La jolie Oléron

On en rêvait de cette escapade sur la Côte Atlantique… on était resté prudent à cause de la météo capricieuse du mois de mai, on avait même un plan B, au cas où. Mais lorsqu’on a su que le soleil était au rendez vous, il ferait suffisamment chaud pour camper, c’était la plus jolie des nouvelles! Pourquoi Oléron? On départ on pensait retourné sur l‘île de Ré, et puis on s’est dit pourquoi pas découvrir une autre île?

On n’avait sur cette île que quelques images en tête, assez peu pour être honnête, ce qui est plutôt chouette car nous sommes allés de jolies découvertes en belles surprises.

Je vous ai préparé deux articles sur notre séjour sur l’île: dans celui ci je partagerais surtout nos sourires et l’ambiance générale mais aussi les informations pratiques coûts et bonnes adresses. Dans le second article je vous détaillerais mes lieux coups de cœur sur l’île. Est ce que ça vous va?

Nous sommes donc partis pendant le pont de l’ascension depuis le mercredi comme les enfants n’ont pas école ce jour là, ce qui nous a fait 5 jours, mais aussi pas mal de route, puisque Oléron est à 7h de route (sans pause) de chez nous. Nous avons regardé d’autres solutions pour nous y rendre mais comme nous voulions camper et faire du vélo, le train n’était pas du tout adapté. Nous n’avons pas regretté ce temps de trajet (même avec les bouchons du retour) car le dépaysement était vraiment au rendez vous. L’océan c’est loin pour nous, nous ne pouvons y aller que rarement, donc nous avons vraiment savouré les paysages, le climat, les marées… Et cet exotisme mêlé au grand soleil nous a vraiment donné l’impression d’être partis très loin et longtemps.

Nous avons choisi le camping pour des raisons économiques mais aussi parce que nous avions très envie de camper. Ce mode de vie nous a aussi permis de déconnecter rapidement et de vraiment profiter de cette pause iodée à fond. Notre chambre a deux petites chambres, une pour les adultes, une pour les enfants. Loni a dormi dans son lit parapluie qu’il connait bien et s’est bien adapté à cette vie sous la toile. Il n’a loupé qu’une sieste, qu’il a finalement fait dans la carriole du vélo. Nous avons investit dans un petit meuble de camping et on se demande bien pourquoi on ne l’a pas fait plus tôt! C’est tellement pratique de ne pas cuisiner par terre et de ne pas passer 1h à chercher une cuillère dans la caisse de camping, c’est qu’on deviendrait presque organisés!

Nous avons choisi le camping Fleur d’Oléron, pour plusieurs raisons, déjà par c’est un petit camping où on peut tranquillement laisser ses enfants faire du vélo en les ayant toujours à portée de vue, il a aussi le luxe d’avoir une piscine chauffée et un tarif très raisonnable. Ce qui a terminé de nous convaincre c’est qu’il possède un sanitaire famille et un sanitaire bébé, ce qui est vraiment très pratique. Sur place, un seul bémol, la piste cyclable est un peu loin, à 2 km je crois, la route pour la rejoindre n’est pas très fréquentée, mais c’est vrai qu’avoir la piste cyclable à la sortie du camping aurait été plus sécurisant pour nous. Mention spéciale pour la gentillesse du personnel et pour le camion de moule frites! Pour notre séjour de 4 nuits nous en avons eu pour 88 euros.

Nous nous sommes principalement ravitaillé au marché de St Pierre d’Oleron qui était juste à côté de chez nous. Nous avons également fait un petit appoint à Lidl. Nous avons mangé à Les Frits de Mer au Chateau d’Oléron, nous avons apprécié les prix et le choix local et maison des produits, mais aussi la localisation et la déco. Nous avons pas contre beaucoup attendu pour un dessert et un café… à tel point que nous sommes partis sans les avoir mangé. En ce qui concerne nos petites emplettes on s’est arrêté à la Salorge au Port des Salines, où nous nous sommes acheté du sel, du caramel, un moulin à sel/ poivre et un sac à provision. Nous sommes tombés sous le charme de ce joli lieu avec le sel au fond et la gentillesse du personnel.

Voilà pour tous les renseignements pratiques, je vous laisse maintenant profiter du paysages, et je reviens très vite avec nos incontournables de l’île.

12 réflexions au sujet de « La jolie Oléron »

  1. Génial ce reportage, ça fait envie ! Dommage que ce soit si loin (rajouter au moins 3h depuis Aix-En-Provence…) ! Très jolies photos ! 👍🏻

  2. Coucou, c’est super joli, on était à la Cotiniere tout près de St Pierre d’Oleron, on y est resté 5 j aussi, on a fait ça à l’arrache au mois d’août et c’était très bien. On a fait la pêche à pieds, moi qui n’aime pas les huîtres j’en ai mangé et c’était super bon. Par contre j’ai trouvé que c’était un peu cher la bas. Et les commerçants ne sont pas tjrs aimables. On a bien aimé le port aussi et le seul regret c’est de ne pas avoir goûté le ciné de fish n ships, mais vue la queue, on s’est abstenu. Nous avons acheté du sel aussi et c’est vrai que les propriétaires étaient très gentilles. Merci pour le voyage et à bientôt.

  3. nous avons fait Oleron il y a 2 ans, c’était vraiment de super vacances!
    L’ile de ré nous l’avions faite en juin, 2 années de suite pendant 15 jours… hors vacances scolaires il n’y a presque personne, les prix sont abordables, et je crois que ce sont les meilleures vacances que j’aie passées (hormis l’épisode calcul biliaire en plein milieu des vacances :/)

  4. Les îles charentaises sont vraiment agréable et hors saison c’est encore mieux. L’île d’Oléron est plus familiale que l’île de Ré. On a la chance d’habiter tout près et on ne se lasse pas.

  5. L’île d’Oléron… j’y allais quand j’étais petite avec mes parents… J’y suis retourné l’année dernière 15 jours en famille. Ça a été un vrai coup de cœur!
    J’aime ces paysages qui changent du tout au tout suivant la marée… j’aime me déplacer en vélo… Leurs marchés et les odeurs qui s’en dégagent… acheter des huîtres pour 4€… Ramasser des couteaux sur la plage avec son sel à la main… Bref, j’y retournerai…
    Hâte de connaître vos coups de cœur

  6. Génial de découvrir l’Ile avec les yeux de quelqu’un d’autre! Je reconnais presque chaque lieu sur tes photos… C’est vrai que c’est beau! Nous, c’est la mer que l’on voit un peu moins souvent (d’ailleurs les enfants ne l’ont jamais vu!) Cet été nous faisons un périple en Espagne et nous irons tremper nos pieds en Méditerranée… St Pierre, c’est là où nous logeons chaque été (dans la maisonnette de la Grand-Mère d’Anthony)…Si un jour vous y retournez et qu’on y est (bon j’avoue, ça fait beaucoup de paramètres à réunir!), nous nous ferons un plaisir de vous rencontrer et vous faire découvrir peut-être des recoins que vous ne connaissez pas!… Tes photos sont superbes! C’est ça qu’il me manque: la main d’une photographe…

  7. Je suis bretonne et Oleron n’est dc pas trop loin pour (je suis rennaise). T’es photos me donnent très envie de découvrir ce lieu mais plus en avril car j’ai peur que l’été se soit bondé !
    Merci pour tes jolis articles toujours joliment écrits et agrémentés de tes belles photos de tes loulous ou paysages !
    Hâte de découvrir le prochain ton prochain article!

  8. Oléron, c’est mes premières vacances avec mes parents, j’avais 1 an. Mes parents m’en parlent souvent, avec nostalgie, en plus il parait que c’est là bas que j’ai appris à marcher 🙂 Il faut absolument que j’y emmène mes filles ! Tes photos me donnent envie.

Laisser un commentaire