Nos 5 habitudes pas du tout écolos

Je tenais à vous remercier pour tous les échanges avec vous autour de l’écologie ces derniers jours, que ce soit au sujet des voyages, des desserts maison ou même du café. Je constate que c’est un sujet qui vous intéresse vraiment. Et j’ai été particulièrement touchée par certains messages qui me remerciaient d’avoir insufflé un certain élan, une envie, ou même une prise de conscience. Je crois que c’est bien là tout le sens du partage ici, de semer des graines un peu partout…. pour à terme devenir la reine de l’univers! Non sérieusement, c’est vraiment chouette si vous trouvez ici un peu d’inspiration, ou même juste un peu d’évasion, en tout cas moi ça me rend heureuse.

Mais dans un soucis d’honnêteté je ne voudrais pas non plus que vous pensiez que nous sommes exemplaires, ni en matière d’écologie, ni sur aucun autre plan d’ailleurs. Alors la preuve par cinq aujourd’hui que nous avons plein de progrès à faire. Par cet article, j’aimerais aussi susciter de la tolérance les uns par rapport aux autres, car lorsqu’il est question de changements, nous nous confrontons tous à des difficultés plus ou moins importantes. Il n’est donc pas question de se comparer, mais juste de s’entendre et de se soutenir.

Voilà donc, cinq mauvaises habitudes que nous avons du mal à changer:

  • Nous utilisons un sèche-linge

Ah oui c’est le mal. J’ai conscience que l’utilisation d’un sèche linge génère de l’énergie pour un acte qui peut naturellement se faire sans. Seulement voilà, cet appareil a deux avantages, il me permet de gagner du temps (le linge sèche plus vite, et je n’ai pas besoin de l’étendre). Il me fait également gagner en qualité de vie, car c’est très coûteux pour la facette maniaque de ma personnalité de voir du linge sécher en permanence. D’autant plus que je n’ai pas vraiment d’endroit où mon linge pourrait sécher avec discrétion. Pour l’instant, ma façon de réduire l’utilisation du séche linge est de réduire le plus possible le nombre de lessive.

  • Nous aimons voyager

Je vous en ai parlé très récemment. Nous allons désormais tenter de nous questionner sur nos voyages pour ne pas les consommer avec outrance, mais pour l’instant ils participent de façon intégrante à notre bonheur. Alors je ne suis pas (encore) en mesure de pouvoir m’en passer… ou du moins sans ressentir une très grande frustration.

  • Je n’ai pas allaité mes enfants

Et non je n’ai pas allaité mes enfants. Cela signifie que nous avons consommé des boites de lait industriels (plus ou moins recyclables en fonction des périodes), mais aussi des bouteilles d’eau, puisque chez nous l’eau n’est pas adaptée aux nourrissons… En toute franchise pour Roméo et Mona je n’en avais vraiment pas envie, je ne me sentais pas du tout à l’aise avec l’allaitement. J’ai plus ou moins bien assumé ce choix (malgré les remarques tranchantes que j’ai pu essuyer). Pour Loni, nos modes de vie avaient tellement changés que j’espérais secrètement que mes idéaux m’aideraient à allaiter. J’avais très envie d’en avoir envie, j’espérais le mettre au sein et adorer ça et qu’après tout allait rouler tout seul dans le meilleur des mondes. Mais ça n’a pas marché comme ça, ma tête n’était pas prête, je n’ai pas aimé ça, je n’ai pas trouvé ça naturel. C’est dommage car mon corps l’était bien lui au contraire et me l’a rappelé pendant trois mois, suscitant chaque jour remords, culpabilité et interrogation. Aurais-je du me forcer? Je ne le serais jamais.

  • Nous prenons une douche chaque jour

Nous gaspillons eau et savon chaque jour puissance cinq. Je lis beaucoup ça et là à quel point ce n’est pas utile de se laver chaque jour pour l’intérêt de la planète.. J’aimerais beaucoup mettre cela en place mais mes enfants ont toujours vraiment besoin de leur douche, même le plus petit! Et puis c’est vrai également que c’est entré dans leurs habitudes et dans les nôtres.

  • Nous mangeons des bananes, du chocolat, du thé et du café

Nous mangeons en grande majorité bio et local (tout du moins français). Nous ne consommons donc que des fruits et légumes de saison (excepté ceux que nous avons pris soin de congeler). Pourtant je suis obligé de constater que certains produits ne poussent pas sous nos lassitudes et cela à aucune saison. Nous aimons les bananes, le chocolat, le thé, le café… Mais aussi le riz balsmati, le lait de coco. Autant d’aliments qui constituent le fond de commerce de notre petite épicerie familiale et qui pourtant parcourent la moitié de la planète pour se retrouver dans nos placards. Est ce que nous sommes prêts à tirer un trait dessus? Pas pour l’instant en tout cas.

Vous partagez avec moi vos mauvaises habitudes à vous? Et puis on s’améliore tous ensemble?

36 réflexions au sujet de « Nos 5 habitudes pas du tout écolos »

  1. J’aime bien ton honnêteté! et tu as bien raison, on fait tous comme on peut, le principal c’est de s’entraider pas de se juger.
    On sait juste qu’on est sur la bonne voie et on avance c’est le principale pour moi.
    ici on a bien réduit les douches, en hivers c’est quand même plus facile.
    Et finalement mon bébé de 2 ans qui a la peau très réactive supporte très bien le savon de Marseille et le shampoing solide (d’autant plus qu’on fait un vrai bain qu’une fois pas semaine), sinon petite toilette au gants sur la table a langer.
    Merci pour tes articles et IG, j’adore te suivre, tu me donnes pleins d’idées
    PS: les crèmes chocolat lait de coco!!!! une tuerie pour zéro préparation! merci
    et grâce a toi ma yaourtière fonctionne a plein régime.

    Bonne journée !

  2. je ne pense pas que tu doives culpabiliser pour tes « 5 habitudes pas du tout écolos »!
    je te l’avoue, je partage exactement 4 de tes habitudes! parce que le progrès est là, et que le renier ne nous fera pas vivre plus heureux! sèche linge (je ne pourrais pas m’en passer), voyages (idem), douche journalière(rapide et peu dépensière en eau), bananes, chocolat, thé ..
    par contre j’ai allaité plus ou moins mes 4 enfants, mais jamais je n’ai considéré ça comme écolo, juste pratique, et jamais je n’ai jeté la pierre à celles qui ne le faisaient pas!
    bonne journée

  3. Merci pour ce petit post.. j’avais lu les précédents mais étant au bureau impossible de répondre.

    Ici aussi pas d’allaitement, le sèche-linge..
    Les voyages un peu moins car pas forcément le budget mais si je pourrais je partirais tout le temps.. découvrir d’autres horizons lointains, découvrir la terre et donner aussi de la valeur à l’environnement grâce à ces découvertes d’autres pays, cultures..
    Ici aussi on achète banane chocolat café, on vient de revendre notre nexpresso pour le côté écologique mais aussi coûts..

    On fait comme on peut !

  4. Bravo pour cette remise en cause !
    Je pense que j’aurais plus que 5 points à mettre en avant ! Mais j’y travaille aidée de toutes ces idées piochées à gauche et à droite ! Mon plus grand désarrois, c’est de ne pas prendre le temps de coudre mes lingettes, de fabriquer mes bee wax …
    Mais j’y songe et un jour je me lancerai plutôt que de les acheter ! et ça aussi ce sera un plus !
    Bonne journée verte et ensoleillée !

  5. Bonjour Débo,

    Merci pour cet article déculpabilisant. Je n’ai pas de sèche linge, je ne voyage pas ou alors en train, pour le reste je suis comme toi. Mais j’ai d’autre « défauts », j’ai envie d’une piscine, je mange plutôt trop de viande. Mais je me dis que je compense alors j’ai bonne conscience. De toute façon je pars quand même du principe qu’il faut se faire plaisir sinon on ne tiendra pas le coup sur le long terme. Merci de toujours nous tirer vers le haut sans ni maternalisme ni culpabilité.

  6. Je partage 3 de tes 5 mauvaises habitudes. J’en ai bien sûr encore plein et ça me fait culpabiliser. Mais quand je regarde autour de moi je me dis que ce que je fais ce n’est déjà pas si mal. Il faut aussi savoir faire preuve de tolérance envers soi-même et de bienveillance vis-à-vis des autres. Chacun fait ce qu’il peut à son niveau. Mais au jour d’aujourd’hui, je pense aussi que c’est au tour des gouvernements de mettre en place très vite des actions à grande échelle. Les actions individuelles ne suffiront pas malheureusement :/

  7. Euh… 1h de trajet aller et 1h retour en voiture 4 jours par semaine, ce n’est pas écolo, on est d’accord, mais quand les transports en commun ne sont pas disponibles, comment faire? ça me taraude un peu tous les jours…

  8. Oui c’est bien vrai ! mais la liste peut être longue. Le principal est peut être déjà de voir le côté positif et voir ce que l on a déjà fait et ce que l’on est encore prêt à faire . Chacun amène sa pierre à l’édifice
    bisous Annso

  9. Je débarque ici, et ton article me parle beaucoup!
    On a décidé d’essayer de changer et améliorer nos habitudes, on est des bébés dans le domaine mais on y tient 🙂
    Mais il y aura, je pense, des habitudes qui auront la vie dure… Comme le thé & le café aussi, l’huile de coco et tout comme toi, le sèche-linge… Surtout qu’on a une machine à laver séchante et elle sèche pas toujours tout du premier coup …

    Je m’en vais découvrir le reste de ton blog 🙂

  10. Merci pour cet article. Concernant l’allaitement , je pense qu’il ne faut pas culpabiliser (plus Facile à dire qu’à faire hein… dixit maman qui en a allaité 2 sur 3 et qui culpabilise encore pour le 1er). On m’a toujours dit il vaut mieux donner un biberon avec envie que le sein à regret… sinon moi aussi j’utilise le sèche linge en hiver. L’été quand il ne pleut pas il sèche dehors. D’ailleurs cette année nous installons de nouveaux poteaux à linge. Nous mangeons aussi du chocolat, du café et des bananes que nous adorons tous les 5..Je vais encore au supermarché car nous sommes à 25 kms du magasin bio et du centre ville du mans. Et que parfois j’ai la flemme d’y aller et pour gagner du temps je fais un drive.Mais ils viennent d’ouvrir une épicerie en vrac au mans et je pense y aller 1 à 2 fois par mois pour m’approvisionner, ce qui en terme de coût et de temps me semble gérable. Et ce week end j’essaie le marché local pres de chez nous. Mais j’utilise des couches jetables, et des cotons certes bio jetzbles et d’autres lavables pour changer ma fille, car monsieur n’est pas prêt du tout à passer au lavable. Nous mangeons parfois au Mcdo. Et je trouve que l’on génère encore beaucoup de déchets… ce qui me dérange de plus en pour ne d’ailleurs. Mais cette année j’essaie de poursuivre mes efforts et aussi et surtout de sensibiliser un peu plus mon conjoint et mes enfants. Merci pour tes partages et des idées qui me donnent encore plus envie d’avancer.

    1. Je pense avoir fait le choix qui me correspondait le mieux concernant l’allaitement mais voir les boites et bouteilles à la poubelle m’ont fait culpabiliser

  11. Quand on pense au chemin parcouru en quelques mois/années, je pense qu’on ne se debrouille pas si mal ☺ et on ne peut pas supprimer tout ce qui nous rend la vie plus facile, ou plus belle ☺

  12. Je rêve où tu es en train de t’excuser d’être propre🤔 ?
    Bravo pour les petits gestes quotidiens, et ne te laisse pas atteindre par la culpabilité.
    L’hygiène du corps et du linge économise bien des traitements coûteux et peu écologiques…
    Et mieux vaut donner le biberon avec le sourire que le sein en faisant la grimace 😬 !

  13. Bravo ! Finalement c’est pas si mal ! Si tout le monde prenait conscience et s’y mettait comme ça…

    De notre côté, nous pouvons toujours nous améliorer :
    – sèche linge aussi : on s’en sert uniquement en hiver pour les choses qui prennent de la place à sécher ou qui mettent trop de temps pour sécher (draps, housses de couette, couettes, serviettes …). Pour la bonne conscience on a choisi un modèle économique d’occasion vendu par une association de réinsertion.
    – couches jetables : eh oui… trois enfants qui n’auront pas eu de couches lavables… je culpabilise de n’avoir pas eu le courage de me lancer là dedans. Mais c’est trop tard maintenant : la petite dernière devrait être propre bientôt. Par contre nous utilisons des cotons lavables !
    – douche quotidienne pour nous et bain pour les enfants (un bain pour 3, mais hauteur d’eau limitée !). Certains jours plusieurs douches dans la journée (quand nous allons en vélo au travail : nécessaire de prendre une douche en arrivant au travail et d’en reprendre une à la maison en rentrant le soir)
    – voyages : la plupart du temps en voiture à 5 (presque à chaque vacance scolaire), quelquefois à 2 en avion (une fois tous les 2 ou 3 ans !). Je pense que c’est raisonnable, et qu’on a besoin de s’évader de temps en temps. Sinon, nous aimons beaucoup faire du vélo (vélo cargo pour emmener les enfants à l’école/chez la nounou, pour les balades à proximité de chez nous, les petites courses du week-end).
    – bananes/chocolat/thé : difficile de se passer de ces produits…

    Pour l’allaitement : j’ai allaité assez longtemps mes 3 enfants. Je ne l’ai pas du tout fait dans un souci écologique, mais parce que ça me plaisait vraiment, et les enfants aussi ! L’allaitement c’est surtout un choix personnel, que personne ne doit remettre en cause. Pas de jugement là-dessus !

    Au global, oui nous ne sommes pas parfaits. Mais nous essayons chaque jour de faire mieux. C’est ce qui compte non ?

  14. Je peux comprendre qu’avec 3 enfants c’est hyper contraignant de se passer d’un sèche-linge. Le mien est tombé en panne et j’en ai pas racheté depuis. Je m’en sors mais j’ai qu’1 enfant et j’avoue pour les draps en hiver c’est + compliqué. Pour ce qui est des douches, j’en fait une 1 jour sur 2 et franchement ça suffit amplement je travail en bureau et je ne fais pas de sport (pas bien je sais). Mon bébé de 4 mois le bain c’est tous les 3 jours je trouve ça bien suffisant.

  15. Merci pour cet article !
    Je trouve que votre allaitement n’a pas vraiment sa place dans votre liste. C’est tellement complexe ce désir d’allaitement et même quand le désir est là, le corps ne suit pas.
    Notre mauvaise habitude quotidienne : la capsule de café du matin… Il nous faudra la panne de la machine pour changer notre manière de consommer le café. Parce que pour le moment, on l’apprécie vraiment.

  16. Quelle franchise ! Bravo.
    Alors ici on est loin loin d’être parfait :
    1 / Les agrumes : j’ai reçu une info sur des abonnements auprès de producteurs portugais : une sorte d’amap, tu reçois 10 kg d’oranges 3 fois dans l’hiver. Alors d’accord ça vient tjs de loin mais ça vient direct chez toi sans passer par la case centre d’expedition et magasin. Comme l’amas c’est direct producteur et de la trésorerie à l’agriculteur. Je m’interroge.
    2/ La viande : vient encore trop souvent du supermarché avec une barquette en plastique autour…
    3/ Les coton-tiges pour les oreilles – tjs en plastique, ceux en carton sont nuls !
    4/ Le lait : la ferme a refusé de nous le vendre dans notre pot. Du coup on s’est braqué. On n’y va plus. A la place on prend une brique au supermarché : trop nul !!!!!!
    5/ Le café dans les stations services (on est souvent en déplacement professionnels – alors oui là aussi on roule en auto c’est mal mais sur ce point je ne me vois pas encore changer de boulot !) : alors souvent on a un gobelet en carton + 1 touillette rarement en bois + 1 emballage plastique pour la croquette de chocolat = super mal. Mais moi si j’ai pas mon expresso tous les 200 km je m’endors…
    Bref, nul n’est parfait.
    Merci pour ce post bien déculpabilisant
    PS : on a aménagé un réduit couvert mais ouvert au vent pour le linge : la machine à laver est dedans. Le linge est mis à sécher direct, on ne le voit pas (moi aussi ça me déprime le linge à sécher qui s’accumule) et pas besoin de stresser pour la pluie il est à l’abri. C’est vraiment top.

  17. Super article, j’en partageais deux mais maintenant que les enfants ne vont plus à l’école ils prennent une douche tous les 2 jours (facile en hiver quand on se sors pas forcement longtemps et qu’on en joue pas dans la boue). Par contre j’ai abandonné les couches lavables très rapidement pour mon second et cela produit à mon sens bien plus de déchet que des boites de lait!

  18. A part le sèche linge, je fais tout ça aussi. C’est déjà bie d’en avoir conscience, et de réduire quand on en a pas besoin …
    Mais de tes habitudes, ce qui pollue le plus, ce n’est pas vos douches, ou les voyages en avion (même si ça pollue beaucoup c’est vrai).
    Non, ce qui pollue le plus, qui détruit le plus l’environnement, c’est la viande, les produits laitiers, et le poisson que vous mangez.
    Je vois que tu t’inquiètes pour les douches que tes enfants prennent, à mon sens, ce n’est pas le plus grave 🙂
    source : https://www.l214.com/communiques/2012/03/19-journee-mondiale-eau/

    Belle journée à vous 🙂

  19. Nous avons tous nos incohérences, et ce n’est pas bien grave… Je suis passée à une douche tous les deux jours. Mais j’ai du mal à réduire le temps passé dessous ! Nous mangeons encore de la viande alors que je sais bien que ça participe grandement à l’effet de serre. Malgré tout nous avons bien diminué.

  20. Important de faire ce genre d’article, vravo 🙂 J’en ai eu aussi besoin en début d’année sur mon blog. Chez nous, c’est aussi les voyages qu’on continue de faire et qu’on n’arrêtera pas, ou peut etre un peu différemment. Le plastique de quelques simili carne. Achats sur Internet, etc.

  21. Ça faisait trop longtemps que j’étais pas venue sur ton blog….mais du coup je rattrape mon retard.

    Nous aussi on a pas mal d’axe d’amélioration. Surtout que depuis que June est née on a pas mal laissé s’installer de mauvaise habitude.
    Je dirais que pour ma part je commande encore trop sur Amazon et ça c’est vraiment vraiment MAL !
    Et puis je trouve qu’on garde encore beaucoup beaucoup trop de chose qu’on utilise pas, surtout des vêtements.
    On mange encore beaucoup trop de viande à mon goût, surtout Nico parce que moi je pourrais plus facilement m’en passer.
    J’utilise énormément ma voiture…

  22. Bonjour,

    ici on prend beaucoup la voiture: on habite dans un village de montagne sans transports en commun, même pour emmener le grand à l’école (on est dans un hameau au dessus) on prend la voiture, sinon c’est 20min à pied (et ça grimpe sec!), on le fait de tps en tps le soir mais bon…et meme pour les vacances, on aime partir en pleine nature du coup le train c’est pas pratique, on part généralement en voiture…

    je suis incapable d’arrêter l’eau sous la douche, trop frileuse (et sdb mal fichue!) du coup je laisse couler l’eau tout le long de la douche 🙁 sauf en été…j’essaie e me laver 1 fois /2 au gant au lavabo pour compenser…

    on utilise des couches jetables la nuit, BB se reveille encore de tps en tps et j’ai peur qu’en lavable ce soit encore pire, en tout cas je ne veux pas prendre le risque vu mon niveau de fatigue (il a 18 mois…)

    j’utilise des serviettes périodiques jetables…mon périnée est toujours tout pourri donc je ne peux plus utiliser ma cup, et je n’ai pas sauté le pas des lavables (je voulais en coudre mais je n’ai tjs pas pris le tps…). des marques à me conseiller?

    je mange beaucoup trop de chocolat…

Laisser un commentaire