La vie simple en famille: vadrouilles et fait-maison

PORTUGAL L’Alentejo sauvage

Vous vous souvenez des vacances? Alala qu’est ce que c’était bien quand même. Alors je me replonge dans mes photos et aujourd’hui je vous amène dans l’Alentejo au Portugal, cette vaste région contenue entre le Sud de Lisbonne et l’Algarve. C’est ici que se trouvent les plus longues plages et les plus preversées aussi. Dans l’Alentejo notre destination fétiche c’est Vila Nova do Milfontes, c’est un coin que j’aime particulièrement (il y en a quelques images ici, mais à cette époque j’étais un peu radine des photos sur le blog) mais c’est à presque 5 heures de route de la maison de ma belle mère et cette année on avait envie de s’économiser un peu de trajet. Alors nous voilà à la recherche d’une nouvelle destination, notre choix s’est porté sur la région de Comporta, au Nord de l’Alentejo. Et quelle découverte!!!! Enorme coup de coeur pour cet endroit aussi beau qu’authentique, où nous nous sommes retrouvés plusieurs fois quasiment seuls sur les plages. Nous avons planté le camp à Melides, au Parque de Campismo de Praia Galé. Un très grand camping dans les dunes avec un accès direct à la plage. Mon avis: tarif raisonnable pour Août, cadre parfait, par contre trop peu de sanitaires (donc file d’attente et propreté parfois limite) et grosse déception concernant la piscine qui est payante et en plus à un prix exorbitant!

En arrivant à la réception il y a avait de superbes photos en Noir & Blanc de falaises, avec l’amoureux on se dit qu’il faudra qu’on regarde si cet endroit qui a l’air magnifique est dans notre coin… En réalité cette plage de dingue était tout simplement la plage du camping! Je vous laisse imaginer notre bonheur quand on a découvert cela au bout du chemin du camping. La Praia Galé est la plus longue de l’Alentejo, il y a donc plusieurs accès, mais les falaises sont les plus belles à l’accès du camping. Je vous la conseille vraiment, cet endroit est dingue avec des colonnes d’ocre, c’est magnifique!

Le lendemain nous partons découvrir Melides… en réalité nous sommes à la recherche de quoi réparer notre matelas qui a une fuite et le bracelet de montre de l’amoureux qui s’est cassé (oui les joies du camping). Melides est un petit village très calme et tout mignon, je vous y conseille la balade. Par contre pas de supermarchés ici, nous avons du aller jusqu’à Vila Nova de Santo Andre, une ville sans charme mais où vous trouverez toutes les commodités si nécessaire.

Après notre mission supermarché (où nous avons tout trouvé et même de quoi nous faire de terribles burgers maison pour le déjeuner), nous nous sommes arrêté à la plage du Lagoa de Melides. Encore un endroit dingue, avec la plage fluviale et la plage océanique. Petit conseil si vous voyagez au Portugal en plein Août: Aller à la plage le matin! La foule arrive à midi et repart à 18h, le matin ou le soir on peut s’offrir le luxe d’avoir l’océan pour nous tout seul! Ce jour là il y avait deux autres familles autour de nous, dont trois filles qui ont joué aux groupies de Roméo en l’observant dans l’eau durant de longues minutes, ça nous a fait bien rigolé, et Roméo lui… ben quoi… il avait rien remarqué!

Après une bonne sieste à l’ombre des pins, nous partons visiter la jolie ville de Comporta. Ville totalement préservé sans immeuble de tourisme, c’est apparemment la destination préféré des bobos portugais…. et comme je les comprends. J’ai adoré.

Comporta est le point de départ de la presqu’île du même nom, une longue bande de sable entre fleuve et océan qui mène à Troïa, la station balnéaire. Nous nous arrêtons au milieu sur un petit parking, après 20 minutes de marche dans les dunes, nous découvrons une plage déserte et magnifique… nous allons de bonnes surprises en bonnes surprises!

Le lendemain, nous découvrons le joli village de Carvalhal, sa plage et sa petite brocante. Nous avons déjeuné à la Hamburgeria, c’était délicieux (oui on était un peu burger maniaque). Et pour la fin de journée retour à Praia Galé au Camping jusqu’au coucher du soleil!

Pour notre dernier jour, après avoir déplanté le camp. Nous filons dans les terres visiter Santiago do Cacém, et devinez quoi? Encore un coup de coeur! C’est une ville de taille moyenne, il faut vraiment venir au centre voir son château, son église, ses ruelles en pente et colorées. Sur la colline en face du château, nous apercevons un moulin qui tourne. Nous reprenons donc la voiture pour voir ça de plus près. C’est un vieux monsieur qui nous accueille, il est passionné par ce qu’il fait, le moulin fonctionne parfaitement et produit une jolie farine complète! Nous avons adoré cette visite!

En se perdant un peu dans les terres c’est aussi l’occasion de découvrir les champs si typiques de chênes liège.

Vous avez aimé cette visite?



14 thoughts on “PORTUGAL L’Alentejo sauvage”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *