TUTO: Le garde-manger 100% récup

tuto garde manger

Un garde-manger, autrement appelé « légumier », j’en rêvais depuis quelques mois. Mais le prix de ces petites choses là dans le commerce est totalement prohibitif. Pourtant à y regarder de plus près l’affaire ne me semblait pas si compliquée. J’ai donc commencé à regarder des détails techniques des garde-mangers que je convoitais en vue d’en fabriquer un par nous-même. Je vous propose donc aujourd’hui un tuto pour réaliser un garde-manger.

Connaissez vous l’intérêt de ce petit meuble (qui peut d’ailleurs être grand également)? Il sert à stocker les fruits et légumes hors du réfrigérateur et dans des conditions optimales pour leur conservation.

Le garde-manger a plein d’avantages:

  • Il va permettre un bonne conservation des fruits et légumes
  • Il permet de voir en un clin d’œil le stock dont on dispose, et donc évite le gâchis.
  • Il va aussi permettre de conserver les œufs, le fromage, les gâteaux maisons, le pain…
  • Il va permettre de limiter son utilisation du réfrigérateur, ou de l’optimiser ou carrément de s’en passer.
  • Et c’est très joli, ça donne un charme rustique à la cuisine.
tuto garde manger

Les caractéristiques d’un garde manger

De ce que j’ai lu sur Internet, voilà les choses importantes pour un garde-manger.

  • Bois non traité
  • étagères aérées
  • Protection à insectes

Il faut le placer dans un endroit plutôt sombre et frais de sa maison.

tuto garde-manger

Notre réalisation 100% récup

C’est un soir en me couchant que j’ai réalisé que ce qui pourrait faire une base à notre légumier maison, serait les cagettes en bois qu’on peut récupérer librement au magasin bio. C’est une fourniture gratuite et qui restait disponible pendant le confinement. En plus ces cagettes sont non traitées puisqu’elles servent à transporter des denrées alimentaires… On avait donc tout bon.

Voilà ce qui nous a été utile comme matériaux:

  • 3 cagettes en bois
  • 2 tasseaux
  • Du tulle découpé dans le rideau de Mona (c’était celui-la)
  • Un cadre en bois
  • Une charnière de valisette
  • Une planche en bois
  • Un morceau de plexiglas
  • du sable du bac à sable
  • 4 roulettes, c’est facultatif, mais c’est bien pratique

Pour la protection anti insectes, vous pouvez utiliser un filet anti-mouche, du tulle comme nous, que vous pouvez récupérer sur une moustiquaire par exemple, ou même un drap en coton. Avec le drap, on perd juste l’avantage de la vue globale de ce que contient le garde manger, mais c’est une solution tout à fait envisageable.

Les outils indispensables

Une agrafeuse cloueuse (je ne vois pas comment on pourrait faire à moins de planter une centaine de petites pointes, ce qui franchement doit être très pénible!)

Des vis avec une perçeuse/visseuse et un forêt bois pour les préperçages (le bois de cagette est plutôt fin et aura vite fait d’éclater avec les vis si il n’est pas prépercé)

Une ponceuse pour la finition (mais une cale à poncer avec un papier plutôt fin (120) est suffisant.

Une paire de tenaille pour enlever les agrafes et en cas de ratés.

Le pas à pas

La première chose à faire est de fixer les roulettes sur la cagette qui sera la plus basse. Nous avons récuperer des roues avec une petite tige metallique. Il a suffit de percer un trou au bon diamètre puis de les rentrer « en force » et le tour était joué.

Ensuite, nous avons décroché la planchette la plus haute de la cagette du côté où nous voulions ouvrir le garde-manger, de façon à pouvoir glisser la main jusqu’au fond du bac. Elles s’enlèvent très facilement, elles ne sont fixées qu’avec quelques agrafes normalement, . Attention, conservez bien ces petites planchettes, elles vont nous servir plus tard. De notre coté, comme les 3 cagettes n’avaient pas la même hauteur, nous avons découper à la scie sauteuse mais avec 3 cagettes hautes, nous n’aurions pas procédé ainsi.

Ensuite, nous avons empilé nos cagettes sans les fixer en elles. Nous avons disposé des tasseaux aux 4 et vissé ces tasseaux aux cagettes pour maintenir l’ensemble (après avoir préalablement prépercé au diamètre pour éviter que le bois ne se fendille), les angles des cagettes étant dans un bois généralement plus solide. Nous avons ensuite vissé la planche en bois sur le dessus (en la fixant sur les 4 tasseaux rajoutés du coup).

Nous voilà déjà avec un petit meuble entre nos mains. Evidemment, il n’y a toujours pas le tulle mais nous y reviendrons après.

Avec la première petite planchette retirée de la cagette, je vous propose de créer des compartiments dans 2 des 3 bacs. Il vous suffit de couper la planchette en deux et de la fixer dans le sens de la largeur au milieu de vos bacs. C’est une étape à réaliser à votre guise, si vous ne souhaitez pas de compartiments ou si au contraire vous en souhaitez plus par bac, faites comme bon vous semble. Par contre pour le bac le plus en bas du meuble, il va falloir condamner le fond… oui ça serait assez bête de protéger les légumes de tous les côtés contre les insectes et de laisser des trous en bas. Je vous propose donc de déposer une planche de bois ou comme nous un morceau de plexiglas de récup (ici, la vitre d’un cadre cassé) et d’attribuer cette étage aux légumes racines, pommes de terre et carottes qui aiment être conserver dans le sable.

Une fois le meuble monté, on va passer à l’étape la plus délicate du projet, celle de la pose du tulle. Et pour ça, on va le démonter ! Pas complètement mais petit à petit.

Je vous conseille d’être deux, cela sera beaucoup plus facile. Il va falloir retirer le premier tasseau, un des deux qui encadrent l’ouverture du meuble et commencer à agrafer le tulle sur les cagettes. Si ce n’est pas très joli, ce n’est pas grave puisque le tasseaux va être refixé dessus. Faites ensuite un tout petit trou à l’emplacement des vis, pour éviter qu’au moment du ré-assemblage, le tulle tournicote autour de la vis, voire même se déchire. Pour le haut et le bas du côté de votre meuble il va falloir agrafer directement dans la planche du haut et sous la cagette du bas. Les agrafes ce n’est jamais très esthétique, donc pour faire une finition plus joli, nous avons découpé des fines bandes de bois dans nos planchettes récupérées des cagettes pour les fixer en haut et en bas et ainsi cacher les agrafes.

Voilà, vous avez fait un côté du meuble, il ne vous en reste plus que 3 à faire! Tendez votre tulle ou tissu suffisamment pour pouvoir l’agrafer correctement sous le tasseau suivant, mais pas trop non plus, sous peine de risquer de déchirer le tulle… ou juste de faire plein de plis disgracieux. De notre côté, nous ne nous sommes pas embêtés à faire des bandes de bois de finitions pour l’arrière du meuble, car c’est la partie que l’on ne voit pas. Mais si vous êtes plus consciencieux que nous, vous pouvez le faire évidemment.

A la fin, quand on arrive au dernier tasseau (le second de l’ouverture), il faudra juste couper proprement le tulle du dépasse du tasseau refixé.

tuto garde-manger

C’est bon pour avez compris, on continue? C’est bientôt la fin. Il ne reste que la porte! Et rassurez vous c’est facile. Nous avions un cadre tout fait que l’on a juste du recoupé car il n’était pas exactement aux bonnes dimensions, mais vous pouvez très bien en créer un avec des tasseaux.

On a agrafé le tulle sur un côté de la porte , et on a positionné ce côté à l’intérieur du meuble, de façon à cacher les agrafes quand le meuble est fermé. Pour la fixer au meuble, vous allez avoir besoin de paumelles, charnières ou autres et de loquet ou serrure, ou aimant de l’autre. Nous avons récupérer les nôtres sur une valisette que Roméo avait cassé.

Placez une couche de sable dans votre bac à pommes de terre et rangez vos légumes. C’est fini!!

Notre retour d’experience

Aucun soucis à signaler pour nous. Les légumes se conservent bien. Nous maîtrisons beaucoup mieux la quantité que nous avons. Les enfants arrivent sans mal à se piocher leurs fruits préférés.

Nous avons appris que certains légumes aiment mieux ne pas être associés, comme les pommes avec les autres fruits, les oignons avec les pommes de terre.

Pour mieux conserver les salades vous pouvez les stocker le « cul » dans un bol d’eau. Quant aux radis c’est l’inverse, ils se conservent les feuilles dans l’eau.

Par contre quand un légumes est entamé il vaut mieux le conserver au frais. En ce qui concerne le beurre, on peut le stocker à température ambiante à condition d’avoir un beurrier à eau (comme ça).

tuto garde-manger

Vous m’aviez posé la question sur Instagram de l’affiche avec les légumes de saison, c’est un poster trouvé dans le magazine Salamandre Junior. Et d’autres m’ont posé la question de mes rideaux, les carreaux noirs ont été dessinés au feutre, tout est expliqué ici.

N’hésitez surtout pas à poser vos questions en commentaire.

10 réflexions au sujet de « TUTO: Le garde-manger 100% récup »

  1. Mais quelle excellente idée! Bravo! Je vais voir avec mon chéri pour en faire une. Nos fruits et légumes prennent bcp de place dans le frigo, on les entasse, et on les oublie. Bravo pour votre créativité, et merci pour le partage!

  2. Je confirme, pour notre garde manger /étagère que j’ai réalisee suite au tien. C’est vraiment très pratique pour nos nombreux fruits et légumes, gâteaux , pains.
    Effectivement moins de perte car tout est au même endroit et bien visible.
    C’est un vrai plaisir doublé d »efficacité car nous avons eu une attaque de 🐜 et elles ont tourné autour de l »étagère sans y pénétrer.
    Je vais juste construire d’autres clayettes car pas encore assez de place

  3. Merci pour cette article. Je retiens l’idée de ce garde manger et je vais aussi investir dans un beurrier à eau dont j’ignorais totalement l’existence !!!

  4. Top la version DIY ! Inutile de se ruiner pour avoir des fruits et légumes sous la main.
    Nous conservons tous les fruits et légumes sur le plan de travail. Mais les oignons, les carottes et les pommes de terre germent tous hyper vite. Les seules à pouvoir aller au frigo sont les oranges. Les bios pourrissent en deux jours sinon quand les non bio peuvent rester quinze jours.

  5. très bonne idée, je vais me fabriquer un garde manger pour mes pommes de terre du potager que je stocke au garage (mais bien protégées des bestioles)
    je ne récolte pas beaucoup de patates, mais elles sont « maison » et pour moi ont un goût bien particulier (des nicola), juste un carré de 1,5 m sur 1, 5 m.
    merci pour le tuto!
    bon WE

  6. Merci pour ce tuto très détaillé ! On réfléchit à faire aussi un garde manger car on a supprimé notre deuxième frigo et celui qu’on a gardé est vraiment petit! Je garde donc précieusement ton article ! Pour le moment on rassemble ce dont on a besoin 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.