La vie simple en famille: vadrouilles et fait-maison

Une chambre pour deux…

IMG_1611

Depuis que je vous ai montré la chambre des enfants ici et , vous avez été nombreux à me demander des précisions sur la façon de séparer cet espace et à me demander comment se passait la cohabitation. Alors aujourd’hui je reviens sur cette chambre pour deux, et je vous explique tout!  Au départ, nous voulions une chambre pour chacun de nos enfants, puisque dans notre maison il n’y a que deux chambres, nous avons pensé à déménager avant d’envisager d’avoir un second enfant. Mais nous n’avons pas trouvé la maison de nos rêves (trouverons nous un jour?), nous n’avons pas pour autant renoncé à notre envie d’un deuxième bébé, il a donc fallu trouver une solution, en sachant que nous sommes locataires, nous ne pouvons donc pas faire de gros travaux.

C’est Chéri le bricolo qui a trouvé: une cloison amovible dans la plus grande des deux chambres (qui était la notre, elle était comme ça). La chambre fait 14m2 au sol mais est mansardée, il y a une poutre centrale qui coupe presque parfaitement la pièce en deux. Nous nous sommes servis de cette poutre pour fixer un bardage en lambris à l’aide de deux gros tasseaux de bois et de pieds de meubles vissables pour éviter de faire des trous. Le lambris est donc cloué uniquement sur ces tasseaux. Cette cloison fait 2 metres de large (la largeur des lambris pour éviter les coupes) et le reste de la séparation se fait avec un double rideau qui permet d’aller d’une chambre à l’autre… oui car il n’y a qu’une porte par contre.

Côté déco j’aurais pu choisir des tons proches pour créer une unité dans la pièce, mais en réalité je recherchais l’effet inverse. Je voulais deux univers bien distincts, des couleurs différentes, des atmosphères différentes, je voulais vraiment faire de cet espace deux chambres. Côté Roméo il y a du orange, du vert et du chocolat, côté Mona on trouve du blanc du menthe et du fuschia. Tous les meubles ont été chinés sauf le lit de Roméo, le fauteuil et le chariot de Mona.

IMG_1610

IMG_2165

En terme d’isolation, cette cloison n’est pas plus isolante qu’un meuble. Nous n’avons d’ailleurs pas été obligé d’installer un deuxième chauffage, l’air circule suffisament bien même rideaux fermés pour maintenir une temperature de confort dans la chambre sans chauffage. Elle n’isole donc pas spécialement du bruit, mais assez bien de la lumière.

Quand les chambres ont été terminées, nous avons été agréablement surpris, les pièces ne paraissaient pas si petites et tous les meubles de Roméo ont retrouvés leur place. Il ne restait plus qu’à voir à l’usage si deux enfants allaient pouvoir cohabiter sans trop se déranger. C’est donc avec un peu de craintes et quelques doutes qu’au retour de la maternité, nous avons installé Mona sans son lit, dans sa chambre. Le lendemain Roméo avait école, j’apprehendais qu’il passe une mauvaise nuit. Mona ne s’est reveillée qu’une fois et Roméo n’a rien entendu… Mona a donc toujours dormi dans sa chambre et cela n’a jamais dérangé son frère. Les premières semaines, en journée elle faisait souvent ses dodos dans un berceau en osier dans le salon (je vous rappelle que cette chambre est au troisième étage, c’etait donc plus simple de l’avoir en bas), Roméo profitait donc toute la journée de sa chambre. Petit à petit elle a commencé à faire sa sieste de l’apres midi dans sa chambre, puis celle de fin de journée et enfin celle du matin. Roméo apprend donc à bien fermer le rideau et à jouer calmement pour ne pas reveiller sa soeur. Même s’il y met de la bonne volonté il reste un enfant de 3 ans, sa notion de la discretaion est très relative!

Ils ne se dérangent pas tant que ça, beaucoup moins que ce que j’avais imaginé. Si Roméo réveille sa soeur en faisant trop de bruit ou en lui mettait sa lampe torche dans les yeux, Mona se rendort facilement si elle a encore sommeil. Le week-end ils se couchent et se réveillent souvent à peu près à la même heure et l’après-midi ils font la sieste en même temps, c’est très pratique (pour moi surtout). Maintenant que j’ai repris le travail et donc qu’ils sont moins à la maison, c’est encore plus simple.

IMG_1575

IMG_1572

IMG_1605

IMG_1622

Finalement je trouve que cette cohabition s’est installée d’elle même et est devenue tres naturelle. C’est sur que c’est moins simple que s’ils avaient une chambre chacun et que quand Mona va grandir et aura peut etre moins un sommeil de plomb, son frère qui chante « I was made for loving you » de Kiss à fond finira par la reveiller, mais pour l’instant ça n’a pas l’air de la déranger. Je me demande même si cette configuration n’a pas incité Mona à se mettre si vite au rythme de son grand frère et par extension à celui de la maison.

La chose qui me semble la plus compliquée au final dans cette chambre pour deux est qu’elle se situe au troisième niveau de la maison, en effet je n’économise pas mes allers-retours, quand j’etais encore en congés je m’étais amusée à compter…. Dans une journée je montais 21 étages… On va dire que ça fait les jambes!!

IMG_1624

IMG_1615

IMG_1614

Leurs petits prénoms pour marquer les territoires

IMG_1636 IMG_1637

La vue sur la chambre de Mona depuis celle de Roméo

IMG_1627

La vue sur la chambre de Roméo depuis celle de Mona

IMG_1629

Pour finir, je dirais que je suis quand même contente d’avoir réussi à leur offrir un espace à chacun, même s’il est petit. J’aime l’idée qu’ils soient chacun dans leur chambre, avec leurs affaires et leur univers.

IMG_2182

IMG_1599

IMG_2188 IMG_2173 IMG_2206

IMG_2189

IMG_2200

Les photos ne sont pas très recentes, Mona devait avoir environ 1 moi et demi, elle a bien changé depuis…



12 thoughts on “Une chambre pour deux…”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *