La vie simple en famille: vadrouilles et fait-maison

Le Portugal en famille, coûts & infos pratiques

Clairement, nos vacances au Portugal me semble un peu loin…. Mais je sais que vous aimez bien avoir mes retours pratiques sur nos destinations, et notamment en famille. De mon côté vous savez que j’aime être transparente avec vous car ça me semble essentiel de vous donner de vraies infos de façon à ce que vous ayez toutes les clefs en mains si vous voulez « tester » cette destination.

En ce qui concerne le Portugal, vous devez savoir que c’est un pays qui a une place particulière dans mon coeur, puisque c’est celui de ma belle-mère, par extension celui de mon amoureux et aujourd’hui un peu celui de mes enfants. Mais c’est aussi devenu un peu le mien, j’ai vraiment la sensation que c’est un pays d’adoption dans lequel je prends autant de plaisir de revenir qu’en Sardaigne. Mais passons aux informations pratiques.

Le trajet: Nous sommes partis au Portugal… en voiture. Quelle drôle d’idée, 16h de route pour nous! Pourquoi ce choix? Parce que nous nous sommes décidé très tard pour cette destination et les vols étaient hors de prix surtout en plein Août. L’avantage d’y aller en voiture c’est surtout qu’on a pu amener tout le matos de camping et d’escalade et puis ça nous a économisé sur place la location d’une voiture, mais ce n’est pas particulièrement économique. Je vous fait le calcul: 70 euros de péage, 130 euros carburant et ce, juste pour l’aller. Donc 400 euros au total, ce qui est plus cher que nos billets d’avion pour la Grèce par exemple! Mais à quatre cela représente 100€/ personne, ce qui restait moins cher que l’avion.

Le coût sur place: Le Portugal a la réputation d’être un pays « bon marché », c’est de moins en moins vrai. Le carburant est exactement au même prix qu’en France (voire même dans certains lieux plus cher). Notre panier de courses était également assez équivalent à celui que nous faisons chez nous. Vivre au Portugal ne coûte pas plus cher que vivre en France c’est certain, mais pas bien moins cher non plus. Surtout que les routes sont devenues payantes, beaucoup de parkings le sont devenus également… Ce qui est en revanche vraiment intéressant au Portugal c’est le prix des restos (mais j’y reviendrais) et le prix des visites. Tous les châteaux que nous avons visités étaient gratuits, tout comme le moulin. Lorsque une visite est payante c’est souvent à coup de 2 ou 3 euros c’est donc très abordable.

Se loger: Nous sommes partis 3 semaines…. 3 semaines pour nous c’est inenvisageable si ce n’est pas dans une maison de famille. Donc je ne vais pas vous mentir le logement ne nous a pas coûté bien cher!!! Nous avons passé une nuit à Porto puis 3 nuits au bord de l’océan en camping. Pour notre chambre de Porto elle a été trouvée via Airbnb et nous a coûté 58 euros. Pour le camping c’était celui ci, et le séjour nous a couté 130 euros, si vous voulez plus de détails sur ce camping j’ai tout raconté ici. Je me rends donc bien compte que je ne vous aiderai pas vraiment à faire un budget logement. Ce que je peux vous dire en revanche c’est que nous avions recherché un logement près de l’océan et que ce n’était pas du tout dans nos prix c’est pour cela que nous avons opté pour le camping. Lorsque nous sommes allés dans l’Algarve cet hiver, les logements étaient très bon marché. La meilleure solution c’est toujours le hors saison!

Se restaurer: Les restos restent le vrai bon plan au Portugal car même dans les endroits très touristique l’addition reste toujours correct. Dans les petits villages de montagne ça en est même presque choquant! Nous nous sommes fait un resto avec mes beaux parents, avec entrée, plat, dessert, vin, apéro, café… bref la totale, et pour nous 6 nous en avons eu pour 70 euros!!! Donc c’est un plaisir à s’offrir sans culpabilité. En plus les enfants sont toujours bien reçu, donc aucune raison de s’en priver.

Le Tourisme: Je vous en ai un peu parlé en revenant, cette année j’ai été assez impressionnée par le monde! Alors certes pas dans les villages de montagne, si même dans notre coin d’Alentejo sauvage, mais à Porto ou Aveiro c’était très très dense dans les rues, sur les routes… de partout! Pour en avoir parlé avec des personnes habitués à ce pays mais aussi avec des personnes qui y sont allés cette année pour la première fois, j’en conclus que c’est surtout ma vision sur ce pays en pleine mutation, ce qui m’a surpris c’est surtout la différence avec le pays que j’ai découvert il y a 12 ans. Objectivement, je ne vous déconseillerais donc pas d’y aller même en plein Août puisque de toute évidence il y a encore moins de monde que sur la Côte d’Azur… mais pour combien de temps? C’est vraiment devenu une destination ultra tendance et en plein essor, il y a donc fort à parier que certains lieux vont subir de forts changements, en bien ou en mal?

En conclusion, je vous conseille le Portugal. Et encore le mot est faible, je vous certifie que c’est un pays à voir. Mais peut être faut-il le faire un peu hors des sentiers battus. En terme de coûts comme de plaisir je pense honnêtement que venir hors saison reste le meilleur choix. Mais je pense aussi qu’il faut peut être délaisser les lieux qui se veulent incontournables (grandes villes, grandes plages..) pour s’offrir une découverte plus authentique, pour entendre parler portugais, découvrir les spécialités, les modes de vie. Je pense que ce sera une expérience plus enrichissante que d’enchaîner les 8 visites « à ne pas louper » selon votre guide dans Lisbonne. Mais bien sur, chacun fait bien comme il le veut!

J’aimerai d’ailleurs moi même retourner à Lisbonne avec les enfants, mais peut être au printemps ou en automne pour s’éviter les files d’attente…

Est-ce un pays que vous connaissez déjà?



9 thoughts on “Le Portugal en famille, coûts & infos pratiques”

  • Oh tu me donnes envie d’y aller! En plus j’adore le portugais…. Quelle lumière dans ces photos. Pourvu que ce pays ne prenne pas le chemin de la côte d’Azur!!!!!!
    Je fonds complètement pour ta puce en robe jaune et en noeud à petits pois……….

  • J’ai adoré nos deux dernières escapades au Portugal; à Porto au printemps en amoureux puis à Lisbonne pour Noël avec les enfants. J’ai découvert Lisbonne il y a 15 ans et le développement du tourisme est saisissant – c’est une chance pour le développement économique du pays, touché de plein fouet par la crise et un vrai danger en même temps.

    Le smic est à moins de 650 €, je me demande comment les gens peuvent s’en sortir au quotidien, alors que le coût de la vie sur place n’est pas si bon marché que ça ?

  • Je suis moi-même portugaise (mais j’ai toujours vécu en France). Ma famille est du Nord-Est du Portugal, la région la plus rurale et pauvre du pays mais tellement authentique. Je suis pour la 1ère fois allée en Algarve l’année dernière (je craignais que ce soit comme la côte d’Azur). Eh bien c’est sublime, il y a quelques endroits à éviter (surtout Quarteira – mais ça n’engage que moi bien sûr) mais c’est vraiment très beau et je regrette de ne pas y être allée plus tôt. Nous avons également visiter l’Alentenjo (côté Océan – A Costa Vicentina et intérieur des terres -Montsaraz – Evora). Nous avons adoré. Bien sûr, je connais très bien Lisbonne et Porto (à faire impérativement hors saison). D’autres endroits que j’affectionne particulièrement, Aveiro, Obidos, Sintra, Guimaraes et bien sûr ma région « Tràs Os Montes » avec les villes de Bragança, , Vinhais, le Parc de Montesinho, Rio de Onor (ce village a une particularité car il est divisé en 2 – une partie est au Portugal et l’autre en Espagne). Les prochaines destinations que nous aimerions visiter est tout le Nord Ouest (la région du Minho) et la région da Serra da Estrela. Bref, je pourrai en parler des heures. Je me rends compte que plus je vieillis et plus je ressens le besoin d’y retourner chaque année au moins une semaine et sentir les odeurs de mon enfance (chaque année avec ma soeur nous y passions les deux mois d’été). Bon j’arrête. Et si tu as réussi à lire ce commentaire jusqu’au bout (je ne t’en voudrais si tu ne l’as pas fait), je voulais te remercier de tes billets qui sont très souvent plein de poésie mais aussi très sincères, en tout cas c’est ce qu’il s’en dégage. C’est un vrai plaisir de te lire.

    • Je ne connais pas assez le Nord mais tout ça le donne envie d’en voir plus! Moi aussi j’adore Obidos et Aveiro. Je comprends ce besoin de « revenir aux sources », c’est assez essentiel pour se reconnecter à soi même

  • je rêve de visiter le Portugal, mais l’homme n’est pas hyper chaud.. Ha ces creusois, pour les sortir de chez eux c’est toute une histoire 🙂
    En tout cas merci pour tes conseils qui sont très bons à prendre, surtout cette histoire de voiture, je ne me sens absolument pas capable de faire 16h, et mon petit monstre non plus je pense.
    J’espère un jour la Corse aussi, ça a l’air vraiment fabuleux !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *