SARDAIGNE/ COTE OUEST: Les plages secrètes

Voyager avec un bébé si petit nous a finalement permis de complètement re découvrir ce petit coin de Sardaigne que nous connaissions pourtant très bien. J’ai vite constater qu’un bébé de 3 mois à la plage (avec des grands frère/ soeur) ce n’est pas simple: parasol, bébé en portage, sable de partout, chapeau, crème, sable brûlant… ça ne laisse pas beaucoup de place à la détente. Mais plutôt que de déserter la plage, nous avons préféré les petites criques peu fréquentées, avec plus de rochers, donc moins de sable et de l’ombre naturelle bien plus efficace. Notre horaire de plage est devenu 18h, moment où la foule la quitte, et nos envies de criques nous ont permis de découvrir des coins sauvages aussi oubliés que magnifiques. Nous avons finalement énormément profité de la mer dans des endroits superbes avec une lumière de fin de journée divine sans nous encombrer du parasol et avec l’impression d’être seuls au monde.

Alors je vous emmène?

Toutes les criques qui suivent se situent entre Bosa et Alghero. Je commence donc à Bosa et remonte vers le Nord.

Bosa côté Cane Malu et sa Piscina Naturale

A Bosa, la plage est vite saturée en été, le parking est payant, le sable foncé donc très chaud, ce n’est donc pas notre préférée. Par contre si on souhaite rester dans la ville il y a tout un côté oublié et très préservé derrière le port de plaisance. Seul hic, il va falloir marcher. Mais je suis au regret de vous annoncer que ce sera LA contrainte de toutes les criques que je vais vous citer. Dans ce cas précis, il faut se garer au port de plaisance, puis monter à pied l’unique chemin devant vous. Celui ci se divise rapidement en deux, vous offrant deux choix aussi chouette l’un que l’autre. Le chemin d’en bas mène aux premières plages: les plus près du port. Le chemin d’en haut mène un peu plus loin, à la « piscine naturelle » de Bosa. Dans les deux cas pas de sable et cette drôle d’impression d’être sur la lune, une roche lisse qui tombe progressivement ou à pic dans l’eau en fonction des endroits. Pour les familles je conseillerais plutôt le chemin du bas car la marche est plus courte et les rochers moins hauts il y aura donc plus d’endroits propice à la baignade des petits ( mais les plus grands pourront quand même plonger). Nous avons pour notre part pris le chemin du haut car nous voulions voir la piscine naturelle qui est très impressionnante c’est certain. Juste à côté il y a un petit coin où on peut facilement se baigner sans sauter donc nous nous y sommes installé pour la soirée. C’est endroit où nous avons eu le moins d’ombre naturelle, car l’exposition est plein ouest, le soleil se couche donc pile devant nous. Mais il y a une falaise qui permet de s’abriter totalement du soleil.

Sa Roca Lada

Ensuite en prenant la direction d’Alghero, vous allez rapidement tombé sur le panneau de S’abba Drucche, il y a une plage privée, une aire de camping car et un restaurant. Je vous propose d’avancer quelques mètres après l’entrée de S’abba Drucche et de vous garer sur le parking. En face le chemin court et plat (le plus facile selon nous, nous sommes d’ailleurs revenu deux fois) mène à Sa Rocca Lada: plage parfaite, ici il y a tout du sable d’un côté, puis plus on marche vers le Nord plus le sable laisse place à de la roche, il y a des petits trous dans les cailloux qui forment des petites piscines, donc c’est extra pour les enfants. Le lieu se prête aussi au snorkeling et au repos. C’est très calme et très beau. Pour moi c’est le meilleur compromis accès/ beauté/ tranquillité/ proximité de Bosa, j’aime beaucoup cet endroit.

Compoltitu

En continuant vers Alghero on tombe sur Compoltitu, la crique du secteur probablement la moins secrète. Impossible de louper l’accès vu le nombre de voitures stationnées à proximité. Là c’est une crique de sable mais à l’ombre des falaises, d’ailleurs à partir de 19h,  toute la plage est à l’ombre en Juillet. L’eau est d’un turquoise magnifique. Par contre la plage est petite et vu son succès actuel ce n’est pas forcément la plus sauvage. Si vous recherchez de la tranquillité vous pouvez marcher sur les rochers à gauche, et accéder à un petit coin oublié juste derrière la « plage principale » mais la mise à l’eau est moins évidente. C’est un très joli spot! La marche d’accès est relativement courte mais assez technique (en tongs) et pentue. Mais non l’avons fait avec 2 enfants et 1 bébé donc rien de infaisable. Et à 20h nous avons finalement eu la plage pour nous tout seuls.

Torre Argentina

En continuant la route après Compoltitu, le prochain parking est celui de la Torre Argentina. L’accès est très facile puisque c’est un ancien chemin carrossable (peut être même que l’accès en voiture est autorisé hors saison) par contre attention c’est long. Le sentier se divise en deux: Cala Su Codulera à gauche et spiaggia Torre Argentina à droite. En ce qui nous concerne nous avons pris à droite mais nous ne nous sommes pas baigné, c’était une promenade tardive au coucher du soleil. l’accès à la plage est assez escarpé mais la formation des rochers est magnifique, encore une fois un paysage aussi surprenant que sauvage.

Tentizzos

Encore plus au Nord, nous tombons sur ce dernier accès que nous n’avions jamais vu. Le chemin est très facile, et nous tombons sur un paysage complètement lunaire, avec une presqu’île, une piscine naturelle, des petites retenues d’eau faisant des pataugeoires parfaites pour les plus petits. La lumière de cette journée est magique. Nous croisons deux couples qui s’en vont et nous passons la soirée parfaitement seuls dans ce lieu magique. Au moment de partir plusieurs familles viennent s’installer pour faire un bivouac sur la plage (une idée extra je trouve). Coup de coeur pour nous. Seul bémol zéro sable ici que de la roche façon papier de verre, je vous conseille donc de garder vos tongs pour explorer l’endroit.

Au Sud de Bosa cette fois, au départ de Porto Alabe, il y a la jolie crique de Torre Columbargia. L’accés est un peu long mais très joli car en bord de mer tout du long. Nous n’y sommes pas allés cette année, mais je vous mets quelques photos de la plage de Porto Alabe qui est sympa mais qui a du sable foncé donc brûlant. Préférez donc le matin pour ménager vos pieds.

Si vous recherchez tout de même des plages faciles d’accès avec tous services (sanitaires, douches, bar, jeux pour enfants, location de paddle..), celle qui a eu notre préférence cette année est celle de Santa Cattarina di Pitturini, à 30 minutes au Sud de Bosa.

Et si vous voulez profiter de la plage de Bosa en ayant l’impression d’être seuls au monde en Juillet, le mieux c’est d’y aller à 20h et d’y faire son pique nique du soir: tranquillité assurée.

J’espère que vous ne serez tout de même pas trop nombreux a avoir envie de découvrir la Sardaigne, de façon à ce que c’est plages restent encore un peu seretes!! 😉

5 réflexions au sujet de « SARDAIGNE/ COTE OUEST: Les plages secrètes »

  1. Bah voilà, t’as gagné, j’ai envie d’y aller! C’est ça le problème avec les articles sur les voyages, c’est que ça donne trop envie de prendre le premier avion! Et sinon, cet été avec Gaspard j’ai trop psychoté sur la plage avec le soleil! Nous aussi on y allait après 17h et je le protégeais derrière parasol, bob, crème, cosy… Il n’ a même pas vu la couleur de l’eau ni du sable (lol) et n’ai osé qu’une seule petite fois lui mettre ses petits petons dans l’eau…Bref, je me console en me disant que l’année prochaine il en profitera plus! Faut dire que nous n’étions jamais partis à la mer avec un si petit (Eléane avait 8 mois la première fois et Ruben presque un an!)

    1. je te comprends car on n’a fait qu’une fois une vraie plage avec parasol et je n’ai absolument pas profité car je passais mon temps à le badigeonner de crème, à le dé sabler, le faire boire etc! J’ai vraiment préféré l’ombre des falaises qui etait hyper fraiche . J’avais une immense fouta et il etait super bien dessus à la fraicheur des rochers. Pour nous aussi c’etait une première Roméo et Mona avaient 8 mois à leur premier été! Et pour acceder aux criques il etait en echarpe donc bien protegé, du coup j’ai trouvé cette formule bien plus pratique, et on a finalement profité à fond!

Laisser un commentaire