour deux ans après, je retrouve un bout d’elle.

C’est vrai qu’aujourd’hui encore quand je repense à cette grossesse, j’ai un petit goût amer, un goût d’inachevé, car je n’ai pas su, ou pas pu profiter de Mona comme j’aurais du, et d’ailleurs je m’en suis beaucoup voulu. C’est triste mais quand je regarde son sourire et notre relation aujourd’hui, je ne peux rien regretter. Mona m’a reconcilliée avec la vie, elle m’a permis de me pardonner de l’avoir mise de côté, elle m’a appris à savourer la vie seconde après seconde, sans en laisser une miette. Parfois, je vois bien que je suis plus coulante avec elle que je peux l’être avec Roméo, je souris plus facilement de ses bêtises, c’est pas juste c’est vrai, mais pas plus juste que d’avoir eu une maman indisponible à un moment. Notre relation elle est comme ça, elle est fantastique tant elle est unique, je l’ai fait naître, elle m’a fait renaître et je ne peux rien lui en vouloir. C’est ma Mona, ma magicienne du bonheur, et je mesure notre chance de l’avoir à nos côtés.

Coucou Minnie

On bricole un déguisement pour cet Atelier du Mercredi

minnie-1

Est ce que vous aussi vous pensez à ouvrir le cahier de liaison de vos enfants seulement le matin lorsque vous les posez devant la porte de l’école? Bref, mardi dernier en ouvrant le fameux cahier j’ai découvert que le carnaval serait le vendredi. Déjà?? Je n’avais même pas commencé à réfléchir aux déguisements des enfants. Mona a eu un joli déguisement de chevalier à Noël, à sa demande, qu’elle porte très souvent, alors je lui ai proposé de mettre celui là pour la fête de l’école. Ce à quoi elle m’a répondu « ben non il me faut un vrai déguisement de fille pour l’école, qu’est ce que tu vas me faire comme déguisement? »

J’adore bricoler des petits costumes pour les enfants, mais là je me sentais un peu prise de court. J’ai finalement eu la révélation en voyant son serre tête de Minnie qu’elle adore porter. J’ai filé dans mon magasin préféré de fournitures de déguisements…. à savoir Kiabi, et j’ai dégoté ce sous pull en soldes et cette jupette à 7 euros, il existe celle ci d’encore moins chère mais elle n’était pas en magasin.

minnie-8minnie-9

J’ai ensuite découpé des points blancs dans une feuille de feutrine, que j’ai collé au pistolet à colle. Si vous voulez pouvoir remettre la jupe en d’autres occasion, vous pouvez faire un point grossier au centre qui pourra facilement se retirer après la fête.

minnie-10 Lire la suite

Petits pots trapilhocotés

img_4204

Vous vous souvenez du kit à planter pour les maîtresses? J’avais acheté les petites plantes en lot à Ikea qui étaient vendues avec trois pots verts. Depuis les trois petits pots traînent dehors vides et sans avenirs, puisque en l’état ils ne vont nul part chez nous. Alors j’ai décidé de leur offrir une seconde vie (juste une première d’ailleurs), en les recouvrant de trapilho. En fait c’est une mauvaise imitation des cache pots en crochets qui me font tellement de l’œil (mais ni je tricote ni je crochète). Alors j’ai bricolé avec mes propres petits moyens des petits pots tout douillets et vous allez voir c’est très facile!

J’ai utilisé du trapilho et un pistolet à colle. Si vous n’en avez pas…. il faut vous en acheté un, vous n’imaginez même pas tout ce que vous pouvez faire avec!!

Je vous laisse suivre le tuto en image, vous allez voir c’est limpide tellement c’est simple. Pour le dernier pot, j’ai oublié l’idée de la tresse et juste collé le trapilho tel quel.

img_4159img_4164img_4165img_4166img_4167img_4168 Lire la suite

Bougies à la cire d’abeille

cire-dabeille-4

Depuis nous avons décidé de faire plus attention à l’environnement, nous chassons évidemment les polluants interieurs, nous avons donc banni les bougies à la parafine et aux parfums synthetiques… mais j’avoue ça me manque. J’aime l’ambiance que peuvent apporter des bougies, elles réchauffent l’atmosphère.

Alors j’ai fait quelques recherches et je suis tombé sur l’article de Merci Raoul: des bougies à la cire d’abeilles… tout simplement!

Pour réaliser des bougies à la cire d’abeille, c’est super simple. J’ai trouvé ma cire d’abeille en magasin bio à 9 euros les 400g. Comme je ne savais pas si je pouvais faire chauffer la cire dans un récipient alimentaire ou non, j’ai décidé de la faire fondre directement dans les pots dédiés aux bougies au bain marie. J’ai utilisé une mèche en coton bio, et un petit batonnet pour la maintenir au centre.

cire-dabeille-2cire-dabeille-3cire-dabeille-5 Lire la suite