La vie simple en famille: vadrouilles et fait-maison

10 astuces pour voyager en famille sans se ruiner

Vous devez l’avoir compris, nous adorons vadrouiller, découvrir d’autres univers, partir ne serait ce que quelques jours pour rompre la routine. J’ai du mal à me sentir légitime en parlant de voyages, car nous ne faisons pas souvent de vrais et grands voyages à l’autre bout de la planète, tel que je le fantasme lorsque j’entends ce mot. Mais nous multiplions les virées en France et en Europe. Vous êtes extrêmement nombreux(ses) à nous demander comment nous nous organisons pour partir aussi souvent, alors j’essaye de vous donner aujourd’hui toutes nos petites astuces, et j’espère vous transmettre par la même un peu l’envie de vous lancer.

Ce qu’il faut savoir sur nous, c’est que finalement nous n’avons jamais autant voyager qu’avec nos enfants… c’est donc à l’extrême inverse des discours qu’on entend si souvent nous affirmant qu’on ne peut plus rien faire avec des enfants. Nous voyageons plus maintenant car avant d’avoir des enfants j’étais étudiante, puis au chômage donc nous étions dans des situations plus précaires financièrement, mais aussi parce que nos enfants sont un vrai moteur qui nous poussent à avancer (à se dépasser aussi je crois) et que pour eux, et pour nous ça nous parait essentiel de vivre ces moments extraordinaires qui donnent du sens à toute une vie! Ca parait un peu philosophique dit comme ça, mais c’est vraiment ce que je ressens, et je pense que c’est parce que ça me tiens autant à cœur que nous mettons tout en œuvre pour réaliser ces projets.

Financièrement, nous sommes dans la classe moyenne basse, celle qui ne gagne pas beaucoup mais ne paye pas beaucoup d’impôts non plus. Nous avons cependant la chance de ne pas être pris à la gorge par un crédit (ou un loyer) trop élevé. Tout ça pour vous dire que nous n’avons pas des ressources illimitées et que nous ne pouvons pas partir sur un coup de tête. Pourtant nous ne nous ressentons ni pauvres, ni frustrés. Voilà nos astuces.

1- Notre meilleure astuce c’est ANTICIPER. Surtout pour les gros voyages, car plus on s’y prend tôt moins c’est cher. Et surtout plus on s’y prend tôt, plus on a du temps pour échelonner les dépenses. Un exemple simple, c’est en réservant en Décembre pour Juin que nous avons pu avoir des billets d’avion Lyon/Mykonos pour 300 euros pour nous quatre!

2- Ne pas hésiter à partir hors saison. En plus de l’attrait financier c’est très agréable de voyager hors période d’affluence. Notre meilleur exemple est notre escapade de janvier à Faro réalisée avec 300 euros tout compris pour 4 jours et 4 personnes! Profitez en le plus possible lorsque vos enfants ne sont pas scolarisés, puis encore un peu en maternelle, à partir du primaire l’affaire se corse. Mais vous pouvez également partir en période de vacances scolaires au « mauvais endroit », c’est à dire au bord de la mer en vacances d’hiver et à la montagne en été, ça permet de faire considérablement baisser la facture.

3- Préférer les courts séjours.. en même temps c’est du bon sens, si on n’a pas les moyens de partir 10 jours, on n’en part que 5, mais on part quand même!

4- Dès qu’il fait beau, on n’hésite pas camper. La toile de tente c’est la façon la moins coûteuse de voyager (même si certains campings abusent un peu!). Pour notre part ça nous permet de partir un peu à la dernière minute à la fin du printemps et au début de l’automne sans trop calculer. Comme notre séjour dans le Verdon ou au bord su lac du Salagou. Attention cependant, autant camper avec sa tente (ou son van/ sa caravane etc) est intéressant autant louer un mobile-home est souvent bien trop cher pour ce que c’est!

5- Je cherche mes logements sur Airbnb en première intention. Dans les pays scandinaves c’est vraiment un très bon plan car les hôtels sont très chers! Vous vous souvenez de notre studio de Copenhague trop mignon? L’avantage en Airbnb c’est qu’il y a une cuisine et que contrairement à l’hôtel ça va permettre de réduire la facture resto. En plus avec des enfants manger au resto à chaque repas peut vite virer à la catastrophe. J’ai mis longtemps à me lancer sur Airbnb, mais maintenant je ne serais plus faire sans. J’ai d’ailleurs trouver deux maisons superbes pour notre séjour dans les Cyclades, que nous n’aurions jamais pu nous offrir dans d’autres conditions. (d’ailleurs j’ai découvert recemment qu’il y avait un système de parrainage sur Airbnb qui vous permet de débloquer un crédit de 35 euros sur votre premier voyage, si vous voulez utiliser mon code parrain, c’est par là

6- Après Airbnb, je cherche sur Abritel, Mediavacances et Booking. J’utilise également beaucoup le site Gîtes de France sur lequel j’ai trouvé certains de nos logements chouchou, comme celui des Hautes Alpes où nous allons depuis 3 ans, ou celui des Alpilles où nous allons retourner pour Pâques!

7- Avoir des copains chez qui squatter! Voilà le vrai bon plan, mais bon, encore faut il avoir des amis qui habitent aux quatre coins du monde et qui ont la place de vous accueillir (plus on a d’enfants plus ça devient difficile). C’est comme ça qu’on a multiplié les virées à Marseille chez ma copine Carole ou que nous avons visité Montpellier chez ma cousine Julie, mais aussi que j’ai pu visiter deux fois Marrakech chez ma copine Siham!

8- Profiter des maisons de familles…. Nous avons la chance de pouvoir disposer de deux maisons dans des super coins, celle de mes parents en Sardaigne et celle de mes beaux parents au Portugal. Dans les deux cas ça nous permet de n’avoir que le transport à payer pour passer de super vacances. Si vous n’avez pas la chance d’avoir de maisons de famille…. motiver vos parents!!

9- Ne pas avoir peur de faire de la route. Lorsque nos enfants dépassent l’âge de 2 ans, ils payent comme vous en avion, de même la note en train peut vite grimper. Quand on est 4 c’est souvent plus économique de prendre la voiture. C’est donc en voiture que nous allons au Portugal ou aux Pays Bas.

10- Programmer ses petites escapades ou grands voyages de rêves! On a compris ça assez récemment. On ne peut pas tout faire la même année, ni partir 3 semaines en été si on est déjà parti en Février et en Avril. Maintenant on se fait des petites listes, et on note nos priorités. On envisage les choses à très long terme, on aimerait découvrir l’Islande en 2018, et aller au Canada en 2019, ça nous permet d’économiser et de ne pas s’éparpiller dans trop d’autres projets. De même en début d’année on note des petits endroits en France qu’on aimerait découvrir et on voit quand et si on pourra le faire.

 

Alors, ça vous donne envie? Vous avez des petites astuces à partager?



21 thoughts on “10 astuces pour voyager en famille sans se ruiner”

  • Tout à fait d’accord : anticiper est sûrement la règle de base: pour acheter des billets, mieux vaut s’y prendre plusieurs mois à l’avance et côté train être au taquet à minuit quand ouvrent les ventes prems.

    Avez-vous envisagé l’échange de maison pour partir en Islande ? C’est en échangeant notre maison qu’on a pu financer ce voyage qui me faisait rêver depuis longtemps: comme nous n’avions plus aucun frais d’hébergement ou location de voiture et avons acheté des billets Wow Air très en avance, ce voyage de rêve est facilement rentré dans notre budget.

    • Pour l’islande nous voulons faire un trip itinérant en 4X4 aménagé donc l’échange de maisons ne conviendra pas, par contre en d’autres circonstances j’aimerais bien tenter. Je me suis déjà inscrit sur un site mais mes demarches n’ont pas encore abouties

  • Biensur que ton article m’a donné envie de voyager. Moi je n’ai jamais eu autant envie de voyager que depuis que je suis maman. Souvent c’est le côté budget qui peut faire peur mais à vous voir découvrir les 4 coins de la France en famille on se dit que tout près de chez nous il y a des tas de choses à faire sans forcément prendre l’avion ! Ici la maison de famille est en Dordogne à Beynac-et-Cazenac et c’est vraiment une chance de se dire que l’on peut sur un coup de tête filer là-bas =)
    Objectif de cette année découvrir mieux l’Auvergne car finalement je me rend compte que je ne connais pas si bien que ça ma région ^^

  • Super article, je retiens ton idée de faire une liste de souhait en début d’année. Je finis toujours l’année en me disant qu’on aurait plus voyager en s’organisant mieux ! Du coup, je vais y reflechir dès maintenant.

    Nous avons prévu la corse en juin et Berlin cet été en échange de maison. C’est aussi une super astuce pour diminuer les coûts ! C’est grâce à ça qu’on avait pu se croiser au marché de noel en Alsace 😉
    On a aussi comme cela découvert une chouette destination qui vous plairait sûrement si vous ne connaissez pas : la foret de Saou !

    En tout cas, merci de tes partages sur les voyages, c’est toujours très intéressant.

  • Bonjour,
    Merci pour ces infos. Ma question est un peu différente : comment faire pour faire concorder les intérêts des enfants avec ceux des parents. Je n’ai qu’un enfant (même âge que Roméo) mais je me vois mal le faire marcher pour visiter une ville ou un village, lui faire faire de la voiture pour visiter plusieurs lieux. Je pense qu’il est encore trop jeune pour apprécier… et du coup ça peut vite plomber l’ambiance s’il boude ou râle parce qu’il ne veut plus marcher… Comment faites vous avec les vôtres ?

    • Je ne me suis jamais posée la question. Je pars du principe que voyager plait aux enfants. Ils adorent se balader, visiter des villages, des chateaux, s’arreter boire une grenadine ou acheter des cartes postales. Nous ne prevoyons pas spécialement de programme pour les enfants, ils nous suivent et ça a toujours l’air de leur plaire. Nous faisons juste plus attention à aménager des temps off pour une petite sieste ou un temps calme.

  • Merci pour cet article et ses bons tuyaux. Mon principal problème est que je travaille dans le commerce et que je n’ai donc que très peu de week-ends pendant l’année. Les escapades un peu loin sont donc compliquées. Mais je me promets d’anticiper et de prévoir mieux celles qui me seront possibles.

    • Ah oui c’est compliqué le boulot le samedi. Je connais ça car au primtemps je bosse de nombreux samedi ou même des dimanches. Cette année j’essaye de regrouper une semaine sur deux on verra si ça marche!

  • Bonjour,

    Quasiment les même bons plans!

    Pour les longs voyages, ça vaut le coup d’éviter de partir du samedi au samedi !

    Et je confirme airbnb, c’est le top surtout avec enfant.

    Rester en France permet de découvrir de belles régions, on a de la chance notre pays est magnifique 🙂

  • Merci pour les tuyaux. On a beaucoup voyagé avec mes parents et j’espère pouvoir faire de même avec mes enfants. Pour l’instant, ils sont encore petit et la restauration de notre maison est notre priorité financière, mais d’ici quelques années 😉

  • un bel article, bons tuyaux, je partage l’anticipation et les courts séjours (nous revenons de 5 jours à Florence), pour l’Islande, je ne peux que t’encourager , c’est une ile fabuleuse, mais là il faut anticiper presque un an à l’avance, niveau logements! ne pas rester sur Reykjavik, mais circuler dans l’ile (en 4*4) (à mon avis pas d’échange de maison)
    Quant au Canada, je pourrai te donner des tuyaux aussi, j’y suis allée plusieurs fois, côté est et côté ouest..demande moi, n’hésite pas!
    cette année on part à l’autre bout de la terre, et j’ai anticipé aussi (10 mois), pour les billets d’avion c’est absolument nécessaire..tu le sais bien!
    en tout cas j’adore tes billets de voyage et tous tes « trucs et astuces »! merci!
    bonne journée bises de Bretagne

      • oui c’est une bonne idée, un 4*4 aménagé, mais à réserver rapidement pour l’an prochain! vous verrez tous les touristes sont Français, LOL!! voyagez entre le 21 juin et le 15 août, avant les routes ne sont pas toutes ouvertes, après l’hiver arrive très vite! destination Japon pour nous..

  • Il y a plein d’endroits que j’aimerais voir, je n’ai jamais voyagé, ni avec mes parents, ni plus tard. Des ennuis de santé de monamoureux nous ont obligé à rester en France pour les traitements, ce qui ne nous a pas empêché de partir quelques jours dans des coins très sympas. Mais maintenant que ça va mieux, j’ai envie d’autre chose et la liste de souhait me parait être une bonne idée pour commencer à se projeter. Maintenant, il va aussi falloir que je nous motive, parce que quand on n’a pas l’habitude de partir (loin), voyager, ça peut être angoissant…

  • De très bonnes astuces
    C est vrai que maintenant je trouve que c est plus facile !!!
    Pour cette année c est en mission humanitaire en Inde que mon époux et moi même partons
    5 semaines de dépaysement et sans confort mais tellement enrichissant
    🙆🙆

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *