Le Danemark, rêve, hygge, coûts et infos pratiques

Nous sommes rentrés il y a 10 jours du Danemark… et pourtant j’ai toujours cette drôle d’impression d’avoir encore un pied là bas, peut être bien que j’y ai laissé une partie de moi, ou plus probablement le Danemark a gravé quelque chose en moi.

C’est un voyage particulier pour moi car j’en rêvais profondément. J’ai une attirance non rationnelle pour ce pays depuis mon enfance. Nous avions passé 4 jours à Copenhague en amoureux en 2016, et cela avait confirmé cet attrait puisque ça avait été un véritable coup de cœur. C’est difficile à expliquer, c’est personnel, mais c’est une vraie histoire d’amour.

Nous avions très envie découvrir plus que la capitale et de nous immerger plus dans la culture danoise. Dans l’idéal, nous aurions aimé rester plus que une semaine, mais la question du budget a tout de même dirigé nos choix. D’ailleurs j’y reviendrais plus tard. De notre côté, nous aimerions bien y revenir plus longtemps et ainsi sillonner plus le pays. Mais bon en attendant ne boudons pas notre plaisir, ce court voyage a été totalement fantastique. Nous voulions passer par de l’échange de maisons pour vivre vraiment à la danoise, mais ça n’a pas fonctionné, du coup nous sommes passé par airbnb, et ça a été finalement un très bon choix.

Je vais donc commencer par les informations pratiques vols, budget, voiture etc. Et ensuite je vous parlerai plus de nos ressentis pendant ce séjour.

Pour y aller, nous avons pris la liaison Lyon/ Copenhague réservé en décembre! C’est la seule semaine qui entrait dans notre budget donc bingo même si ce n’est pas la semaine qui nous arrangeait au départ. Et attention, montant de l’opération: 290€ pour nous 5! Donc assez imbattable.

Nous avons loué sur place deux logements: un à l’Ouest de Zealand (la même île que Copenhague) pour 5 jours et un dans la banlieue de la capitale pendant deux jours. La première maison a été un véritable coup de cœur, vous m’avez demandé le lien, donc le voilà. C’est une cabane entre Isefjord et la mer du Nord. C’est la maison de vacances d’une famille danoise qui aime beaucoup y venir et ça se ressent, elle est décorée avec beaucoup de goût mais en même temps elle est très facile à vivre, rien n’est fragile, tout est confortable… c’était le lieu parfait pour tenter de comprendre le fameux hygge danois.

Second logement, au Nord de la capitale à Herlev, c’est la dépendance d’une famille. Maison un peu moins chaleureuse puisque plus conçue pour les visiteurs. Mais tout de même très agréable, avec un joli jardin et une décoration soignée. Voilà le lien. Avantages non négligeable de ce logement: le calme à proximité de la grande ville, transports varié pour se rendre dans l’hyper centre, possibilité de se garer gratuitement, et du coup facilité à explorer les environs.

Donc vous l’aurez compris, pour ce périple, nous avons loué une voiture. Nous l’avons réservé en ligne via Keddy, la filière low cost de Europcar, cela nous a coûté 189 euros pour la semaine, sachant que nous avions pris les options zéro franchises et pour être tranquilles. Ce qui faisait grimper le montant était de rajouter les sièges auto, nous avons donc pris les rehausseurs gonflables pour les enfants et nous avons pris le siège de Loni que nous pouvions faire voyager gratuitement sur easyjet avec la poussette. Par contre il faut savoir que la caution de 500 euros a été débité sur notre compte, donc bien sur rendu à la restitution mais ça peut faire un trou dans le budget.

Pour ce qui est du budget justement, il faut savoir que le coût de la vie est assez élevé, cela a donc orienté nos sorties. Avant de partir j’avais listé une dizaines de visites, nous avons choisi en famille lesquelles nous tenaient le plus à cœur. La météo sur place nous a grandement aidé car comme nous avons eu très beau nous n’avons pas eu très envie ni besoin de faire des musées ou autre chose à l’intérieur. Au final, nous avons fait une excursion en ferry sur le Jutland pour 600dkk, puis deux musées vikings pour 200dkk, un musée en plein air pour 140dkk, nous avons loué des vélos pour 450dkk un parc d’attraction pour 440dkk (total 245€). Nous avons fait nos courses à Aldi en préférant tout de même le bio, et nous ne sommes pas allés au resto, nous nous sommes juste acheté des pizzas à emporter (oui pas très typique c’est certain).

Je sais que cela peut paraître un peu frustrant pour certains surtout au Danemark où les possibilités de visites sont très larges, mais nous ne l’avons pas du tout vécu comme tel, nous avons vraiment profité à fond de ces vacances sans avoir l’impression de nous brider.

Parlons rapidement de la météo tout de même. C’est sur que c’est un peu la roulette russe ce n’est pas le pays le plus ensoleillé du monde. Et pourtant! Nous avons eu hyper beau, une seule journée un peu grise, sinon soleil à volonté et surtout chaleur! Personne ne nous croit mais nous avons souffert de la chaleur!! Peut être aussi parce que nous ne nous y attendons pas, mais il a vraiment fait très chaud!

En maintenant je voudrais aborder le mode de vie danois… On cite souvent les pays scandinaves à l’heure actuelle (à tord ou à raison) pour leurs qualités sociales et leur qualité de vie. J’avais déjà touché du doigt cette idée en 2016, mais depuis en France nous avons entendu parler du hygge… Vous savez ce que c’est? C’est un mot danois intraduisible qui défini le cosy, le confortable… mais c’est plus que ça. C’est vraiment un concept qui sous tend les relations aux autres et qui contribue à leur vision du bonheur. En fait ça prône le temps de qualité à consacrer à soi ou à ses proches, ça prône la lenteur. L’idée nous a beaucoup séduite avec l’amoureux et clairement nous a fait réfléchir sur notre façon de vivre. Et pourtant nous sommes nous aussi, dans cette démarche, mais là ça nous a vraiment interpellé que ce soit ancré culturellement.

Parmi les choses qui nous ont interpellées, il y a les petits stands installés devant les maisons ça et là avec des pommes, du miel, des œufs où c’est écrit de se servir et de mettre ses pièces dans une petite boite. Je trouve ça tellement fou et justement tellement éloigné de ce que nous connaissons en France.

Il y a aussi la question du tri qui est assez différente, il y a des conteneurs certes mais aussi des sortes de bornes dans les centres commerciaux où on reçoit de l’argent contre les canettes et les bouteilles en plastique. Au delà de cela, je trouve tout de même qu’il y a pas mal de sur emballages.

Pourquoi c’était si bien en fait? Je ne sais pas trop déjà ce qu’on a adoré c’est vraiment profiter c’est le calme, les petits villages, les chaumières partout, c’est beau. Peut être que cet esthétisme me plait particulièrement, surement même. Ce qu’on a beaucoup aimé c’est le vert, la nature. Le Danemark est 10 fois moins peuplé que la France, je vous laisse imaginé que ce n’est pas sur-urbanisé. Et puis peut être juste que j’ai su savourer mon rêve.

9 réflexions au sujet de « Le Danemark, rêve, hygge, coûts et infos pratiques »

  1. Bonjour,
    nous aussi revenons de 3 semaines au Danemark. Nous avons eu la chance de pouvoir y aller en échange de maison. Nous avions notre pied à terre principal à Aarhus et nous avons passés 4 nuits à Copenhague. Je revis cette quiétude et ce hygge grâce à votre texte et je vous en remercie. On se laisse si vite gagné par le speed de la vie chez nous. Avez vous été sur l’ile de Mon? …il y a tellement de beaux paysages la bas…Merci pour cette pause hygge dans ma journée!
    Caroline

  2. Merci pour le partage !
    Les photos respirent la sérénité.
    Je trouve ça top aussi de partager un séjour rempli de douceur et de farniente, sans 12 000 incitations à la consommation (boutiques, resto…).
    Cette notion de hygge, vous l’avez finalement pleinement vécue, c’est clair !

  3. C’est drôle la première maison ressemble un peu à votre intérieur.
    Nous aussi on va essayer de retourner voir un peu la campagne du Danemark…..merci çà vous de nous avoir donné envie d’y aller.

  4. Merci pour ce partage,
    J ‘étais allée voir ma fille en Nouvelle Calédonie et là bas aussi fleurissent un peu partout, au bord des routes des petites tables garnies de fruits , coquillages parfois plats préparés avec la boite pour mettre la somme demandée . On est bien loin des pays du Nord mais …..

  5. En tout cas sur les photos où l’on ne peut pas identifier le pays on vous sent comme chez vous (même le petit déj’ on dirait que c’est chez vous).
    Pour les ventes de potagers entre particuliers ça existe dans les villages (même chez Zazaofmars).
    Quant à la consigne des bouteilles en plastique sur les parkings d’Auchan Marseille et à Aubagne, on reçoit 0.01 € par bouteille dans la limite de 25 le bon est ensuite valable pour un minimum de 5 € d’achat dans l’enseigne) Je sais que dans d’autres régions cela existe aussi. Je te le détaille car ça peut intéresser tes lecteurs. 😉

  6. J’avais suivi votre voyage sur IG ; nous revenions de deux semaines au Danemark lorsque vous êtes partis ! Notre voyage un peu plus long que le vôtre nous a permis de pousser plus au Nord et de visiter un peu plus et pour ce 2ème voyage en terre danoise, la magie a de nouveau opéré ! La tranquillité, la douceur de vivre et la qualité de la décoration intérieure des maisons que nous avons loué nous ont conquis et le Hygge nous a touché en plein coeur !
    Concernant le budget, nous avons aussi réussi à limiter les frais en réservant nos billets en janvier (400 € pour 4 adultes sur du Lyon-Copenhague), en bénéficiant d’une offre exceptionnelle pour la location de voiture 180 € pour 10 jours. La recherche de logement sur Airbnb nous a pris du temps (nous voyageons avec nos ados de 17 et 19 ans donc cherchons au minimum 2 chambres si nous ne voulons pas qu’ils s’étripent au bout de quelques jours…) mais chaque nuit nous est revenue à 80 € environ dans des maisons de qualité (sauf à Copenhague où nous avions un petit appartement à 150 €/nuit). Pour les courses, nous avons opté pour les supermarchés également et nous sommes faits plaisir dans quelques restaurants (à midi les repas sont un peu moins chers…)
    En tout cas, je me verrais bien repartir pour rester une dizaine de jours au même endroit et en profiter pour aller sur la plage, lire, écrire, rêver…

Laisser un commentaire