La vie simple en famille: vadrouilles et fait-maison

Commencer l’année dans le Champsaur

J’ai eu un peu de mal à me mettre à la rédaction de cet article, ce n’est pourtant pas faute d’en avoir envie… Mais parfois quand je dois parler de moments trop chers à mon coeur les mots sont durs à venir… et à trouver. Je pourrais bien sur reprendre les faits dans l’ordre, vous énumérer les activités faites, mais si je veux être honnête ce n’est pas cela que je retiens. Ce ne sont pas des vacances anodines pour nous, c’est comme un rendez-vous avec la montagne, c’est notre tradition que nous nous sommes créée depuis 4 ans: terminer l’année et la commencer dans les Hautes Alpes.

La première fois nous y sommes venus par hasard, juste parce que le gîte était encore disponible et surtout dans nos prix, mais si nous y revenons depuis ça n’a rien à voir avec le hasard. C’est tout simplement parce que nous sommes tombés amoureux du Champsaur. Nous aimons la montagne en général, nous connaissons bien les massifs autour de chez nous, nous aimons la montagne d’été et d’hiver, nous aimons tous les sports et plaisirs de montagne donc nous avions toutes les chances d’apprécier nos séjours ici. Mais force est de constater qu’il s’est passé quelque chose de plus, à chaque fois c’est pareil, qu’il fasse beau ou mauvais, qu’il y ait de la neige ou pas du tout la magie opère, il y a un petit quelque chose dans l’air qui nous rend heureux, qui nous ressource. C’est comme revenir un peu chez soi, pourtant ce n’est pas chez nous, ce n’est pas non plus comme quand nous revenons dans une maison de famille chargé d’histoire, c’est plutôt comme un chez soi rempli de projets d’avenir et plein de promesse.

Cela fait deux ans qu’on en parle, il faudra un jour, lorsque nous pourrons faire un deuxième crédit, qu’on se trouve un bout de bergerie ici pour y écrire toute notre histoire à venir et forger les souvenirs d’enfance des enfants.

Cette année de la neige il y en a eu en pagaille, et je peux vous dire qu’on s’en donner à coeur joie. J’ai tout de même été très frustrée de ne pas profiter de cette bonne neige en snowboard… Je crois même que si j’avais réussi à rentrer dans mon pantalon de snow, je me serais laissé tenter par une petite piste avec Roméo… Tant pis, ce sera pour l’année prochaine. Les garçons et Mona en ont profité pour moi, Roméo  fait des progrès fous avec son papa, le voilà qui plante son bâton maintenant et s’arrête en dérapant, quant à Mona elle a fait sa semaine avec enthousiasme au jardin des neiges! L’année prochaine nous pourront faire quelques descentes tous les quatre ensemble!

On a fait de longues balades dans la neige, des batailles et un igloo… mais je vous raconterai tout ça en détails dans un autre article.

Pour l’instant je consigne juste ici mes images préférées et tant pis s’il en a trop de nous et pas assez de la montagne, il y a des sourires qui ne mentent pas et que je veux garder en mémoire pour toute l’année à venir. Il n’y a pour moi pas de meilleure façon de terminer une année et d’en commencer une autre qu’ici et à quatre, sans chichi ni cotillons, sans déprime ni résolutions. On n’a l’essentiel, nous, la nature comme déco de fête mais surtout cette impression si agréable de savourer chaque seconde, de faire de chaque jour une fête et de prendre du temps pour chacun et même pour soi.



9 thoughts on “Commencer l’année dans le Champsaur”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *