Mes cosmétiques sains et simples

J’avais envie de faire un point avec vous sur nos nouvelles habitudes, en plus je sais que vous aimez bien ça. J’ai organisé cet article, en détaillant d’abord les nouveautés et ensuite les choses qui roulent depuis longtemps déjà. Notre salle de bain est de plus en plus minimaliste, nos produits de soin entre tous dans un seul petit tiroir et cela me rend assez fière je dois bien l’admettre.
Donc là finalement je vous montre TOUT ce qu’il y a dans ma salle de bain.

Ma nouvelle routine soin du visage.

Là ça ne peut être qu’une nouveauté puisque je n’avais aucune routine visage. C’est en revenant de Rome que je me suis un peu inquiétée. La bas j’avais beaucoup eu les yeux qui pleurent à cause d’une petite brise, ce qui m’avait complètement desséché le contour de l’œil à tel point que ça en était douloureux. J’avais l’impression d’avoir constamment des cernes et d’avoir pris 10 ans avec des ridules de plus en plus marquées. J’ai opté pour des soins chez Sanoflore , j’ai pris la totale et je crois que j’en ai eu pour 100 euros. Donc oui c’est cher, mais là j’en avais vraiment besoin, je n’avais pas envie de me bricoler une crème, j’avais besoin d’un soin efficace et adapté à ma peau et surtout j’avais besoin de m’occuper de moi. Les effets ont mit 15 jours à arriver, la peau plus douce, qui ne tire plus et les ridules qui s’estompent jusqu’à quasiment disparaître (je n’y croyais pas). J’ai opté pour le soin contour des yeux avec une lotion et une crème, une crème hydratante à la rose qui sent divinement bon et une lotion démaquillante à la rose qui a été offerte à ma commande.

Mon nouveau démaquillant: L’huile de coco.

J’ai découvert les multiples propriétés de l’huile de coco, et en démaquillant elle est juste formidable. Moi qui m’empêchais souvent de mettre du mascara car je n’arrivais pas à bien l’enlever le soir, je suis stupéfaite de l’efficacité d’un produit si simple. Pour moi qui est la peau très sèche c’est vraiment adapté car ce n’est pas du tout agressif, bien au contraire. Les enfants adorent l’odeur, et Mona qui a la peau du corps sèche adore s’en tartiner. Je l’achète en gris pot de 1kg au rayon alimentaire de mon magasin bio et je prélève des petites quantités pour la salle de bain. Là il est tout liquide à cause de la chaleur mais sinon c’est une sorte de pâte, et c’est assez agréable à appliquer je trouve.

L’éponge Konjac:

Autre solution pour le démaquillage, l’éponge konjac. C’est ma mère qui m’a donné la sienne pour que je teste et c’est ma mal je trouve. Je l’utilise en nettoyant le soir lorsque je me sens un peu cracra, et c’est vraiment bien.

Les eaux florales:

Pour me rafraîchir le matin ou le soir après l’huile de coco, j’utilise désormais des eaux florales au lieu de l’eau du robinet (hyper calcaire chez nous), c’est très rafraîchissant et encore une fois bien moins abrasif pour ma peau. J’en ai deux une de camomille romaine qui est connue pour ses actions anti cernes, et une de bluets qui agit également sur le contour des yeux. Je les utilise soit directement en vaporisant sur ma peau, soit en imbibant un tissu que je laisse reposer sur mes yeux. Celle qui vient de Ladrome bio m’a été offert par la marque car ils avaient remarqué que j’utilisais leurs produits sur Insta.

Du nouveau du côté du déodorant

Cela fait des années que je suis passé aux déodorants bio.. je pense en avoir tester une quinzaine, et je n’ai été satisfaite d’aucun. Je me suis lancée récemment dans la fabrication. J’ai pris la recette de la transition des castors. Je vous la remets ici:

– 6 g de cire d’abeille- 40 g d’huile de coco- 30g de bicarbonate de sodium- 15 g de fécule de maïs- 15 gouttes d’huile essentielle de palmarosa ( j’en ai mis que 10) Il faut faire fondre la cire d’abeille et l’huile de coco au bain marie, et rajouter les autres ingrédients. J’ai préféré cette recette de baume plutôt qu’un pain car je trouve ça plus simple à appliquer et à conserver avec les variations de températures.

Et là…. ce fut la révélation!! Ce déo marche du feu de dieu! On l’a testé avec l’amoureux en toutes conditions; sport, voyage, Seville, canicule… Il est ultra efficace. On ne refera plus marche arrière ça c’est certain.

Du nouveau du côté du dentifrice

Le dentifrice c’est quand même le point noir de nos salle de bain! Savez vous que d’un point de vue hygienico-ledico-dentaire ce n’est pas du tout indispensable?? C’est un besoin crée de toute pièce dont nous sommes devenus accro. Nous avons déjà testé le dentifrice en poudre et après une période d’adaptation on s’y était assez bien fait. Problème, on n’en trouve nul part autour de chez nous et comme on limite nos achats sur le net j’ai eu envie de le faire moi même. Alors, il existe un million de recettes, c’est assez dur de s’y retrouver, j’ai donc fait ma propre tambouille. Ce qui est important c’est de ne pas abuser du bicarbonate car c’est irritant pour les gencives. J’ai choisi une recette en poudre plutot qu’en pâte car ça a l’avantage de se conserver bien plus longtemps.

Voilà ma recette: 8 cuillères à soupe d’argile blanche/ 1 demi cuillère à café de bicarbonate et 1 demi cuillère de sel de mer/ une poignée de feuilles de menthe sèches réduite en poudre/ une grosse pincée de curcuma (ça tâche tout mais ça blanchi les dents!)/ 5 gouttes d’huile essentiel de tee trea.

Pour les enfants, j’ai retiré la menthe et les huiles essentiels et j’ai mit de la cannelle à la place.

Bon, ne vous emballez pas non plus, je pense qu’on peut peut etre revoir la recette qui pique un peu, mon chéri ne s’y est pas fait (mais comme je ne vais plus acheter de dentifrice il va être obligé de s’y mettre)… Les enfants non plus n’adhèrent pas trop au concept. Par contre ils ont avoué avoir l’impression d’avoir les dents plus propres avec le mien…

Du nouveau du côté des brosses à dents

Attention gros coup de cœur. J’ai eu le plaisir de recevoir de la part de Jordan des brosses à dent pour toute la famille aux engagements tops: 100% plastique recyclé, et brins biologiques, le tout emballé dans du carton recyclé et recyclable. Vraiment je tire mon chapeau à cette marque qui tente ce virage écolo, c’est vraiment à soutenir. En toute franchise je trouve même ça plus intéressant que le bambou qui utilise des ressources naturelles…. alors que le plastique à recycler on en a en grande quantité! A l’usage, je trouve la qualité top, j’ai tendance à TRES vite abîmer mes brosses à dent et là elle tient vraiment bien le coup… elle s’est juste un peu colorée en jaune à cause du curcuma du dentifrice. J’espère que la marque norvégienne continuera de s’engager dans cette voie… D’ailleurs la marque a lancé une nouvelle plateforme: Oubliez votre brosse à dents

L’hydratation du corps:

J’ai toujours utilisé de l’huile pour le corps (rapport à la peau de croco), mais j’avoue le faire bien trop rarement…. une fois par mois peut être! Oui je sais ça craint. J’ai découvert l’huile d’argan via l’envoi de Ladrome bio, et whaou…. l’effet est assez impressionnant, ça nourrit vraiment. Je l’utilise notamment sur les jambes et aisselles après le rasage (là j’y pense à chaque fois) et j’ai découvert que la peau de mes jambes n’était pas toute craquelée en fait!

Ce qui ne change pas:

Le savon solide

Le savon solide est totalement adopté chez nous. Nous l’utilisons sur un support au dessus du lavabo. D’ailleurs petite astuce: si vous avez des savons ovale, vous pouvez les percer pour les utiliser sur support, c’est moins cher. Dans la douche, nous avons accroché un savon suspendu pour éviter l’éternelle savon oublié par terre qui se liquéfie sur place. Dans la baignoire c’est le savon de ma copine Cindy qui travaille à la ferme Pota’Djé, il est très doux et ne mousse pas beaucoup du coup nous l’utilisons aussi pour Loni. Ce qui signifie que nous n’avons PLUS DU TOUT de flacon de gel douche.

Le shampooing solide

Cela fait plusieurs années que je suis fidèle à Lush pour mes cheveux… oui je sais la compo n’est pas clean, mais ce n’est pas faute si ce shampoing semble avoir été conçu pour moi! J’ai tout de même acheté un Lamazuna pour me donner bonne conscience et j’alterne les shampooings dans l’espoir de me sevrer du Lush.

Le maquillage couleur caramel

Cela fait partie des choses que je ne re-changerai plus: du maquillage produit à côté de chez moi, bio, emballage carton et qui me convient parfaitement, c’est le combo parfait. J’ai juste un petit soucis pour le réapprovisionnement car peu de boutiques proposent cette marque à côté de chez moi… (ah si j’ai trouvé une pharmacie à 2 km de chez moi… il suffisait de rechercher dans les points de vente sur le site)

Les cotons lavables

La base de la base… ils sont tâchés, les enfants les utilise pour effacer leur ardoises, mais ils font toujours le job.


Voilà, on a fait le tour… du côté du tiroir de mon amoureux il reste pas mal de trucs, des fonds de crème, de la mousse à raser, des trucs entamés il y a 5 ans.. Mais pour ma part, vous avez vu tout ce que j’utilise.

Pour les voyages, on met les savons et shampooings dans des gants de toilette, ce qui les assèche s’ils sont encore humides et les protège un peu, on met le déo dans un petit pot, l’huile de coco aussi, et j’ai un mini flacon récup que je re-rempli de lotion ou eau florale. Je me suis rendu compte en allant à Seville qu’à part ce petit flacon, je n’avais plus de liquide dans ma trousse de toilette.

Et vous, vous me raconter comment ça se passe dans la salle de bain?

33 réflexions au sujet de « Mes cosmétiques sains et simples »

  1. Tout pareil ou presque !!
    – Pour ma peau je n’utilise que de l’aloe vera et de l’huile de noisettes. J’alterne et c’est le combo parfait pour ma peau.
    – J’ai de l’eau de rose qui me sert moi aussi à me rafraichir et à me parfumer car je n’utilise plus de parfum « classique ». Anna aussi adore que je lui mette un « pshit » d’eau de rose.
    – Pour le dentifrice en poudre je fais au pif argile blanche/bicarbonate en veillant à mettre plus d’argile que de bicarbonate. J’achète encore du dentifrice pour enfants car je n’ose pas utiliser cette formule avec les petites dents toutes neuves de Anna …
    – Pour les brosses, j’utilise la marque française Bioseptyl qui récupère et recycle les manches.
    – Pour le déo, j’utilisais la même recette que toi mais je trouve qu’à la longue l’huile de coco (ou la cire d’abeille ??) a tendance à tacher les vêtements au niveau des aisselles donc j’essaie de tout simplement m’en passer ou de juste appliquer du bicarbonate dilué avec de l’aloe vera.
    – Et enfin, notre dernière révolution c’est la mousse à raser maison. Mon chéri utilisait déjà un savon à barbe solide et l’autre jour il était en panne et m’a dit « mais tu pourrais peut-être trouver une recette? ». Testée et approuvée : il adore ! C’est une simple émulsion de savon de marseille dilué avec de l’huile de coco, un peu d’huile de noisette et quelques gouttes d’huile essentielle de lavande.
    Voilà pour nous !! Et le dernier point de la honte est pour mon chéri qui ne peut pas se passer de cotons tiges … 😉

    1. Je n’ai pas constaté de tâches pour le déo.. à voir sur la longueur
      Les cotons tiges de Satoriz sont compostables… ça enlève un brin de culpabilité

  2. Bravo pour cette transition ! Je connais la marque de maquillage dont tu parles, le magasin bio près de chez moi en vends. Je me suis mise aussi au dentifrice maison mais comme toi, mes enfants ont du mal… Pour le visage c’est eau florale de rose + huile végétale (je varie, en ce moment c’est huile d’abricot, ça sent hyper bon).

  3. Nous avons des points communs : les produits Sanoflore et également le maquillage couleur caramel, que je trouve dans mon institut de beauté. Mais il faudra plusieurs années avant que ma salle de bains soit aussi bien rangée que la tienne, car j’ai accumulé au fil du temps une montagne de produits, échantillons etc.
    Pour le déo j’essaierai bien la recette que tu indiques
    Merci pour cet article !

  4. Bonjour et merci pour toutes ces idées, je suis admirative !
    De mon côté, j’essaie aussi de réduire tous ces flacons.
    Mais, j’ai l’impression d’être la seule à trouver que les savons solides laissent des résidus qui m’obligent à nettoyer la douche tous les jours pour qu’elle soit propre. Du coup, je me demande si le geste écologique est réel ? Sachant que j’utilise de l’eau + vinaigre blanc pour la laver. Oui, je suis un peu maniaque…
    Merci pour vos retours !

  5. Encore une fois un article qui me motive à évoluer dans mes envies d une vie plus écologique et plus saine. Je t admire pour tout ce que tu fais. J ai toujours était assez minimaliste en ce qui concerne les produits d hygiène et de beauté mais la prochaine étape sera certainement d essayer le fait maison et pourquoi pas avec ta recette de dentifrice ou de déo ! Alors merci pour ce partage.

  6. Un article très intéressant et super complet ! Pour ma part, pour l’instant j’utilise des cotons réutilisables pour appliquer des hydrolats le matin et le soir, j’utilise également de l’huile de coco pour me démaquiller. Pour le reste, pour l’instant, j’essaie de vider mes stocks qui sont bien trop remplis…

  7. Un grand merci pour cet article très complet !
    Je vais essayer ton dentifrice car le solide que je viens d’acheter ne me convient pas du tout 🙁
    Peu de chance en revanche que je convertisse le reste de la famille car ils sont très difficiles sur le sujet. Mais bon, un petit pas commence par moi 😉
    bizzz

  8. Plein de nouveautés depuis le début d’année ici : des cotons réutilisables, du savon solide et même du shampoing solide!!!! Je suis trop fière de moi aussi 😛
    Et pour les filles, arrêt total des lingettes jetables avec utilisation d’un gant de toilette( et pourquoi ne pas s’y être mis avant ?!?).
    Petit à petit nous arrivons à avancer dans notre démarche que nous voulons un peu plus en adéquation avec notre envie de vivre.
    Tu m’as d’ailleurs donné plein d’autres idées.

  9. Hello merci beaucoup pour cet article très complet! 🙂
    L’huile de coco est magique! Cependant fais quand même attention elle est très comédogène. Je l’avais utilisée aussi pour me démaquiller mais j’en suis revenue. Je l’utilise de temps en temps pour les yeux mais en alternant avec le biphase bio de chez NuxeBio et ça va beaucoup mieux.
    Sinon en shampoing solide pour changer de Lush et aller vers une compo plus clean et moins agressive que Lamazuna je te conseille Pachamamai 🙂
    Belle journée !

  10. Coucou,
    Joli article! De mon côté c’est pareil, une salle de bain de plus en plus minimaliste avec pratiquement plus de déchets: c’est fini les cotons tiges, le démaquillant, les cotons jetables et j’espère aussi bientôt les serviettes hygiéniques.! Avec ma maman, nous faisons de plus en plus nos produits nous-mêmes ou achetons des produits solides et zéro déchets.
    Le problème reste encore les produits pour l’acné et le maquillage car j’utilise ceux qui me restent.
    Camille 🙂

  11. Bonjour,
    J’adore votre blog et m’en inspire souvent, cette fois ci je vais tester le deo mais je me demande comment vous l’appliquer une fois fait ? 1 noisette sur les doigts et on applique sur la peau ?

    Merci pour tout ce que vous faire c’est top

  12. Bonjour,
    Merci pour ton article qui est très complet et me montre qu’il me reste du chemin à faire… Par contre, j’ai fait ta recette de déodorant et je tiens vraiment à te remercier ! Depuis des années, je n’arrivais pas à trouver un déo qui me convienne (ni en « conventionnel », ni en bio), j’utilisais au quotidien un anti-transpirant plein de cochonneries et en désespoir de cause, j’ai essayé ta recette ! Je l’utilise depuis 3 semaines et franchement, il est top et je n’en reviens pas ! Merci beaucoup !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.