Une journée dans la Vallée de l’Ourika

Comme nous étions tous déjà venus à Marrakech, même si nous y étions que pour trois jours, nous avions très envie de programmer une escale hors de la ville. A peine arrivés à l’hôtel, nous avons donc couru voir s’il était possible de réserver une excursion pour le lendemain… et ça l’était. Nous avons choisi la Vallée de l’Ourika, Laurène y était déjà allé et avait adoré. Moi j’avais fait un tour dans le Haut Atlas en 2014, lors de mon premier séjour au Maroc.

Et puis lors de notre première journée dans la médina, nous sommes tombés sur un chauffeur de taxi génial qui nous a proposé de nous amener faire notre excursion pour la moitié prix… Il nous a sorti son livre d’or commencé en 1997, rempli d’anecdotes qui a fini de nous convaincre. Nous avons donc annulé la réservation de l’hôtel pour partir avec Abdou Berbere dans son taxi aux 250 000kms sans clim. Et grand bien nous en a pris.

J’ai adoré cette journée. La nature change hyper rapidement au fil des kilométrés, on passe de l’ambiance sableuse de Marrakech, à la luxuriante palmeraie puis à la montagne. On voyait les sommets enneigés au loin c’était très beau.

Avant de rejoindre Setti Fadma à 1500m d’altitude, nous avons deux haltes, une dans une coopérative de tapis, la deuxième chez un potier artisanal. Ce que j’ai apprécié c’est que Abdou nous a demandé ce que voulions voir et il nous a amené dans les lieux où s’approvisionne touristes comme marocains. La poterie a été un immense coup de cœur, ne serait-ce que pour son côté ultra photogénique avec cette lumière et la vue. Mon père y a acheté un tajine… cet achat l’a tellement ravi qu’il n’a plus parlé que de cela! Il l’a même emballé avec des serviettes de l’hôtel pour le retour en avion. Il l’a tout naturellement dit au personnel de l’hôtel, en expliquant avec ses yeux de chat potté qu’il ne pouvait pas prendre le risque de casser son tajine… Je vous explique pas le fou rire général! Bref le tajine restera dans nos esprits!

Une fois arrivé à Setti Fadma, Abdou nous a laissé à un guide pour la randonnée vers les cascades… et on en arrive au moment du séjour qui ne m’a pas trop plu… Le guide fixe direct le tarif 3000 DH (environ 30 euros) pour aller à la seconde des sept cascades d’Ourika, soit 45 minutes de marche A/R. Euh là j’ai un peu tiqué, payer pour faire une balade en bord de rivière? Et 30 euros c’est cher payé! J’explique cela au guide. Je lui demande si c’est difficile et si la présence d’un guide est obligatoire… Il me garanti que oui alors que c’est faux. Je lui demande de m’indiquer la direction du sentier, il refuse. Il a baissé le tarif à 25000DH, nous avons cédé, étant donné que nous n’avions pas vraiment d’alternatives. Mais j’avoue que cela m’a un peu gâché le plaisir. La balade jusqu’à la première cascade se fait en bord de rivière avec des petits stands de marchands sur les côtés (donc c’est plus que très facile), l’accès à la deuxième cascade est une rando sur des cailloux qui peuvent être mouillés donc un peu plus difficile mais il doit se faire en 15 minutes. Cela m’a agacé de payer pour marcher dans la nature, sur le principe je trouve ça déplacé et très attrape touristes. Mais bon, cette mésaventure n’enlève rien au charme de l’endroit.

Et puis je suis contente que le dit guide ait été présent pour prendre cette photo de dos de nous trois, pose suggérée par Laurène. Car cette photo je l’adore.

On débute la marche au bord de l’eau, avec plusieurs cafés qui servent des boissons dans des canapés les pieds dans l’eau (en sens propre). Puis nous avons croisé des macaques, là c’était trop génial!

Et puis c’est juste très beau. Après la cascade nous sommes descendus par un sentier dans la montagne, c’était très agréable et dépaysant aussi.

J’ai beaucoup aimé découvrir encore une autre facette du Maroc. Ce pays est plein de charme, je pense qu’il faudrait y faire un road trip!

J’espère que la visite vous a plu. Si vous avez soif de paysages marocains vous pouvez relire mes articles sur Essaouira de l’an dernier.

5 réflexions au sujet de « Une journée dans la Vallée de l’Ourika »

  1. Bonjour Débo,

    C’est vraiment top cette découverte à travers ton voyage, tu crois que je pourrais partir toute seule avec ma fille ou elle est trop petite ? (3ans). En tout cas c’est superbe.

Laisser un commentaire