La vie simple en famille: vadrouilles et fait-maison

Le Père-Noël… douter, mais avoir envie d’y croire

On me l’avait dit: « le CE1 c’est la fin du Père-Noël »… Mais chez nous Roméo n’a jamais montré aucun signe de doute, le Père-Noël c’est quelque chose de très sacré pour lui… enfin jusqu’à il y a un peu plus d’une semaine.

Il est rentré de l’école bougon, j’ai mis longtemps à lui tirer les vers du nez, ça n’arrivait à sortir, et d’un coup il m’a balancé « Baptiste il dit que je suis un bébé, que les Père Noël il existe pas, que c’est que les bébés qui y croient…  »

J’avoue je m’attendais à tout sauf à ça, ça m’a scié les jambes… Alors je crois que j’ai répondu la phrase absolument typique qui doit sortir de la bouche de tous les parents dans cette situation « et qu’est ce que tu en penses toi? »

« Ben je sais pas… moi j’y crois mais Baptiste il dit que c’est les parents qui apportent les cadeaux… non mais les parents, en plus ils ont même pas notre liste les parents… et tu crois que les parents tranquilles la nuit de Noël ils ont que ça à faire de faire les magasins.. c’est bizarre son histoire, mais lui il dit que c’est lui qui dit la vérité, c’est quoi la vérité? »

Attention maman en panique qui ne veut pas extirper son fils de l’enfance ni lui mentir non plus  » Je crois qu’il n’y a pas de vérité au sujet du Père Noël, chacun croit ce qu’il veut, mais Baptiste il a raison certains ne croient pas au Père Noël, et en général quand on grandi on y croit de moins en moins. Parce que en grandissant on croit moins à la magie alors on a du mal à croire que les rennes volent ou que le Père Noël puisse faire le tour de la planète en une nuit… ça ne t’etonne pas toi? »

« Ben moi je pense que c’est possible il a vachement d’aide de ses lutins donc ils doivent en distribuer eux aussi, et puis tu sais peut être qu’il ne vole pas, ça c’est peut être des légendes, comme le coup de la cheminée, il arrive bien à déposer les cadeaux sans cheminée donc il peut y arriver sans rennes qui volent »

Chose à laquelle je réponds « Je suis contente si tu crois au Père-Noël car pour moi c’est très important la magie de Noël. Et tu sais ce qui est important aussi? C’est de ne pas parler de tes doutes à Mona, tu as bien le droit de te poser des questions, mais Mona elle est petite elle, elle a le droit d’y croire sans douter de rien. Tu comprends? »

Je pensais donc en avoir fini, je conclus qu’il a envie d’y croire. Avec mon amoureux on se dit tout de même que s’il remet le sujet sur la table il faudra vraiment répondre de façon transparente à ses questions pour qu’il ne se sente pas trahi. Et finalement l’occasion n’a pas tarder à se produire. Quelques jours après, alors que sa soeur était absente (pas folle la guêpe), il nous reparle de Baptiste.

« Baptiste il est pas sympa parce que il devrait pas m’empêcher de croire au Père-Noël, c’est important la magie de Noël, et il ne devrait pas me la gâcher. Moi maintenant à cause de lui je ne sais plus quoi penser. J’aimerais que vous me disiez la vérité! »

C’est son papa qui a pris le relais « Tu sais il y a un Père Noël dans un village en Laponie, je connais des gens qui ont visité ce village et moi j’ai très envie de croire que c’est le Père Noël parce que c’est une idée qui me plaît beaucoup, mais c’est un personnage, c’est une jolie légende. Pour maman et moi c’est important Noël, la fête, le fait d’être ensemble, de décorer la maison, même sans les cadeaux je crois que c’est magique, parce que ça nous permet de vivre des moments agréables. Mais comme tu es grand, tu as le droit de connaître le secret: Ce n’est pas possible qu’un seul monsieur distribue des cadeaux à tous les enfants, alors à ton avis comment on s’y prend pour les cadeaux? »

Chose à laquelle je rajoute « Finalement à ton avis c’est qui les meilleurs lutins? Des personnes qui aiment et connaissent parfaitement leurs enfants et qui peuvent faire le boulot du Père Noël…? Moi je pense que c’est les parents qui sont le mieux placés pour faire ça. Et puis regarde les enfants pénibles, ils ont quand même des cadeaux… ça c’est bien la preuve que c’est les parents, parce que tu connais les parents ils aiment trop leurs enfants pour ne rien leur offrir »

Il répond sûr de lui « Mais non ça peut pas être les parents, regarde mon flipper et mon jeu de dames tu vois bien qu’ils sont tout droits sortis de l’atelier du Père Noël, ils sont trop beaux et tout en bois. Moi je suis sûr que les jouets que j’ai reçu à Noël c’est le Père Noël qui me les a apporté… Cette année je vais faire ma liste et vous verrez!  »

Voilà donc où nous en sommes…

Je pense qu’il nous a bien entendu, c’est un enfant intelligent il a bien compris la vraie vérité, mais de toute évidence il fait encore un peu de résistance. Il a envie d’y croire et je crois que ça me fait plaisir. Ce qui compte pour moi c’est surtout qu’il n’ait pas eu l’impression qu’on lui a menti… Surtout que Roméo déteste le mensonge et j’avais peur qu’il le prenne vraiment mal.

Après je ne suis pas certaine que d’ici Noël la magie ne se sera pas complètement évaporé pour lui, il est entre deux âges, il a raison de vouloir encore un peu profité des plaisirs de l’innocence et de la petite enfance. On verra où nous en serons le jour de Noël…

Et chez vous, où en sont vos enfants? Comment ont ils appris la vérité? Et surtout comment ils ont réagi? Est-ce que vous avez des conseils pour nous?



39 thoughts on “Le Père-Noël… douter, mais avoir envie d’y croire”

  • Ici miss S en CE1 également ne sait pas encore trop si c’est les parents ou le père Noël.
    Je pense qu’au fond d’elle elle connaît la vérité mais refuse encore d’y croire pour faire durer encore un peu la magie de Noël

  • Ohlala je serais bien embêtée si mon garçon se posait autant de questions … Ici, il n’y crois plus depuis l’an dernier. En CP donc. Il m’a juste demandée un jour et je lui ai dit la vérité en lui disant que c’est un secret de grands. Il l’a très bien pris et joue le jeu avec son petit frère. Bon courage.

  • Oh ben ça me parle carrément car la miss est en CE2 et jusqu’à il y a quelques jours elle y croyait encore. A notre grand étonnement d’ailleurs car même s’il y a eu quelques questions l’année dernière, ce n’est vraiment que cette année qu’elle a réellement su car des petits camarade à l’école lui ont dit « c’est les bébés qui croient au Père Noël ».
    Je lui ai donc dit la vérité, elle a un peu pleuré car elle aime tout ce qui est magique et féérique. Puis je l’ai fait rire quand elle m’a demandé « mais qui mange les cookies et les carottes alors? ». J’ai répondu « papa mange les carottes et maman les cookies ». Après elle s’est vite remise de cette révélation, toute fière d’être parmi les grands, ceux qui savent « le secret ».
    Et ce week-end elle nous a préparé des surprises qu’elle mettra sur le sapin. 🙂

  • Mon ainée qui est en 6ème a cru jusqu’au CM1 (début je crois), et puis un jour elle nous a demandé et je lui ai dit que oui elle avait raison que le PN n’existait pas mais que si elle voulait croire en lui elle pouvait car moi en tant que maman j’aime la magie de Noël et j’aime croire en ce gros bonhomne rouge.
    Pour ma cadette (ma petite dernière) elle est en CE2 & sait toutes les vérités.. il faut dire que depuis petite elle est demandeuse de vérité, de réalisme (par ex elle a tenu à assister à l’enterrement de son arrière grand mère elle avait 6 ans 1/2.. je rassure elle n’est absolument pas traumatisée, chez nous la mort n’est pas un sujet tabou) donc elle le sait depuis cet été quand on partait en vacance elle nous a dit qu’elle voulait savoir toute la véritée : père noël, la petite souris…
    Chez nous c’est donc bel et bien fini.. mais du coup ça n’enlève rien à la magie de Noël pour le moment

  • Je voulais l’annoncer moi même après le Noël du CP, car je ne voulais pas qu’il l’apprenne par ses copains, mais mon homme voulait le laisser croire encore car  » de toute façon il le découvrira lui même un jour ». L’an dernier en CE1, voilà qu’il a commencé à douter sérieusement, et je lui ai dit la vérité, il a juste été surpris que ce soit la famille qui apporte autant de cadeaux. Très vite, il a compris de lui même que la souris ( alors qu’il a juste perdu une dent à l’époque) et les cloches c’était aussi les parents. De toute façon, la magie de Noël continue…….

  • Ici, plus de PN non plus. Mon homme a dit la vérité à nôtre fils quand il était en cp ( pour le faire grandir soi disant… J’étais en colère !) Et ma fille connaît la vérité depuis Noël dernier, elle se posait des questions et son frère a gaffé aussi. Je lui ai donc tout dit. Elle a un peu pleuré car elle pensait ne plus avoir droit aux cadeaux, mais elle a vite compris que ça n’enlevrai rien à la magie que j’essaie de mettre, et je tiens bon. Rassure Roméo, la transition se passera bien.

  • ben tu vois, j’aimerais croire au Père Noël..pour la magie du soir de Noël, mais hélas ça fait bien longtemps que j’ai perdu mes illusions..LOL
    Roméo va s’en remettre sans souci, c’est tout à fait sûr!
    bises Débo

  • Je trouve vos réponses très douces et tout à fait dignes de la magie de Noël … Ceci dit, chez nous ça s’est passé en douceur. Bien trop tôt concernant notre aînée (fin de maternelle). Je n’étais pas prête ! Elle est rentrée de l’école 15 jours avant Noël, avec la question choc, les yeux dans les yeux « maman, maintenant je veux savoir la vérité ! » … Dur de rebondir. Et finalement elle était fière d’être dans « le secret des grands », et c’est elle qui m’a consolée, le soir au moment du coucher avec une petite phrase pleine de bon sens « ne t’inquiète pas maman, ça reste quand même magique Noël ! » Elle a tellement raison. Dès le lendemain elle a fait le lien et la petite souris a également disparue …
    Durant les 5 années suivantes, elle a respecté le secret des grands vis à vis de notre entourage, et particulièrement de sa sœur cadette. Notre « petite » (en CE1) est dans le secret des grands … depuis 3 jours. L’année dernière elle nous avait déjà posé quelques questions, tout en s’auto-persuadant de l’existence du Barbu ^^ Cette année les doutes ont laissé place au besoin de savoir. Et elle l’a pris en douceur également … Elle y a même trouvé des avantages, arguant que si elle n’a pas son Cicciobello, on ne pourra pas accuser le Père Noël et que ce sera bien notre faute, à nous, pauvres parents 😉 En revanche, elle ne remet pas en question la petite souris, histoire d’être sûre de retrouver sa pièce sous l’oreiller ^^

  • Ici, Pimprenelle sait que le Père Noël, c’est un personnage magique, avec ses lutins, son atelier et tout. Elle sait aussi que la magie n’existe pas, elle n’a jamais cru à la petite souris par exemple, pour autant, elle croit dur comme fer au Père Noël ^^ Elle n’a pas encore posé de questions très précises, elle a envie de croire à cette magie là. On la laisse faire, sans en rajouter non plus.

  • Ici le Père Noël a toujours été une légende, on a en a toujours parlé aux enfants comme d’une jolie histoire. Elles savent que ce sont les parents qui s’occupent des cadeaux, parce que c’est un moment festif où on a envie de faire plaisir. Elles ont 4 et 6 ans. Tous les Noël, je suis épatée de voir que la magie ne tient pas que dans cette fable et qu’elle est belle et bien présente chez nous aussi, même sans père noël. Elles adorent décorer la maison, préparer des crottes aux chocolat, des sablés, chercher et confectionner des cadeaux pour les autres, faire leurs listes… Elles n’ont jamais vendu la mèche aux copains et cousins, avec un peu la fierté d’être dans la confidence. Bref ici on ne connaît pas ce genre de dilemme, mais je peux tout à fait comprendre votre difficulté à vous positionner. Mais pas d’inquiétude, Noël sera magique quoiqu’il en soit 😉

  • Tu as réussi à me mettre la larmichette avec ce magnifique article plein de poésie et de magie.
    Ici, c’est exactement pareil avec ma plus jeune en CE1. On sent à ses questions qu’elle n’y croit plus vraiment, tout en continuant à espérer. Je crois que pour cette année encore elle a envie d’y croire aussi même si, comme elle le dit, c’est impossible que le Père Noël distribue tous les cadeaux en une nuit…
    Alors, avec sa grande sœur, on continue à entretenir cette éphémère légende, elle essaie de la raisonner lorsqu’elle repère des jouets trop chers dans le catalogue… C’est trop drôle… et elle est tellement fière de faire partie de « ceux qui savent »…
    Malheureusement, à court terme, je sais bien que le Père Noël, la souris et les cloches de Pâques sont condamnées… alors j’en profite…
    Mais je sais que l’esprit de Noël qui m’est cher perdurera (enfin je l’espère…)

  • Ce1 ici aussi. J’ai été étonnée que l’entrée à l’élémentaire ne mette pas un terme à tout ça. Et tant mieux. A un mois de noël, il y croit encore. Mais pour combien de temps? Moi j’en veux aux grands qui, parce qu’ils ont subi ça, le font subir aux autres. Et puis.. et puis… même brusque, l’apprentissage par les pairs n’est pas à rejeter. Seulement, s’ils pouvaient attendre le lycée? 😀
    Je n’ai aucun souvenir de quand ni comment j’ai appris, pour le père noël, ça n’a pas dû me traumatiser beaucoup.
    Et quand tu y penses, c’est si court, noël, ça dure quoi, de 3-4ans à 6-7 ans? Entre 2 ans et 4 ans? C’est pas assez!
    (PS: j’ai dû lâcher le morceau pour les cloches de Pâques, à cause, toujours, des grands. Il a pleuré (alors que bon, c’était pas non plus l’évènement de l’année chez nous) et puis est passé à autre chose.)
    Je croise les doigts pour passer 1 mois sans encombre (mais chuuuuut, les grands, bazar!)

  • ironie du sort…..
    Ce soir, nous nous sommes installés pour terminer la lettre au Père Nono, quasi prête depuis un moment. je voulais la poster vite, avant que les questions éventuelles n’arrivent. Et comme ça, out of the blue, il m’a demandé si c’était moi qui achetais les cadeaux, ou qui les apportais, je ne sais plus. Bon. J’ai blablaté un moment sur ce qui était important dans noêl (pour lui ce sont les cadeaux, savoir si c’est moi, et la joie partagée). J’ai fini par répondre. les parents, ils sont les émissaires du père noël, ce sont eux qui amènent les cadeaux, de la part du noël. Quelque chose comme ça.
    Et c’est tout.
    On a quand même fait la lettre, et on va quand même la poster.
    Bon. D’accord. Alors voilà, c’est fait. C’est comme une première fois: on s’en fait une montagne et en fait, bof. 😀

  • Ma fille est en Ce2 est le père noël est une question qui revient régulièrement. Cette année, elle nous a dit  »je sais que les cadeaux c’est vous mais j’ai envie de croire que le père noël existe parce que ça me fait plaisir car il est dans mon coeur ». Tant que les rêves des enfants existent la magie perdure, je ne vois pas pourquoi j’irai y mettre des idées d’adultes ou essayer d’inventer. Elle passera à autre chose en son temps, à son rythme. Comme il y a toujours eu des cadeaux achetés ensemble, il y a toujours eu une limite en nombre et prix de se côté.

  • Mon fils l’a appris en CP et ma fille n’avait même pas 6 ans quand elle a appris la vérité (par sa cousine d’un an de plus !). J’étais déçue au début mais vraiment ça ne change en rien la magie de Noël !!!!

  • Ahhh la transition, c’est la pire phase ! tant pour l’enfant que le parent.
    J’ai listé les questions-réponses ici pour faire perdurer la magie :
    http://www.cestbientotnoel.com/archives/2013/09/29/28094104.html

    Chez nous, c’est en grande section qu’un gentil copain a sorti à toute la classe que c’était du vent, parce que dans sa famille personne ne fête Noël.
    Mais comme il raconte souvent des bêtises, une de plus hein …
    Cette année en CP, on redoutait/redoute les doutes, et surtout que dans la cour les « grands » viennent sur ce terrain.
    Pour le moment, tout roule.

  • Ma fille est en Moyenne Section et elle y croit. J’ai peur qu’à Noël sa cousine qui est en CE1 lui dise la vérité en cachette… Comme mon grand frère l’avait fait avec moi… je me souviens une fois il a été ouvrir la grande armoire de nos parents Pour me montrer les cadeaux qui y étaient cachés mais j’ai continué à faire semblant, Pour ne pas gâcher mon plaisir et celui de mes parents… et puis plutard le jour de Noë,l mon frère a ouvert la porte de la chambre au moment où mes parents passaient avec les gros sacs remplis de cadeaux pour les mettre sous le sapin, une fraction de seconde…mais je m’en souviens comme si c’était hier… j’ai envie que ma grande y croit encore, je ne sais pas pourquoi mais j’aimerai qu’elle ne soit pas « déçue » trop tôt…
    sa cousine etait en larme l’an dernier quand elle a su, j’espère qu’elle respectera le Noël des plus jeunes

  • L’histoire du Père Noël, je ne vois pas ça comme un mensonge, mais comme une belle histoire, justement. Quand ma fille était toute petite, une tante lui a donné un cadeau en lui disant « regarde ce que le Père Noël t’a apporté ». Elle a ouvert son cadeau, elle était toute contente, et la tante a ajouté « tu ne me dis pas merci ? ». Sur le coup, j’ai eu comme une furieuse envie de l’étriper, mais ça nous a permis d’amener les choses différemment :à Noël, le Père Noël fait des cadeaux, c’est vrai, mais les gens qui nous aiment aussi, les papis, les mamis, les oncles, les tantes, les parents bien évidemment (d’ailleurs, une année, on a failli se faire prendre parce qu’on avait assuré le gros cadeau de la liste au Père Noël, mais on avait oublié ceux venant officiellement de nous…). Et elle s’est d’elle-même régulée quant à sa liste, sur laquelle elle demandait 1 seule chose, souvent un jouet plus conséquent.
    Ce qui fait qu’arrivée au CP, quand elle a commencé à nous interroger, elle avait déjà un élément de réponse, puisqu’on se fait des cadeaux à Noël entre gens qui s’aiment. Elle a commencé à nous dire que le Père Noël existait sûrement parce qu’on n’aurait pas eu assez d’argent pour lui acheter LE gros cadeau de Noël. puis au fil du temps, elle nous a dit qu’elle pensait que le Père Noël n’existait pas, que c’était quelqu’un qui se déguisait, mais que le Saint Nicolas, là, elle était sûre et certaine que c’était pour de vrai parce qu’il était venu quand elle était à la crèche (on a quitté la Lorraine l’été avant son entrée en maternelle, mais elle a des photos du Saint Nicolas à la crèche, et le souvenir d’avoir eu très peur). Et puis l’année dernière, en CE2, elle a enfin laissé partir le Père Noël et le Saint Nicolas totalement, sans souci, puisqu’elle sait que les cadeaux qu’elle reçoit sont des cadeaux d’amour et que cette histoire/ces histoires qu’on lui a racontées sont des histoires qui l’ont faite rêver.

  • Mon fils a été soulagé d’apprendre la vérité car cela le tourmentait un peu. Sans doute les premiers doutes sont arrivés par l’école mais Il a trouvé cela logique car « comment veux tu qu’un seul bonhomme même aidé de rennes et de lutins fasse le tour du monde en une nuit alors que les coureurs du tour de France mettent plusieurs semaines rien que pour la France  » !! Logique sportive qu’il doit tenir de son père…

  • J’adore les réponses de ton fils, il a de la répartie!! Ma fille a le même âge et elle fonctionne de la même façon. Ils en parlaient déjà cet été à l’école que le Père Noël n’existait pas et elle était triste. C’est revenu mi-novembre et je lui ai dit la vérité parce que je ne voulais pas que ses copines se moquent d’elle à l’école. Elle a pleuré un peu (elle est très sensible) puis elle a compris et elle a joué le jeu pour son petit frère de 5 ans. Et pas plus tard qu’hier, elle me dit: « Tu sais maman, en fait le Père Noël il existe vraiment. C’est juste qu’il habite au Pôle Nord où il fait froid et comme en France il fait trop chaud, il peut pas venir jusqu’ici alors ce sont les parents qui le remplacent. » Je crois qu’au fond d’elle, elle en encore envie d’y croire et pour moi, c’est ça la magie de Noël.

  • Les paroles de ton fil s sont vraiment touchantes et m’ont beaucoup fait sourire à la lecture de ton article. Je suis enseignante en Cp/Ce1 et évidemment j’appréhende un peu chaque année le mois de décembre et les petites questions de mes loulous alors moi je continue à leur lire des histoires de Noël et à garder cette magie de Noël avec de l ‘humour parfois ça passe bien et puis c »est vrai que l’école des grands c’est un peu rude pour eux malheureusement !!!

  • Les grands l’ont découvert d’eux même par déduction. Ce qui m’a fait fondre c’est qu’ils se sont tout de suite exclamés « Alors…. Ca veut dire qu’on pourra te faire un cadeau l’année prochaine à Noel Maman!! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *