La vie simple en famille: vadrouilles et fait-maison

Une suspension végétale

img_8063

C’est une idée qui me trottait dans la tête depuis un petit moment; j’avais envie de « végétaliser » cette petite ouverture entre le cuisine et notre pièce à vivre. Mais je n’ai pas trouvé tout de suite comment. J’ai tout naturellement pensé au trapilho, ce fil jersey avec lequel j’avais fait mes suspensions végétales dans la salle de bain, mais je n’avais pas envie de retomber dans le style « macramé », même si j’adore je voulais changer. C’est l’amoureux qui m’a aidé dans la conception en proposant des petits crochets à visser.

img_8082

Pour cette suspension végétale il nous a fallu trois boites de conserve, une perceuse avec un mèche à métaux (diamètre 4mm), des petits pitons, des écrous, des rondelles (le tout de diamètre 4mm), de la peinture en bombe blanche, une scie à métaux/ ou meuleuse d’angle (pour couper les pitons), et du trapilho.

img_7939img_7944img_7950img_7952

Finalement le plus long a été de faire les nœuds exactement à la même hauteur de chaque côté (on s’y est repris à plusieurs fois), pourtant on avait pris les mesures et fait des repères: c’est donc la dernière étape qui nécessite le plus de patience. 

img_8064img_8067img_8066

Et pour finir, l’étape la plus sympa, aller chercher des plantes dans sa jardinerie préférée. Voilà il n’y a plus qu’a admirer le tout!img_8070img_8071img_8072img_8075img_8076img_8079img_8080s



15 thoughts on “Une suspension végétale”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *