Fuerteventura: Itinéraire et Coups de cœur.

Il est l’heure de partager avec vous nos jolies découvertes sur l’île de Fuerteventura. Je reprends notre périple dans un ordre chronologique, mais vous pourrez facilement retrouver tous les villages en vous aidant d’une carte car il y a finalement avec peu de localités.

Nous avons atterrit à quelques kilomètres de Puerto del Rosario. Nous ne nous sommes absolument pas rentrer dans la Capitale de l’île car nous souhaitions éviter les stations balnéaires trop touristiques. Nous logions à Lajares, en prenant la direction de notre gîte nous avons donc découvert les paysages désertiques du centre, nous avons fait un petit détour jusqu’à Téfia pour voir un joli moulin. Nous avons également fait une halte dans la petite ville La Oliva, une toute petite bourgade connue surtout pour ses deux moulins. Donc voilà quelle a été notre première rencontre avec l’île, du désert et des moulins.

En arrivant sur Lajares, jolie découverte, c’est une ville de surfeurs (pourtant un peu éloignée de la côte), il y a plusieurs commerces et restaurants ainsi qu’une supérette suffisante pour se ravitailler. C’est un parfait pied à terre. C’est également dans cette ville qu’il y a le volcan que nous avons gravi le deuxième jour (j’y reviendrais donc un peu après)

Nous sommes aussi allé rapidement voir la mer à El Cotillo. Si vous voulez séjourner en bord de bord, c’est l’endroit où rechercher un logement à mon sens. Un petit village de pêcheurs qui s’est développée mais dans la mesure du raisonnable, en conservant charme et commodités. Nous nous y sommes baladé plusieurs fois et c’était à chaque fois un plaisir.

Enfin, nous avons fini la journée dans le Parc Naturel des Dunes de Corralejo. Corralejo est une des quatre grandes stations balnéaires de l’île, on y a croisé hypermarché, fast food, golf et parc de loisirs. Nous ne nous y sommes arrêté d’une fois pour faire le plein d’essence avant de rendre la voiture de location. Les Dunes se situent à la sortie de la ville sur la Côte Nord Est. Il y a des dunes d’une part et d’autre de la route, donc côté océan et coté terres. Il faut juste se stationner le long de la route pour découvrir l’endroit et en quelques pas on se sent coupé du monde, perdus en plein désert de sable. Mon rêve était de découvrir cet endroit au coucher du soleil… voyez comme le timing était respecté. C’était magnifique, vraiment.

Le jour 2, nous sommes partis à la conquête du centre de l’île et de la côte Ouest. Premier arrêt: Aguas Verdes, une plage de sable noir au bout du monde. Ce qui est très joli ici, ce sont des formations rocheuses en bord de mer qui créent des sortes de piscines naturelles. J’ai trouvé un air de Bretagne à ce lieu.

Nous avons ensuite fait une halte à Antigua, la ville la plus centrale de l’île. Changement de décor radical par rapport à notre arrêt précédent, puisque cette fois ci j’ai l’impression d’être en plein Atlas marocain.

Et puis direction, le village connu pour être le plus beau de l’île Betancuria. Mais juste avant, passage obligé au Mirador Morro Velosa. Cet point de vue est vraiment dingue car on prend vraiment conscience du caractère complètement sauvage de Fuerteventura, on voit au loin jusqu’à la mer, avec des dunes et montagnes et toutes les nuances. C’est vraiment un petit arrêt à faire. Quant à Betancuria, elle ne vole pas sa réputation, c’est effectivement un village super mignon. Avec ses maisons blanches et ses bougainvilliers, ses ruelles escarpées et sa vue sur les palmiers, c’est définitivement le plus joli village de l’île.

Nous avons terminé ce petit tour du centre par Las Penitas, un chaos rocheux en plein désert où on a pu admirer pour la première fois des écureuils de Barbarie (une espèce venue du Maroc dont un couple a été introduit sur l’île, aujourd’hui on peut en croiser absolument de partout à Fuerteventura). L’amoureux voulait voir cet endroit car c’est l’unique sport d’escalade. Il a grimpé un peu puis nous avons regagné notre gîte à Lajares.

Là vous vous dites que notre journée était bien chargée et qu’on n’a du la finir dans un hamac… et ben non. Après une déjeuner de 14h30 au gîte, nous filons au volcan le plus près: celui de Calderon Hondo. L’ascension se fait assez rapidement et facilement en 45 minutes. Et la vue une fois au sommet est impressionnante. On n’a vraiment aucune vue du cratère avant d’arriver au sommet et là c’est un spectacle assez magique. Un cratère immense et au loin la vue sur la mer. Vraiment c’était grandiose, un de nos plus jolies moments du séjour sans aucune hésitation.

Bon et là enfin on s’est posé…. ah ben non, on a filé direction l’océan pour y admirer le coucher du soleil. Voilà comment prolonger la magie de cet après midi. C’était à la plage de El Cotillo, il y avait encore plein de surfeurs dans l’eau, mais la plage elle, était déserte. On s’est trempé les pieds et on s’est fait mouiller les vêtements par les vagues. On s’est ensuite assis pour admirer le spectacle, c’était superbe. Après le coucher du soleil, on a passé un coup de fil aux enfants pour partager le bruit des vagues avec eux.

Donc oui c’était une journée très chargée mais aussi vraiment riche en découverte. Nous n’avons pas eu la motivation de sortir le soir… Ah bon? Nous avons mangé dans notre gîte dehors puis pris le thé dans le hamac, c’était tellement cool.

Passons au jour 3, C’est moi qui avait choisi le programme (oui car la veille l’escalade et la rando c’était bizarrement pas mon idée, mais c’était très chouette). Je voulais découvrir les Sud, notamment la presqu’île et les Dunes de Jandia. Je regrette un peu ce désir mais si c’était vraiment une très jolie découverte car nous avons fait 4h de route pour rejoindre l’extrême Sud (2h à l’aller, 2h au retour), donc beaucoup de voiture pour finalement ne voir qu’un endroit. A l’aller nous avons tout de même fait un arrêt, et quel arrêt! Pozzo Negro. Magnifique découverte, mini village de pêcheurs et plage de sable noir. Un petit air de Grèce et de plage sauvage. Il faisait très chaud, nous aurions vraiment pu faire une pause baignade, mais nous avions encore de la route.

Ensuite c’est une grande route qui nous attend, elle dessert Costa Calma et Morro Jable, deux très grosses villes balnéaires aux influences très germaniques (tous les panneaux sont en allemands par exemple), et à l’architecture dépareillée diront nous. A Morro Jable la route s’arrête et laisse place à une piste de sable qui permet d’accéder au cap. 15 km jusqu’à Puerto de la Cruz, au milieu une autre possibilité: Cofete à 8km. Cofete est une plage très célèbre et complètement sauvage. Malheureusement pour nous ce jour là le vent soufflait du mauvais côté, nous ne nous y sommes pas arrêté. Par contre Puerto de la Cruz nous avons beaucoup aimé. Petit hameau esseulé (il faut dire qu’il faut une bonne demi heure pour faire les 15 km de piste!). J’y serais bien resté toute la journée et je m’y serais bien baignée. Mais c’est l’heure du déjeuner, nous n’avons pas de liquide et les deux restaurants ne prennent évidemment pas la carte bleue.

Sur la route qui remonte au Nord nous sommes totalement subjugués par les immenses plages de sable fin. On comprend bien l’attrait touristique de cette côte. Nous nous arrêtons à Lajita, puis à Las Playitas où nous mangerons à 16h. Ces deux villages sont très mignons.

Le jour 3 avant de reprendre l’avion, nous nous sommes baladés de nouveau dans les dunes de Corralejo. Mais il y avait beaucoup de vent et je n’ai pas pris de photos.

Alors est ce que la visite vous a plu?

8 réflexions au sujet de « Fuerteventura: Itinéraire et Coups de cœur. »

  1. une très belle découverte pour moi aussi, tes photos sont super belles, et le charme opère!
    Vous êtes partis en janvier, mais y a t’il une autre période où le temps soit beau mais pas trop chaud? en automne?
    merci de ce reportage
    bonne journée!

  2. Ça donne envie… tes photos sont magnifiques ! En plus on commence un peu à se renseigner à propos de cette île, ce voyage nous fait de l’oeil depuis un moment. Est-ce que, par hasard, tu serais d’accord pour nous communiquer un ordre d’idée niveau budget ?

Laisser un commentaire