Le potager jungle

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler de notre potager, car cette année particulièrement, il nous apporte beaucoup de satisfaction.

Pour commencer nous avons beaucoup de chance avec nos semis, puisqu’ils ont tous pris. Il n’y a que les concombres que nous n’avons pas bien géré en les mettant trop tôt en terre et ils ont pris un coup de froid. Nous avons donc refait des semis, mais nous aurons des concombres un peu tard du coup.

Ensuite, nous avons organisé notre potager différemment. Nous avons planté très serré, dans le but de mieux maintenir l’ombre et l’humidité. Pour l’instant ce n’est pas franchement la canicule mais cette stratégie a super bien fonctionné. Tous les légumes semblent s’entendre à merveille.

Il a fallu au préalable enrichir la terre car le risque de cette technique est que le sol soit trop pauvre pour tous les plants. Nous nous sommes servis de notre compost évidemment, mais également de fumier et de corne et sang (acheté en jardinerie). Nous avons recouvert le sol de tonte de pelouse pour maintenir au maximum l’humidité.

Ensuite, nous avons juste attendu et observé les différents plants grossir, se mélanger et nous offrir les premiers fruits.

Cette année, nous avons planté beaucoup de courgettes et de tomates, des aubergines, des courges, des melons, des pastèques, des poivrons, des épinards (déjà ramassé), des petits pois, des haricots verts, des pommes de terre, des concombres, carottes, oignons, poireaux et salades. Nos fraisiers nous ont offert une jolie récolte de fraises, mais nous n’en avons pas assez pour satisfaire notre consommation.

A coté du potager, comme l’an dernier la vigne s’en donne à cœur joie.

Quelques fleurs sauvages sont apparues ça et là et nous avons planté quelques graines de fleurs pour attirer le plus possible d’insectes auxiliaires et cela fonctionne parfaitement bien.

4 réflexions au sujet de « Le potager jungle »

  1. Oh oui, vive les plantes sauvages pour nourrir le sol, et faire venir les abeilles. Car sans pollinisation, pas de fruits ni légumes. Bourrache, coquelicots, lavande, fleurs des plantes aromatiques sont les alliés de nos légumes

  2. Ici c’est la cata… les semis ont bien marchés mais il a tellement plu et fait froid que c’est tout raté.
    Les tomates ont à peine quelques fleurs et le peu de fruits a attrapé le mildiou (je suis en train d’arracher tous les pieds atteints 🙁 )
    les petits pois ne sont jamais sortis
    les framboises étaient insipides car pleines d’eau
    bref c’est une lecon d’humilité mais ca me fait vraiment mal au coeur quand je vois l’énergie que j’y ai mis, le temps investi l’argent aussi…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.