Porter mes bébés

Mon histoire:

J’ai toujours adoré porter mes enfants, j’ai toujours su que c’était un truc pour moi. Je me souviens de cette première écharpe ajoutée à la liste de naissance pour Roméo. Je n’y connaissais rien, j’étais une des premières de mes copines à avoir des enfants, j’avais glané quelques conseils auprès de la vendeuse… qui n’avait pas l’air spécialiste non plus. C’était une tricot slen Babylonia.

Mais ce dont je me souviens surtout c’est ce plaisir que j’ai ressenti la première fois que j’ai installé Roméo tout contre moi. C’est comme un nouveau monde qui s’offrait à moi. Je re-découvrais plein de sensations que j’avais pu ressentir lorsqu’il était dans mon ventre, je le sentais ronronner et j’étais moi même bercée par sa respiration. Ce que je regrette de cette époque est d’avoir été trop influencée/ imbibée par ces idées reçues sur « les mauvaises habitudes », « les caprices ». Je me refusais par exemple de le porter à l’intérieur, en fait je ne m’autorisais ce plaisir que de façon utilitaire pour aller d’un endroit à un autre, j’avais l’impression que c’était comme une limite qu’on devait s’imposer. Mais je me souviens de cette fois où je l’ai installé tout contre moi en écharpe à l’intérieur, il devait avoir 1 mois et demi, il pleurait (il ne pleurait jamais), je ne savais pas ce qu’il avait, il s’est arrêté tout de suite et s’est endormi, je n’avais pas l’explication, mais à ce moment là j’ai une le sentiment très fort du réconfort… pour lui mais aussi pour moi. Alors j’ai remis ça de temps en temps lorsque son papa a repris le travail et que personne ne me voyait, le matin après le bain, je l’installais en peau en peau contre moi dans l’écharpe avec un sweat de son papa pour nous réchauffer. C’est tellement absurde quand j’y repense, ce sentiment de honte à nous faire du bien. Par contre je m’étais totalement réservé le portage, j’avais interdit au papa de porter Roméo en écharpe.

Je me souviens après ça, avoir bien répété à toutes mes copines qui avaient des enfants que les bébés passent 9 mois à l’intérieur même de leur maman et qu’il n’y a donc aucun mal à les coller et que ça n’engendra pas de mauvaises habitudes. Pour Mona je comptais bien renouer avec le portage. Elle a donc été beaucoup porté sans culpabilité. J’ai décidé de m’équiper pour l’été avec une écharpe filet car c’est à cette période que j’avais cessé de porter Roméo à cause de la chaleur. J’ai découvert bien des bienfaits aux portages, notamment sur les maux de ventre mais aussi pour les poussées dentaires.

Pour Loni, le portage a vraiment eu une place centrale dans notre rencontre. Cela m’a semblé encore plus évident avec lui mais surtout tellement plus pratique pour un troisième. L’écharpe m’a permis de continuer à m’occuper des grands, de faire les A/R à l’école et tous les petits trajets avec une logistique ultra légère et en respectant le rythme de Loni. C’est grâce au portage que je n’ai pas eu l’impression de « brader » ma relation avec lui au profit des grands. Berceau Magique avait eu la gentillesse de m’offrir un modèle sling comme cadeau de naissance et je crois que cet objet restera définitivement le symbole de nos premiers mois ensemble. Pour Loni j’ai tellement été rassasié de ce contact privilégié que j’ai autorisé le papa à le porter, et il a bien évidemment lui aussi beaucoup apprécié ces moments très tendres de portage à la maison ou en balade. Il a d’ailleurs choisi son propre modèle d’écharpe un BB Taï.… Oui on est très babylonia!

Les avantages que je vois au portage: 

  • Se déplacer hyper simplement et de façon légère
  • Apporter du réconfort à son bébé
  • Apporter du réconfort au parent
  • Favoriser le sommeil du bébé
  • Apaiser les petits maux du nourrisson
  • L’écharpe se glisse facilement dans une valise et n’encombre pas le coffre de la voiture
  • Le portage permet de s’occuper des grands sans délaisser le bébé
  • Le portage permet aussi de s’accorder du temps pour soi, faire les magasins, une balade, de la couture etc.
  • Les siestes en écharpe réduisent le risque de plagiocéphalie (crâne plat du nourrisson)

Les limites du portage:

  • L’écharpe ne permet pas de poser son bébé quand on le souhaite (au restaurant par exemple)
  • Les longues écharpes traînent par terre quand on installe son bébé dehors (le pire étant le parking souterrain)
  • Le confort diminue avec le poids de l’enfant qui grandi.
  • La nécessité d’avoir plusieurs modèles si on veut porter régulièrement et longtemps.

Les modèles que j’utilise:

Ma première écharpe est donc une Tricot Slen de Babylonia, (ici). Elle est toute simple, c’est une écharpe classique. Je sais que les nouages peuvent faire peur, mais il y a beaucoup de vidéos explicatives sur Internet et il existe des ateliers de portage qui sont super instructifs, qui permettent de poser toutes les questions et de prendre confiance en ses gestes. J’en avais fait un pendant la grossesse de Loni et j’aimerais beaucoup en refaire un pour le portage dos. Ce que j’aime dans cette écharpe c’est son côté cocon, elle est vraiment parfaite pour les débuts avec bébés et pour les longues promenades tant que le bébé n’est pas trop lourd. Car c’est pour moi ça le côté négatif: le côté stretch qui permet de si bien positionner son bébé au départ et de prendre confiance aux novices, ne convient pas aux bébés plus lourds (à partir de 8 kilos je dirais) car le tissu va trop vite se détendre pendant la balade, ne soutenant plus correctement le bébé et créant des tensions pour la maman.

L’écharpe en filet Fil’Up (ici). C’est pour moi un indispensable des vacances à la plage, car elle est légère donc facile à transporter, hyper respirante donc parfaite pour les grosses chaleurs et elle va dans l’eau, ce qui est idéal pour initier son bébé sans stress aux joies de la baignade. Maintenant elle existe en modèle sling, c’est peut être encore plus pratique pour l’utilisation plage car plus facile à mettre et plus rapide à sécher. Pour moi en ce qui concerne la chaleur elle remplie vraiment son rôle, car oui porter son bébé ça tient vraiment chaud et ça peut être désagréable en pleine canicule, donc le filet est une super alternative. Elle est bien soutenante et facile à installer (comme une écharpe classique). Je ne peux lui reprocher que deux choses, et les deux sont liés au filet justement, la première est qu’elle ne protège pas du tout le bébé du soleil… or s’il fait chaud c’est probablement qu’il y a du soleil, donc si finalement on doit couvrir intégralement le bébé dessous, pas sur que lui ait bien moins chaud. Le deuxième inconvénient concerne le sommeil, car si le bébé a besoin d’être un peu plus recouvert/ caché du monde/ caché de la lumière pour trouver son sommeil, le filet ne le permettra pas. Cet aspect n’a pas dérangé Loni cet été mais pour Mona qui étais plus grande en été, j’avais noté ce détails. D’ailleurs j’avais rédigé un billet uniquement sur cette écharpe, si vous avez envie de voir Mona bébé.

La sling Babylonia (ici). Sling signifie écharpe courte asymétrique. Cette écharpe c’est un peu ma chouchou toute catégorie. J’y ai installé Loni a seulement 48h de vie, c’est vraiment dans cette écharpe que se sont fabriqués plein de liens avec Loni et j’en garde un souvenir ému. Je l’ai énormément utilisée, j’ai adoré le fait que je puisse l’installer en un temps record et au besoin réajuster en marchant avec mes grands sans nous mettre en retard pour l’école. J’aime qu’elle soit courte et que je puisse l’enfiler de partout sans avoir besoin d’aide ou qu’elle traîne par terre. Depuis septembre je l’utilise un peu moins car Loni se fait plus lourd, et le portage asymétrique que je trouvais si confortable a commencé à devenir moins agréable. Mais c’est toujours un allié de choix pour les portages courts: pour les courses par exemple. Je la prends aussi pour les siestes de Loni a l’extérieur, par exemple ce week-end elle m’a servi samedi matin lors des portes ouvertes de la salle d’escalade puis dimanche après midi au lac, dans des conditions où je ne vais pas spécialement marcher mais juste servir de matelas à Loni, car je sais que c’est dans celle ci où il se relâche le plus facilement (même si en réalité il peut dormir dans toutes les écharpes ou en poussette). J’ai répondu à une interview ici sur ce modèle précisément, si vous voulez en savoir un peu plus.

La BB-Taï de Babylonia (ici). A la base c’était l’écharpe de l’amoureux, c’est un modèle dit « asiatique », c’est un rectangle de tissu avec quatre brins de tissu aux quatre coins. C’est à mon sens le parfait compromis entre un porte bébé et une écharpe, on garde le côté très cocon et ajustable juste à la tension du tissu, tout en ayant un parfait soutien et une installation simplifiée. Je l’utilise désormais pas mal moi aussi car c’est la plus soutenante et confortable pour le gabarit de Loni (qui n’a que 6 mois mais les mensurations d’un bébé de 1 an). C’est l’écharpe des randonnées et des promenades. Je ne lui trouve qu’un inconvenant c’est qu’elle tient vraiment très chaud. A partir de maintenant ce n’est plus vraiment un souci, mais en été ce n’était pas très agréable.

Une echarpe tissée Amazonas (ici à priori). Enfin récemment je me suis fait prêter par ma belle soeur une écharpe tissée (sans elastane), pour voir si ça convenait mieux au gabarit de Loni. Et la réponse est oui, l’écharpe tissée et plus lourde et beaucoup plus soutenante. Après c’est un autre coup de main à prendre pour installer Loni, là par exemple sur la photo il est un peu trop loin de moi. Sans compter que l’écharpe est un peu courte pour moi et que les couleurs me branchent moyen. Bref je rêve d’une Tinge Garden dont les motifs sont dingues et dont je n’entends que du bien.

Mes petites astuces:

  • Bien respecter la position physiologique de l’enfant, à savoir en position de petite grenouille, les genoux plus hauts que la pointe des fesses.
  • La hauteur parfaite du bébé est à portée de bisous
  • Le dos se muscle petit à petit, s’adaptant au poids du bébé, il faut donc porter régulièrement si on veut porter longtemps.
  • Prendre à la rigolade les commentaires d’inconnus sous entendant que le bébé est compressé ou risque de s’étouffer.
  • Pensez à bien couvrir les extrémités, chaussons, bonnet en hiver
  • N’hésitez pas à vous équiper d’occasion, on trouve enormement de porte bébés quasi neuf en seconde main.

Mais je ne suis pas une spécialiste du portage donc n’hésitez pas à compléter cet article avec vos propres expériences. J’attends tous vos retours sur ce sujet.

EDIT: Il y a aussi un article dédié au Manduca que j’ai utilisé avec une Mona un peu grande, et aussi un article dédié au porte bébé japonais que j’avais totalement oublié et que j’ai encore dans les placards… Je vais peut etre le ressortir tiens!

24 réflexions au sujet de « Porter mes bébés »

  1. J’ai toujours voulu porter mes bébés en écharpe mais à la première utilisation j’ai tellement galérer que j’ai abandonné !!
    Pour le deuxième, je voulais vraiment m’y mettre , j’ai acheter une JPMBB , j’ai galérer à faire le nœuds de base puis à force de persévérance j »y suis parvenue !! le hic : il faisait bien trooooop chaud pour porter bébé en écharpe !!
    Du coup jamais fait 🙁

    Question jusqu’à quel âge, quel poid peut on porter bébé en écharpe ? Tim à 16 mois et pèse 11 kg

    merci pour cet article 😀

    1. Je me permets de te répondre. À 16 mois et 11kg, il n’est pas trop tard pour porter 😊 En revanche, il faut voir si ton petit apprécie, puisqu’il n’y est pas habitué. Certaines écharpes ou porte-bébé physio supportent jusqu’à 25 kg ( ma fille de 8 ans en fait 26 et nous l’avons porté encore occasionnellement jusqu’en 2016 (elle avait donc 6 ans)).

  2. Très bel article sur le portage !
    Nous sommes très porte-bébé baybjorn ici : l’original au début et le one après (d’occasion les deux).
    J’avais peur de prendre une écharpe, de m’emmêler, de ne pas bien faire. J’étais aussi la première à avoir un bébé, donc pas de conseils avisés sur le sujet.
    Pour notre premier enfant, je ne pensais pas en avoir besoin, mais dès qu’il a eu un mois j’ai senti que ça le soulageait d’être contre moi. Aucun complexe à le porter dans la journée contre moi pour l’apaiser (et moi aussi).
    J’ai agi de la même manière pour mes deux autres enfants.
    Je porte toujours notre fille qui a 18 mois et est un petit gabarit (par rapport à ses frères). Cela permet de tenir la main des garçons et donc d’être disponible pour tous 😉 et allège considérablement la logistique !
    Nous avons aussi un porte-bébé de randonnée plus confortable pour le papa quand nous partons marcher longtemps.
    D’une manière générale, c’est moi qui porte le plus souvent, même si le papa aime aussi ce contact.
    La poussette nous a beaucoup servi pour le premier, et beaucoup moins pour les deux autres : on devient raisonnable avec le matériel à emmener !

    Bonne journée !

  3. C’est bizarre ça d’interdire le portage au papa ? Moi ça a été l’inverse, dès qu’on était ensemble c’est lui qui portait les enfants. Bon il faut dire que j’ai des problèmes de dos… Et lui il aime beaucoup ça (une fois le bébé calé car mettre l’écharpe il n’aime pas du tout, le fait très vite et tans pis si c’est mal fait), ça peut aider à créé un lien entre le bébé et le papa je trouve. Mais c’est vrai qu’on voit beaucoup plus souvent les mamans porter que les papas. Alors que nous bon on a déjà porté le bébé pendant 9 mois, il faut passer le relais 😉

    1. Le papa est très papa poule et a pris enormement de place à la naissance de Roméo, il etait compétent à tous les plans alors j’ai eu besoin de me reserver quelque chose, ce fut le portage. Le papa a ensuite porté ses bébés en porte bébé de rando à partir de 9 mois. Et Loni est le premier qu’il a porté en echarpe dès ses premiers jours.
      Bref je te rassure il n’y a eu aucun problème de création de lien entre papa et bébé.

  4. Je crois que j’ai eu le seul bébé qui haïssait d’être portée ! Passé 2 mois, elle ne faisait que hurler dès que je l’avais en écharpe !!!

    Par contre, j’ai pu la porter plus tard, à partir de 18 mois,. D’abord en écharpe, puis en Ergo. ça nous évitait de prendre la poussette puisqu’elle préférait marcher, et je la portais quand elle fatiguait. Je l’ai portée jusqu’à 4 ans, heureusement, c’était un poids plume !

    1. oui c’est chouette après pour les porter lorsqu’ils fatiguent en marchant… ça peut donc servir très longtemps!!
      Chaque bébé est different et il faut respecter cela!

  5. ah le portage! c’est une des choses qui me donnerai tellement envie d’avoir un autre bébé … j’ai vraiment du mal à me dire que je n’aurai plus de bébé (mais monsieur est catégorique, et on a eu tellement de mal à avoir les deux premiers que je ne me sens pas capable de repartir là-dedans).
    mais quand même quand je vois ton Loni tellement joli ça me file un peu la larme à l’oeil …
    Bref moi aussi j’ai adoré le portage, cette proximité avec notre bébé, le fait de pouvoir apaiser ses pleurs en un claquement de doigt … je les ai beaucoup porté tous les deux, et je garde précieusement mon écharpe JPMBB en espérant pouvoir la ressortir quand je serai grand-mère 😉
    La sling moi par contre peut-être que c’était dû au modèle que j’avais, mais je n’ai jamais accroché et ça m’a très vite fait mal au dos.

  6. Ah l’article que j’attendais !! Merci pour ton éclairage je ńy connais vraiment rien mais je sens que ça va devenir plus qu’indispensable pour moi !
    Tu n’as Jamais essayer de porte bébé en fait ? On m’a parler du baby bjorn qui il paraît est très pratique aussi…
    La sling me tente bien…
    Je te redirais après avoir testé !

  7. Ici on a trois écharpes : un sling, une écharpe JPMBB et une asiatique.

    – Le sling :
    + comme toi j’aime le coté très pratique ou on peut faire l’installation sans que ça traîne par terre
    – j’ai jamais réussi a porter longtemps car j’avais rapidement mal au dos
    – je trouve que l’installation est pas si facile que ça au final, les réglages sont subtiles

    – La JPMBB
    + on est en contact très serré avec bébé
    – avec le recul je choisirait plus une écharpe tissée parce que le tissu de la JPMBB s’enroule sur les bords et complique l’installation
    – traîne par terre quand on l’installe

    – L’asiatique
    + ma préférée et la préférée du papa aussi
    + facile à mettre, bébé bien calé
    – traîne par terre quand on l’installe

    Le portage c’est top le seul problème que j’ai eu c’est qu’après l’accouchement j’avais très mal au dos et pendant un bon moment ça a été dur de porter un peu longtemps et aujourd’hui malgré mon petit modèle j’ai quand même mal au lombaire avec l’asiatique au bout d’un moment.
    J’envisage d’acheter un porte bébé pour les prochains mois car je trouve que ce qui est pénible avec les écharpes c’est que c’est compliqué de mettre et défaire rapidement.

    Lors de ma formation portage notre formatrice nous avait dit formellement déconseillé/interdit de couvrir la tête du bébé avec l’écharpe !

    1. Merci pour ce retour.
      Oui je sais qu’il ne faut pas couvrir son bébé… mais bon si c’est juste le temps de l’endormir et que ça ne l’etouffe pas ça ne m’affole pas trop.
      Et je suis d’accord avec toi, une echarpe classique tissée ça doit etre plus polyvalent finalement

  8. Je crois que plus j’ai de bébés, plus j’aime porter 😊 J’ai découvert le portage physio peu avant l’arrivée de notre aînée (qui aura 11 ans en février). J’ai alirs une écharpe tissée Storchenwiege. Top pour de longues séances, en particulier en portage dos pour les plus grands. Moins pratique pour de l’appoint ou du portage en intérieur (très chaude et très longue !). Ce n’était pas encore « la norme » de porter en écharpe, je suis passée pour une OVNI ! Notre seconde a été portée trèèès longtemps … La dernière fois en été 2016, pendant un weekend de fêtes maritimes et de festival. Elle avait alors 6 ans et devait peser une vingtaine de kilos. Je savais que nous avalerions des kms et que ma puce risquait de ne pas suivre le rythme durant 2 jours. Des petites siestes en « sac à dos » nous ont permis de profiter à fond du weekend 😊 Pour notre babyboy, je me suis offert une écharpe « studio Romeo ». Au delà de l’aspect pratique (deux bandeaux juxtaposés, aucun noeud) le design et les coloris sont 💙 ! Je l’utilise encore en intérieur ou pour des temps de portage court (parce que à presque 9 kilos ça devient lourd). J’ai ressorti ma Storchenwiege (mais le colori rouge/jaune/orange) me pique un peu les yeux 🙊🙉🙈 Les tinge garden sont 😍 mais je me dis que ce n’est pas raisonnable (du moins juste pour une question de motif parce que la Storchenwiege reste top)… Du coup je viens de craquer pour un meï taï 😊 J’ai hâte de le recevoir ! Et je pense que mon amoureux préfèrera le préformé aux noeuds de l’écharpe ! Voilà pour mon expérience 😘

    1. C’est cool d’avoir ce retour pour la studio roméo car j’avais entendu beaucoup d’avis negatif qui m’avaient refroidis… (d’ailleurs souvent sur les reseaux sociaux je constate que les bébés ne sont pas en position physio dedans) , donc c’est chouette d’avoir un contre avis.

      1. Je pense qu’elle n’est pas adaptée à tous/toutes (et contrairement à ce que je pensais au début, moins aux minces et aux bébés de petit gabarit). Vu que tu ne peux pas règler la taille (hormis en faisant des voltes aux épaules), le bébé peut ne pas être suffisamment soutenu. Nous c’était top, autant nourrisson que neuf mois plus tard, en appoint. Et contrairement à ce que sa simplicité laisse penser, je ne l’a conseille pas forcément en première écharpe pour les non-initiés … parce qu’il faut savoir ce qu’est la position physio pour pouvoir bien installer le bébé, en studio Roméo ou autre d’ailleurs . Pour rejoindre ce que tu dis, on voit sur les réseaux sociaux pas mal de de bébés « en vrac » 😉 (aucun jugement de ma part, même quand on pense faire tout bien, c’est pas toujours ça 😌)

  9. J’ai moi aussi adoré porter mes bébés et pour les mêmes raisons que toi c’est mon troisième que j’ai le plus porté. J’ai eu une écharpe JPMBB que j’ai trouvé super mais pour un premier bébé c’est un peu compliqué les écharpes longues. Pour mon dernier j’ai trouvé par hasard un porte bébé chinois Ti-wawita, ça ne coûte rien du tout et c’est super pratique. Il a été plus qu’ amorti ! Je l’adorais et mon bébé aussi. L’avantage c’est qu’on peut aussi porter sur le dos et surtout sur le côté quand l’enfant devient plus grand et veut regarder partout. J’avais un porte bébé physiologie pour les randonnée de la marque JPMBB qui nous a aussi beaucoup servi… Ah quels bons souvenirs 😍

  10. Bonjour,
    Pour ma fille de 3 ans, on m’avait prêter une écharpe de portage, je n’ai jamais réussi à la mettre dedans pendant mon congés mat ! Ce n’était pas le nœud le problème mais plutôt pour installer bébé dans l’écharpe avec une seule main.
    Du coup chez nous c’est portes-bébés. On en a 3 :
    – un phil&ted pas du tout physiologique (désolé ma fille tu es la première, tu as essuyé les plâtres…) je l’ai utilisé de 4 mois à environ 15 mois pour des balades inférieure à 2h. Je l’avais trouvé très facile d’utilisation en portage ventral, « bébé face à moi » puis « bébé face au monde ». Ma fille s’endormait facilement dedans et je n’ai jamais eu mal au dos avec. C’était quand même un portage occasionnel (uniquement balade, pas pour la vie quotidienne). Mais aujourd’hui je ne l’utilise plus du tout.
    – un ergobaby adapt. pour mon fils de 6 mois, je l’utilise tout les jours depuis qu’il a un mois. Hyper léger, facile de mettre bébé dedans, mon fils est déjà presque à 9kg mais je ne les sens pas avec le porte bébé. Seul inconvénient on ne peut pas mettre l’enfant en position face au monde, faut que j’essaye en position « sur le coté ».
    – un deuter pour les balades plus longues, c’est Mr qui s’en sert, moi je le trouve trop lourd, j’ai peur de perdre l’équilibre et de tomber en arrière avec l’enfant dedans. On l’a utilisé de 1 ans au 2 ans environ de ma fille. On le ressortira sans problème pour mon fils.

  11. Bonsoir. Je suis aussi hyper fan du portage. Pour mon grand (Gabin, 6 ans aujourd’hui) je n’y avait tout simplement pas pensé et c’est en préparant notre voyage à La Réunion que j’ai acheté un ergobaby, une révélation, j’ai adoré le porté, savoir exactement où il était! Pour mon 2ème (Gustave, 3 ans aujourd’hui) j’ai suivi un atelier sur le portage alors qu’il n’avait que quelques jours. J’ai acheté une écharpe de la marque Ergobaby et je l’ai énormément porté, notamment lorsque j’étais seule avec lui à la maison. Puis j’ai beaucoup utilisé le porte-bébé physiologique. Enfin pour mon bébé Edgar né au mois d’août dernier, j’utilise l’écharpe au quotidien. D’ailleurs bébé Edgar n’aime pas tellement la poussette (que j’utilise très peu du coup). Je ne vois que des avantages à porter son bébé, avec un petit côté magique en cas de gros chagrin. Voilà pour ma petite expérience. Merci pour ce billet. Belle soirée.

Laisser un commentaire