Minorque en avril: Camping & Infos pratiques

Nous avons beaucoup hésité sur nos vacances de printemps. C’était nos dernières vacances à cinq, on voulait marquer le coup, que ce soit un joli voyage. On avait finalement porté notre choix sur la Corse en itinérance. Mais cela voulait dire avoir aménagé le van d’ici là et aussi beaucoup de route pour moi enceinte de 7 mois. Finalement, au moment de réserver nos billets de ferry, les prix avaient explosés… Et cette hausse prix a finalement été une bonne chose, car je suis certaine que la Corse en itinérance c’est une super idée, mais pas en ce moment pour nous.

En me baladant sur le site de Corsica Ferries, je réalise qu’ils relient également depuis Toulon les Baléares, et que ça se trouve être beaucoup moins cher. Nous découvrons à cette occasion Minorque, petite île sauvage de l’archipel. On réalise que c’est beaucoup plus adapté à la grossesse: moins de route, un camp fixe pour moins de logistique et moins de fatigue!

On n’avait que très peu d’images en tête et c’étais justement super de se laisser surprendre sur place. Minorque fut vraiment une très belle découverte pour nous.

Minorque:

Minorque est une île de seulement 700 km2. On relie l’Est en l’Ouest en 45 minutes de voiture. C’est une île très préservée, sans route littorale, et avec un parc naturel. A part dans une poignée de villes, les accès aux plages ne se font qu’à pieds. C’est donc une destination très nature, idéale pour les randonnées notamment. Il y a deux villes principales Port Mahon et Cuitadella, mais il y aussi d’autres villages, et tous sont très accueillants et mignons.

Le Ferry:

Nous sommes donc passé par Corsica Ferry, c’est des bateaux que nous connaissons très bien, puisque nous sommes habitués à aller en Sardaigne par Ferry. L’aller/retour nous a couté 400€ pour nous 5 et une grosse voiture. L’aller s’est fait de nuit, le retour de jour, nous n’avions pas le choix, à cette période il n’y a qu’une traversée par semaine. A l’aller, nous avons donc dormi. Au retour ça a été plus long: 15h avec le crochet jusqu’à Mayorque et pas mal de retard. Nous avions tout de même pris une cabine, ce qui nous a permis de tous faire une bonne sieste.

Le camping

Un peu comme les traversées, pas de réel choix en cette saison, il n’y avait que 1 camping d’ouvert (il n’y en a que 2 sur l’île apparemment). Nous avons donc séjourné au camping S’Atalaia toute la semaine. C’est un camping très simple et nature. Nous y étions très peu nombreux en avril, ce qui a permis aux enfants de se faire des copains et de profiter du terrain vide pour faire du vélo en toute sécurité. Certaines familles en van ou en vélo, sont passées 2 nuits au camping, et seulement 3 familles sont restées à la semaine. Autant dire que c’étais extrêmement calme. Par contre, les sanitaires y sont assez rudimentaires et surtout, seuls ceux des messieurs étaient lavés tous les jours. Côté mesdames nous étions bien moins gâtées! Le piscine n’était pas chauffée et la machine à laver ne lavait pas…

Climat:

En avril, sur 7 jours, nous avons eu 4 jours de soleil, 2 gris/ pluie, et 1 jour entre soleil et nuages. Les températures sont restées assez douces et nous n’avons jamais eu froid sous la tente. Nous avions prévu les doudounes pour les matins et soirées au camping.

Repas:

Nous n’avons eu aucune difficulté à nous ravitailler dans des supermarchés ou superettes et les deux restos que nous avons fait étaient très bons et le personnel adorable.

Dernière nuit:

Comme notre bateau partait à 6h30 (normalement), et que nous devions être au port 1h avant, cela nous faisait plier le camp en plein milieu de la nuit! C’était clairement impossible. Nous avons donc réservé une nuit dans une résidence de tourisme à Cala en Blanes juste à côté de Cuitadella (et donc du port pour nous). C’était l’offre la moins chère trouvée sur booking et c’était parfait pour une nuit. En été ce type de lieu donc être bondé et bruyant mais là en avril, rien à redire.

Je reviendrais très vite partager nos balades, visites et coups de cœur, mais cet article me permet déjà de répondre aux premières questions que vous m’aviez posées.

Minorque est vraiment une très belle île avec des paysages et des activités très variées. Elle a été le décor parfait de nos dernières vacances à cinq et nous l’avons trouvée extrêmement reposante. C’est vraiment une très belle découverte!

3 réflexions au sujet de « Minorque en avril: Camping & Infos pratiques »

  1. Super destination ! Ca a l’air trop beau et je n’aurais jamais pensé à y aller en ferry ! Et du coup c’est imbattable en prix et en bilan carbone 😉
    J’ai regardé sur le site de Corsica Ferries et je ne vois que des traversées Toulon – Alcudia (sur Majorque apparemment) – du coup vous avez pris ensuite un ferry entre Majorque et Minorque ?
    Merci pour tes bonnes astuces et tes belles photos de voyages

  2. Nous sommes allés à Minorque aux vacances de la Toussaint, c’est la saison parfaite, la mer est chaude, nous nous sommes baignés, 25⁰ tout notre séjour, des billets d’avion à environ 100€ et une villa de rêve avec piscine , 5 chambres , terrasse, vue mer et coucher de soleil pour 80€/nuit. Les paysages sont splendides et les habitants super sympas, malgré la fin de saison. Tout est simple sur cette île ! L’été par contre ça doit être l’enfer sur les petites routes et les accès aux criques sont limités. Je n’ai qu’une idée, y retourner !!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.