La vie simple en famille: vadrouilles et fait-maison

6 mois de petite lune

Et voilà, nous arrivons dans le dernier trimestre de cette folle aventure. C’est fou, c’est comme si je ne m’étais jamais vraiment réaliser enceinte, et maintenant que c’est pleinement le cas c’est déjà la fin, alors je compte bien ne pas en perdre une miette.

Alors ce que je vous propose pour aujourd’hui c’est un petit bilan de ce début de grossesse et mes projets pour les 3 prochains mois.

Cette grossesse est à la fois très semblable à mes précédentes et pourtant complètement différente. J’ai eu la chance de ne jamais être malade enceinte mais cette fois j’ai vraiment été dans une forme olympique, pas de vraie grosse fatigue, pas de dégoût, pas de désagréments particuliers. Mais qui dit grossesse très discrète dit grossesse qu’on oublie vite. A côté de cela, comme vous le savez j’ai eu du mal à m’investir et à y croire réellement suite à la fausse couche. Je pensais que ça se ferait naturellement au début du second trimestre, en fait il aura fallu attendre un peu plus, je crois que ce n’est qu’après l’échographie morphologique que je me suis autorisée à ouvrir un peu les vannes de l’amour et du bonheur. J’ai tout de même savouré les joies hormonales du deuxième trimestre, jolie peau, cheveux qui ne regraissent pas et qui ne tombent pas… Et puis surtout le ventre qui se dessine de mieux en mieux, les mouvements du bébé qui nous rappelle de plus en plus sa présence. Maintenant tout le monde peut profiter de ses petits coups et Roméo et Mona en sont ravis. Mon bémol c’est vraiment la saison. J’avais adoré vivre mon second trimestre en plein été pour Roméo et Mona, j’ai vraiment un souvenir enchanté de cette période où j’affichais mon petit ventre rond dans toutes mes robes d’été, je me sentais toute jolie, toute bronzée, on avait plein de temps pour profiter de ce moment car c’était les vacances… Là en hiver c’est moins drôle, déjà c’est difficile de s’habiller car les habits classiques ne vont plus, les vêtements de grossesse quant à eux baillent de partout, du coup j’ai trouvé difficile de me sentir jolie et bien dans ma peau… associé à cela la mine blafarde des jours d’hiver, les journées ultra courtes qui pèsent sur le moral… aucun doute c’est moins propice à l’épanouissement! Je suis heureuse qu’il y ait eu la petite parenthèse des vacances de Noël pour rompre avec toute cette grisaille et surtout notre séjour dans les Hautes Alpes où j’ai vraiment pris le temps de me dorloter et de savourer cette aventure.

On entre maintenant dans la partie de grossesse que je préfère et je compte en profiter pleinement, celle des petits préparatifs, de la création d’un nid douillet, des préparations à la naissance, de la liste de naissance… bref tout ce qui participe pour moi à réaliser pleinement qu’un petit être va débarquer dans nos vies. C’est aussi le moment où la maman peut s’autoriser avec le consentement de tout son petit monde à être centré sur elle-même et sur cette petite vie qu’elle couve. En même temps aux vues de mon agenda, je ne risque pas d’oublier que cette naissance se rapproche, entre les prépas à la naissance avec deux sage-femme différentes, les rendez-vous médicaux, le yoga pré-natal…. Je me prépare à vivre une naissance très différentes des précédentes en maison de naissance et ce projet m’enthousiasme au plus haut point. D’ailleurs est ce que ça vous intéresserait que je consacre un billet à ce choix de structure? Il me tarde de commencer sa petite chambre, c’est le moment que je préfère, tout aménager et puis s’imaginer. Il me reste à m’organiser pour le boulot, j’ai encore pas mal de séances à réaliser, et beaucoup de rendez-vous en attente, février va être chargé, mais j’espère plus de calme en mars. Il va bien falloir encore trois mois pour tout préparer et surtout nous préparer nous-même à ce grand chamboulement. J’ai encore du mal à imaginer notre vie à cinq, la course du matin avec un bébé me fait un peu frémir. A l’inverse les grands sont devenus tellement autonomes et complices ces derniers temps que les soirées sont très calmes, et que j’ai beaucoup de temps libre, espérons que ça dure ainsi une fois le bébé arrivé… Mona et Roméo forme un duo assez fusionnel, je me demande quelle place il va rester à ce nouveau membre, mais je suppose qu’il va faire sa place en douceur. Je veux bien vos retours d’expériences les « mum of three »… 

La robe vient de chez Kiabi, c’est ma maman qui me l’a offerte. Et oui vous pouvez féliciter l’amoureux qui fait des progrès en photo!

Et sinon j’aimerai bien faire un petit point par mois jusqu’à la naissance, est ce que ça vous tente?



14 thoughts on “6 mois de petite lune”

  • Profite, profite … Mon bébé Anna va avoir 4 mois ce week-end et dans un mois je retourne au travail … incroyable … terrifiant …
    Pour ce qui est de sa place dans la fratrie. Pour le moment il y a «les grands, les garçons», qui sont ici aussi très complices. Ils jouent beaucoup ensemble et effectivement ça laisse beaucoup de temps libre pour bébé et ça c’est très appréciable.
    Au début, Valentin (le moyen) était plus tendre et attentionné envers sa soeur. Il voulait la porter, lui donner le biberon dès que j’ai arrêté l’allaitement … Louis, (le grand) a observé quelques semaines avant de vraiment approcher sa soeur.
    Aujourd’hui, c’est différent, Louis a su apprivoiser sa soeur, il prend le temps, lui parle, lui sourit et elle lui rend bien. Valentin s’est un peu plus effacé, il prend moins le temps et montre même un peu de jalousie quand son frère passe trop de temps avec elle «bon LOUIS, tu viens jouer….».
    Voilà où nous en sommes.
    Mais honnêtement j’ai trouvé ça plus facile, l’arrivée d’un 3ème, que le passage de un à deux …
    Et je trouve notre photo de famille à 5 tellement plus belle et «finie» qu’à 4.
    Plein de belles choses à toi …

    • c’est vrai que ce qui me rassure c’est vraiment que les grands sont autonomes et calmes (en général) mais bon l’arrivée d’un bébé peut aussi tout faire voler en eclats!
      C’est rigolo ta dernière phrase, il y a quelques jours mon amoureux, m’a dit « j’ai hâte qu’on soit 5, on sera vraiment au complet »

  • J apprécie la manière dont tu nous livres ton ressenti de grossesse. Je me suis sentie réconfortée en te lisant. Mon bébé 3 est prévu pour le 25 avril aussi et après une geu je l’ai vraiment voulu cette grossesse et pourtant parfois même souvent je me reproche de ne pas arriver à la vivre sereinement. Durant les 3 premiers mois je redoutais une nouvelle geu puis fausse couche, ensuite je m inquiètais de ne pas le sentir bouger et maintenant l’approche de l accouchement me terrifie. Je réussis quand même tout doucement à me réjouir de cette naissance et de ce futur petit bébé mais c’est tellement abstrait pour le moment. Je suis pour un article mois après mois jusqu’à la naissance de ton bébé 😃 bonne continuation.

    • Ah oui je te comprends… Quand j’entends les phrases toute faites du genre « pour un 3 eme on est cool, on ne se pose plus de questions » ça me fait doucement rire, car pour moi c’est de loin la grossesse la plus angoissante!
      Aujourd’hui encore j’ai une part de moi qui n’arrive pas à croire qu’un bébé va naitre… Mais je me bagarre un peu contre ça pour réussir à en profiter, je sais que ça va filer vite maintenant, et je ne veux pas avoir trop de regrets par rapport à cette grossesse.
      Par contre l’accouchement ne me fait pas peur pour l’instant, j’ai adoré ce moment les deux premières fois!

  • N’ayant pas aimé être enceinte, j’ai très peu de photos. Ca ne servait à rien d’en faire pour les supprimer. – rires –
    Etre enceinte en hiver a un avantage : ne pas avoir à emmitoufler le bébé à chaque sortie, passer entre les mailles de la bronchiolite, et pour la maman d’allaiter facilement avec des tenues légères, profiter des repas light faciles à partager en été, … t’as vu comme je suis une bonne commerciale. – riiires –

    • oui t’es une bonne commerciale lol!! Par contre tu sais que contrairement à ce qu’on pense, il a été prouvé que les bébés d’hiver sont moins malades! Ils bénéficient des anticorps de la maman pour les premières semaines.. et ça s’est vérifié pour les miens.
      Par contre tu as raison pour le reste, et on peut rajouter les robes fluides du printemps pour camoufler le ventre mou.
      Et moins emmitoufler les enfants pour chaque sortie, oui ça ça va etre chouette (et nous faire gagner un peu de temps le matin!)

  • pour mes 2 grossesses j ai détesté être enceinte, je n aime pas mon reflet enceinte!! pour avoir accouché au printemps pour les deux c ‘était le seul avantage d ‘être enceinte en hiver… camoufler se ventre!! tes photos ont superbe

  • Très jolies photos. Mes enfants ont 7, 5 et 3 ans. La vie à trois demande une bonne organisation, surtout les deux premières années, en semaine, tout était millimétré le matin et le soir, et le week-end, c’était relâche. Au retour de la maternité, quand mes parents qui nous avaient déposé les filles sont partis, et que tous les enfants pleuraient, on s’est senti un peu désemparés avec nos quatre bras pour trois enfants. Mais ça n’a pas duré. Ce qui est beaucoup plus pratique qu’avec deux enfants, c’est que pendant que tu t’occupes de bébé, et même si c’est un bébé qui pleure beaucoup, les deux grands jouent de leur côté sans s’occuper de ce qui peut se passer. Et dès que le petit dernier grandit, ça fait une belle bande qui joue dans la maison. Je redoutais surtout le 2 + 1, mais en fait, ce n’est pas un problème, parce que la composition de l’équipe de 2 se modifie au long de la journée, et celui qui est seul ne se sent pas exclu, c’est au contraire son moment de tranquillité. Profite de la suite de ta grossesse!

    • oui je pense que toute l’organisation va etre à revoir! Et puis il va falloir se remettre au rythme bébé, avec les imperatifs repas/ siestes… alors qu’avec les grands on ne fait plus attention aux horaires!
      Mais oui je suis d’accord avec toi, c’est un avantage d’avoir deux grands qui savent bien s’occuper entre eux! Après j’ai hâte de voir comment vont se former les duos justement!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *