Une cabane pour se protéger du stress (cadeau pour vous!)

Pendant le premier confinement, on a vu fleurir sur nos réseaux sociaux des tonnes de cabanes en tout genre, en carton, en tissu, faites de bric et de broc ou très sophistiquées. Et puis on a pu lire dans Le Monde, que cette lubie attendrissante des enfants révélait d’un réel besoin de se refugier, de se mettre à l’abri, de se créer un petit monde merveilleux pour oublier le grand monde angoissant. Et puis, même nous adultes, on a eu et on a toujours besoin de faire de nos maisons l’endroits les plus chaleureux et sécurisants possibles. Mes enfants n’ont pas échappés à la règle, on a construit mille cabanes au printemps, et à peine le reconfinement annoncé, j’ai observé mes enfants ricaner dans un placard (préalablement vidé évidemment). Parfois, moi aussi j’aimerais me couper de tout, me cacher sous une montagne de tissus très douillettes, alors je me glisse avec plaisir dans les cabanes bricolés de mes enfants, et j’oublie tout pour un instant.

Et souvenez vous après le premier confinement, il a fallu ressortir. Nous nous sommes découvert à la fois euphoriques et angoissés. On a vu fleurir des article sur le « syndrome de la cabane », qui n’a pas vraiment de valeur psychologique apparemment. Mais on a bien compris que le refuge que l’on s’était crée pendant 8 semaines, avec toutes ses problématiques, était devenu ce qui nous semblait le plus sécurisant. On avait réussi à faire la même chose que les enfants, à faire de notre maison notre refuge.

Malgré toutes les difficultés rencontrées cette année, et les limites de nos refuges construites de bric et de broc ou juste mentalement, pour nous, la cabane restera le symbole de toute cette crise.

Et puis au milieu de tout cela, j’ai reçu un mail de la part de Apesanteur, une boutique familiale de jouets qui a à cœur de proposer des articles durables et originaux. Ils sont deux, mari et femme derrière cette petite entreprise, mais accompagnés de 4 enfants testeurs! Ils me proposaient de faire gagner un tipi à l’un d’entre vous. Une cabane pour vos enfants, pour se refugier au milieu de cette actualité. Une cabane contre le covid, contre cette année difficile. Et puis aussi, la possibilité à ma toute petite échelle de mettre en lumière une petite entreprise, car c’est important de soutenir toutes ces boutiques familiales, d’empêcher qu’elles se fassent engloutir par les géants d’Internet.

Alors, voilà pour vous l’opportunité de gagner votre propre refuge. Un tipi en tissu avec des led pour une ambiance cocooning garantie.

Pour jouer, ce serait gentil de liker la page Facebook ou/ et Instagram de Apesanteur. (Leur page Instagram est toute neuve donc n’hésitez pas à les aider à faire grandir leur communauté). Et puis, laisser moi un commentaire ici en me disant dans quoi, ou comment vous vous refugiez pendant cette période angoissante.

36 réflexions au sujet de « Une cabane pour se protéger du stress (cadeau pour vous!) »

  1. Je rêve de mon canapé, d’un plaid bien chaud, de tisane ou chocolat chaud et de bon film de Noël pour ce deuxième confinement. La réalité est toute autre avec deux enfants en bas âge. Mais on le vit mieux que le premier et on relativise beaucoup ! Le grand développe son humour, et la dernière est un clown ambulant…

    Le canapé sert de cabane aux enfants, quand ce n’est pas le lit de l’aîné, ou encore les escaliers …

    Belle journée

  2. Mes enfants rêvent d’un tipi depuis un petit moment et avec toute cette situation qu’ils traversent en ce moment… Je me dis qu’ils l’auraient bien mérité

  3. Mon refuge en ce moment c’est le chocolat… et de façon générale manger… 🙁
    Je sais que ce n’est pas génial, mais c’est du réconfort facile!!

  4. Mon réconfort… j’ai du mal à le trouver en ce moment. alors je le trouve auprès des miens, mes filles et mon compagnon, quand je regarde mon jardin, quand je prépare un gâteau, quand je lis et quelle évasion ! Clairement, en ce moment, c’est très dur… alors je me remémore des souvenirs de mon enfance si insouciante en espérant que celle de mes filles le soit un peu elle aussi.

  5. Bonjour Déborah, la situation sanitaire actuelle arrive chez moi au second plan car nous traversons une année cauchemardesque dans ma famille, mon frère étant en soins palliatifs. Je pense que ses enfants seraient bien dans ce tipi hors de la dure réalité. De mon côté c’ est câlins familiaux et films de Noël (une première pour moi) sous un plaid. J’ ai juste envie de douceur. Merci beaucoup pour ce joli concours. Savourons la vie qui est si précieuse.

  6. Magnifique ce tipi et c’est l’objet de mes recherches pour le Noël de mon 2 ans. Merci bcp pour la découverte et le concours.
    Cote refuge, pour moi c’est le soir mon lit avec un roman (en ce moment « betty ») et une tisane

  7. Cet article fait vraiment écho aux premiers jours de confinement en mars : mon mari venait de terminer la cabane tant promis à ma fille de 3ans, je me retrouvais seule la semaine avec mon bébé et elle, coupés de l’école, des sorties.
    Elle a pris possession de cette cabane et le premier jour elle y est restée des heures, y retournant après le souper armée d’une lampe de poche. J’ai du aller la déloger à la nuit tombée… J’étais heureuse qu’elle ai trouvé ce refuge et d’autant plus heureuse par la suite que cette cabane devienne le camp de regroupement des enfants du voisinage.
    Nous avons également un tipi mais ce que préfèrent mes enfants c’est se cacher sous un bureau pour écouter les histoires de la fabrique à histoires…
    Pour ma part j’ai changer les housses de coussin pour des housses toutes douces, ressortis les plaids et couvertures en tout genre.
    J’adore que ma fille demande de lui mettre  » la petite couverture toute douce » sur le canapé. Mon fils a adopté une couverture polaire bleue nuit, ses doudous aussi !
    Si j’avais la chance de gagner ce tipi il irait à un enfant qui a bien besoin de refuge et réconfort en ce moment.
    Merci pour la découverte de cette entreprise !

  8. J’aurais exactement besoin d’un tipi comme ça.. pour moi!
    Tout tourne en boucle dans ma tête, je dors mal, je n’arrive plus à envisager l’avenir. Je suis dans le creux de la vague. Et en lisant ton article je me suis dit que le soucis c’est surement que je n’ai pas de refuge. Je me sens en prise directe sans protection avec tout ce qu’il se passe en ce moment.. et mes incompréhensions…
    Courage à tous et toutes

  9. Pour nous reçu hier et couper du monde extérieur.nous adorons faire des soirées cinema avec nuit tous ensemble dans le salon en mode camping.initialement mis dans le calendrier de l’avant,on refait ce rituel de plus en plus souvent.merci pour ce concours les enfants adorent se fabriquer des cabanes.

  10. C’est rigolo, avec Margot nous avons très envie de nous créer une cabane, on réunit des tissus en ce moment pour se cacher au mieux et s’inventer des histoires joyeuses ! Ce tipi serait parfait !

  11. Oh je suis ravie de découvrir cette boutique familiale, votre photo du tipi m’avait donné envie !
    Perso je me réfugie dans des vêtements doudous et boissons réconfortantes et aussi en me remettant à la couture (seul momemt avec la lecture ou je réussis à sentir un apaisement de mon esprit qui met en pause le mode réflexion).
    Nos enfants se sont réfugiés dans le dessin et le fait de pédaler à fond dès que l’on sort ! Sans oublier les câlins et le mode cocoon pour la lecture emmitouflés dans le canapé ! Ils adoreraient avoir un tipi où se réfugier 😉.
    Merci pour vos posts de blog et ce joli concours.

  12. Ce deuxième confinement est assez difficile alors mon réconfort je le trouve quand ma poulette me fait un bisou, un câlin et qu’elle me dit « je t’aime maman » ça c’est le meilleur des remèdes

  13. Bonjour,

    C’est avec plaisir que je participe à votre concours.

    J’ai liké la page de @apesanteur_officiel

    Je me réfugie dans la lecture durant cette nouvelle période de confinement.

    Merci beaucoup pour ce concours.

    Belle fin de journée !

  14. Je vais aller explorer cette boutique avec plaisir !
    Merci pour le concours.
    Ici, c’est le four qui tourne à plein régime. Encore plus que d’habitude ! On fait pleins de gâteaux et de tartes. Heureusement qu’on a pas eu de rupture de stock de matières premières.
    J’arrive pas trop à avoir de moments à moi alors heureusement qu’il y a au moins des repas sympas !

  15. Ici aussi les filles se sont fait des cabanes dans leur chambre au 1er confinement et ce tipi leur plairait beaucoup. Moi je rêve plus de pouvoir voir la mer que de rester cacher !

  16. Coucou,
    Merci pour ce beau concours, de mon coté je me réfugie dans les romans et mes enfants dans leur imagination ils jouent beaucoup ensemble au légo, à se construire des cabanes avec des grands cartons (on a découpé des fenêtres et une porte, ils ont fait pleins de dessins……
    Bisous
    Céline Emma et Guilhem (instagram emmaguilhem)

  17. Ma petite chérie nous réclame un tipi depuis des mois lais le budget est assez important et nous faisons patienter.
    Alors en attendant le réconfort est sius une couverture dd laine en serrant ses doudous. 🙂
    Merci pour ce concours !

  18. Je me réfugie dans des ptis modèles de crochet que je trouve par ci par là, ça m’occupe les mains au lieu de scroller frénétiquement, mon conjoint se réfugie dans sa pièce avec un casque sur les oreilles pour s’immerger dans sa musique, et ma fille se réfugie un peu partout sans trouver de vrai endroit 🤔 Je l’ai retrouvée cachée dans un drap housse ou sous son lit avec sa lunii 😁

  19. Le cadeau idéal pour mon petit prince en ce moment qui découvre et se créer un monde à lui.
    Notre refuge est la maison en ce moment car nous continuons à travailler mon mari et moi même

  20. Leurs cabanes, c est au jardin une vieille gloriette envahie de lierre… à la maison, c est sous un escalier pour cacher des trésors et aussi sous un billard. On avait un tupi mais dans l autre maison que nous n avons pas totalement vidé… je vous que ce topi est conçu autant pour l interieur que l exterieur,c est top!

  21. Moi, mon refuge, c’est le petit cou tout doux de mes deux filles. Leur innocence et leur résistance à la fois dans ce monde qui ne tourne plus rond. Et puis l’espoir tout de même, car on ne peut pas baisser les bras, au moins pour nos enfants. Qu’un jour peut-être cette pandémie ne soit plus qu’un mauvais souvenir. Que l’on en sorte grandis, plus forts encore. Utopique peut-être. Mais on a le droit d y croire
    🙂

  22. Bonsoir. Et merci pour ce concours. C’est chouette de découvrir une nouvelle entreprise française.
    Pour l’instant mes 3 filles se fabriquent leur cabane entre leurs lits superposés (ce qui me laisse du temps pour m’évader un peu avec un bon bouquin, en ce moment La salle de bal, pas forcément dépaysant 😆) mais elles seraient ravies de se pelotonner sous ce magnifique tipi !

  23. Pour ma part, je me réfugie dans le sourire de mes enfants, dans mes projets futurs (construction d’une maison…) et souvent cela me suffit 🙂 mais quand cela n’est pas le cas, un bon thé et du chocolat aident aussi pas mal !!! Vive les cabanes et merci pour ce concours….

  24. Bonsoir,
    Oh c’est chouette, ça ravirait mes enfants ! Pour répondre à la question, je crois que je me réfugie dans le sport, et dans le chocolat :p haha, ça compense 😉

    Merci pour ce jeu. J’ai évidemment, liké les pages Valérie Teillaud sur Facebook, et valchaya_insta sur instagram 😉

    Merci encore.

  25. Hello. Alors pour moi, je me réfugie dans le temps présent. J’ai vendu l’année dernière notre tipi, trop grand, trop lourd, qui ne servait pas… et depuis je vois les filles faire leurs cabanes, leurs tentes dans notre salon (si ça c’est pas des rebelles…😬). Alors je me dis que ce tipi pourrait peut être les réconcilier avec !

  26. Quelle période, pas facile… Et moi qui croyait que mon Roméo rêveur et dans la lune était à l’abri dans son petit monde, il m’a quand même sorti l’autre jour « Toi tu as de la chance Maman, car tu as eu une enfance sans covid » … comme quoi personne n’est épargné … Je lui offrirai bien ce tipi pour lui créer un joli cocon.
    Quand à moi, je me réfugie dans le fait justement d’organiser quand même un joli anniversaire confiné à mon 8 ans, et dans les gâteaux maison et le chocolat aussi! Il faut bien ça car j’ai une tendance à l’hypocondrie qui est bien angoissante dans ces temps troublés.
    Merci pour ce joli concours!

  27. Bonjour et merci pour ce concours.

    En ce moment je me réfugie dans les livres. En temps normal je ne prends jamais le temps de lire. Mais là j’ai souvent envie de.me coucher tôt, sans être assez fatiguée pour dormir. Alors je bouquine. Qui a dit que les livres n’etaient pas essentiels ? Certainement pas moi !

    Bon refuge à tou.tes

  28. Ce 2eme confinement n’en est pas vraiment un chez nous puisque seul mon mari est en télétravail. Pour le reste je fais abstraction des informations toutes plus contradictoires et anxiogènes les unes que les autres et je passe mon temps libre à bricoler des petits cadeaux pour un échange de calendrier de l’avent, pour offrir ou pour faire plaisir à mes filles. D’ailleurs à Noël la grande aura l’arc dont elle rêve, et ce tipi irait parfaitement avec ! A condition de le partager avec sa soeur bien sûr !! 😉 Merci de nous proposer ce concours.

  29. Bonjour,
    J’adorerais offrir ce refuge à 2 petits gnomes qui luttent contre tout ce stress malgré leur hypersensibilité.
    Mon refuge à moi personnellement c’est ma chambre remplis de plantes et de lumière ; où je m’isole atteinte du covid et d’autres soucis de santé. Avec mon ordinateur et téléphone afin de continuer à rêver grâce à de jolies choses comme les vôtres… <3

  30. Merci pour la découverte, leur boutique est très chouette! Beaucoup et belles choses (et de super promos en ce moment!)
    Merci aussi pour l’article qui fait réfléchir, comme toujours.
    Force est de constater que je ne prends pas le temps de me trouver un refuge, j’aurais plus l’impression d’être en apnée…
    Du coup je ne joue pas que pour mes enfants 😉

  31. Je touvre mon réconfort dans le lancement de notre entreprise, nous avons ouvert en plein confinement une boutique de jeux de société, qui occupe toutes mes journées et pensées et quand arrive l’heure d’aller chercher mon fils à l’école, je le trouve dans les câlins, la joie de se retrouver, l’odeur de son cou et ses rires qui me font oublier tout le reste.
    J’ai savouré la pause du premier confinement et là j’apprécie d’être à 100 à l’heure et de faire plaisir à nos clients en leur offrant le moment d’evasion d’un jeux en famille.

  32. Mon vrai réconfort dans cette année particulière et pas toujours joyeuse, c’est ma famille. La première année de mon petit garçon et tout ce bonheur même si ce n’est pas facile tous les jours, les deux hommes de ma vie sont la, et ça c’est le principal ❤️

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.