En snowboard et en amoureux

Nous avons la chance d’habiter tout prés des alpes et de pouvoir y aller facilement, et même juste à la journée. Nous avons abusé de ce plaisir pendant de nombreux hivers, enchaînant jusqu’à 40 sessions par saison. Le snowboard a cette époque c’était ma passion numéro un. D’ailleurs j’ai débuté mon activité de photographe pro comme ça, en couvrant des contests et événements liés au monde de la glisse pour la presse. Ça me semble un peu loin je dois bien l’avouer. On s’était promis de ne pas oublier cette passion avec les enfants. On ne l’a pas oublié, mais on la pratique bien différemment c’est certain. Il faut dire que nous avons changé nous aussi et découvert d’autres plaisirs comme celui de partager ces instants en famille… même doucement sur des pistes bleues, on est obligé d’admettre que c’est cool. Je crois qu’on a réussi à transmettre de le virus de la montagne et de la glisse à nos grands et ça c’est déjà une petite réussite. Mais ces dernières années, entre les sorties en famille, ma grossesse l’an dernier et la garde alternée de Loni cette année, on n’arrivait même plus à dater notre dernière journée de snowboard à deux.

Alors on a essayé de caser ça dans nos agendas bien chargés, et on s’est dit que finalement ça serait plus facile de faire garder les enfants une fois, deux jours que deux fois, et que si on voulait un peu en profiter un week-end complet ça serait quand même super.

On n’a pas réellement choisi la station, on a comparé temps de trajets et coûts, ce qui nous a mené à une station familiale d’Isère, en Belledonne que nous aimons beaucoup: Le Collet d’Allevard. (que je vous ai déjà montré ici et ). J’ai quelques souvenirs croustillants de cet endroits où j’ai passé mes stages de ski au lycée. C’est vraiment une station idéale pour les familles et/ou les petits budgets.

Et puis se retrouver à deux c’était drôlement chouette. C’était agréable de retrouver ce plaisir partagé, les habitudes sont vite revenues. C’est vrai qu’on a la chance d’avoir à peu prés le même niveau et la même façon de concevoir une journée en montagne, donc tout est très fluide. Au départ on s’est presque ennuyé sans bottes à serrer, sans ski à porter, et puis ça n’a pas tellement duré. On s’est lancé dans des discussions interminables sur les télé-sièges, on a rigolé pendant deux jours et finalement on n’a pas vraiment vu le temps passé. Mais dimanche après midi, on n’a quand même pas trop traîné pour profiter de nos loulous avant d’attaquer la semaine.

6 réflexions au sujet de « En snowboard et en amoureux »

  1. Coucou Débo,

    Tes photos sont juste splendides. Je trouve ça beau que vous arriviez à tenir vos résolutions. Encore un peu d’admiration pour ces moments passés à deux. Bravo

  2. A chacun de tes posts sur la montagne, tu me donnes envie de prendre la voiture pour y aller moi aussi 😉 Tes photos sont très belles ! Je suis ravie pour vous que vous ayez pu passer ce temps, ce moment rien qu’à vous deux, dans vos montagnes qui vous sont précieuses. Je pense que vos enfants aussi seront piqués par ce virus de l’amour de la neige 😉
    Merci pour ce partage,
    Charlotte.

Laisser un commentaire