La vie simple en famille: vadrouilles et fait-maison

GUIDE PRATIQUE Les Cyclades en Famille

Voilà mon petit guide pratique à l’intention des futurs voyageurs dans les Cyclades et plus particulièrement des familles.

Les Cyclades y venir:

Nous avons inauguré la toute nouvelle liaison Lyon/ Mykonos d’Easyjet… bonne idée ou pas, vaste question! Puisque ce premier départ pour Mykonos a été quelque peu bousculé, en effet 1 mois avant les horaires de vol ont été décalé de 6h nous obligeant à revoir notre programme: location voiture, ferry etc. Mais hormis cet imprévu le vol a en lui même a été parfait, et arriver à Mykonos plutôt qu’à Athènes est vraiment idéal: moins de temps de transfert et baisse des coûts des transferts puisque nous arrivons au coeur des Cyclades. Le vol dure 2h30 et vous avez été nombreuse à me demander comment s’était passé ce moment avec les enfants. Je leur avais prévu des petits cahiers d’activité avec des crayons de couleurs ce qui les a occupé un petit moment, le vol aller tombait au moment du goûter et le vol retour au moment de repas du soir, donc manger les a également occupé. C’est plutôt court comme vol il s’est donc passé sans encombres.

Les Cyclades y circuler: 

Toutes les îles des Cyclades sont desservies en ferry, pour des coûts assez variables. Nous avons choisi Tinos car c’était proche de Mykonos donc la traversée était courte et le coût très raisonnable. Pour réserver nos ferry nous sommes passé par AFerry qui compare et centralise toutes les compagnies, ce site est vraiment sérieux, nous avons effectué plein de changements et nous avons toujours eu des réponses très rapides. Une semaine avant notre départ notre ferry de 22h a été annulé, et ils ont été très arrangeants. Mais du coup, nous avons du décaler notre arrivée sur Tinos d’une journée et trouver un logement à la hâte sur Mykonos pour une nuit seulement. Apparemment c’est assez courant que des traversées soient annulées… par contre en ce qui concerne la ponctualité et l’organisation il n’y a rien eu à redire. Nous avons loué une voiture directement à l’aéroport de Mykonos que nous avons amené avec nous dans le ferry, c’était mille fois plus simple que de louer une voiture sur chaque île et ça s’est révélé être bien plus économique même avec le coût de la traversée.

Les Cyclades y loger:

Au total nous avons dormi dans trois logements différents. Le premier à Mykonos juste pour une nuit, trouvé à la dernière minute via booking. Bon ce n’était qu’un lieu de transit dans lequel nous ne sommes pas du tout installé, et honnêtement heureusement, il y avait des familles là pour la semaine entière… les pauvres. C’était propre, et pratique avec la kitchenette, mais une seule chambre pour 4 personnes, pas de clim, il faisait 33°C à l’intérieur, les avions qui passent au dessus de notre tête et font vibrer les murs, les fêtards qui rentrent de soirée.. La nuit fut très courte pour nous quatre.

Pour les autres maisons de vacances nous les avions trouvées sur airbnb, la première à Tinos juste whaou, nous n’avons jamais eu de maisons de vacances si belle, c’était un endroit magique, très isolé dans la montagne avec vue sur la mer, c’était très joliment décoré. Nous nous y sommes sentis chez nous et nous avons tous les 4 eu un gros coup de cafard le jour du départ. Je vous conseille ce airbnb les yeux fermés… c’est également ici que nous avons expérimenté pour la première fois la gentillesse grecque, avec Tasos qui est venu nous cherché au port, sa maman qui nous avait préparé un gâteau typique, de quoi faire un petit déjeuner complet dans la cuisine. C’est fou rien que d’y repenser je suis follement nostalgique de cet endroit.

Après Tinos, nous avons séjourné dans une jolie maison de Mykonos, bien plus simple mais fonctionnelle et avec un atout non négligeable: l’air conditionné, à nous les siestes et les grasses mat, dormir à moins de 25°C c’est ça le vrai luxe!! Là encore la gentillesse grecque a été au rendez vous avec Ritsa qui nous a approvisionné tous les jours en fruits frais, qui distribuait aux enfants des biscuits miel et amande desquels ils parent toujours, et qui a été très disponible et efficace avec son fils lorsque nous avons rencontré un soucis électrique. L’emplacement n’avait rien à voir avec notre première expérience à Mykonos, ici pas de bruit d’avion et d’ailleurs pas de bruit du tout! Nous étions dans un coin de l’île quasi désert à deux pas des plages familiales, c’était un emplacement parfait pour profiter de Mykonos à notre façon!

Les Cyclades y manger:

… hum la nourriture grecque quelle belle découverte, tout y très simple: crudités, viande grillé, pain, mais c’est très sain et savoureux. Les plats sont extrêmement bien assaisonné, surtout la viande. Nous nous sommes vraiment régalé, le tzatziki, les pains pita ou les pains au maïs, les salades grecques, les beignets de légumes, le gyros… tout était excellent. Les restaurants sont assez bon marché à l’inverse des courses en supermarché qui sont elles assez chères, après à 4 manger à tous les repas au resto aurait quand même fait un trou dans le budget. Au plus cher au restaurant nous en avons eu pour 43€ pour 4 et 27€ au moins cher. Quant aux courses au total nous en avons eu pour 125€ la semaine avec notamment un budget eau conséquent puisque dans nos deux logements l’eau était issu de citerne et donc non potable. Même pour nos repas à la maison nous avons mangé local, souvent cuisiné au barbecue, c’est important pour nous en voyage de nous immerger en totalité. Petite déception pour les glaces, pas ou peu de vrai glaciers en Grèce, on est loin de l’Italie! Et les glaces du supermarché sont un véritable produit de luxe (11€ le litre de glace type Carte d’Or!) Ah et je devais vous donner nos bonnes adresses, alors sur Mykonos nous avons mangé deux fois sur le Port à Kalamaki, ce fut de très bonnes expériences pour manger rapidement et bien, c’est ici que j’ai goûté ce qui m’a inspiré ma salade grecque. Avec des serveurs adorables qui ont même offert une glace aux enfants. Et notre gros coup de coeur repas a été à Pyrgos Ta Mironia, de la cuisine traditionnelle un peu améliorée, avec une chef qui parle parfaitement français! L’amoureux a mangé une viande en sauce et fromage juste délicieuse et moi les meilleurs beignets de légumes de ma vie, notamment ceux de pois chiche!

Les Cyclades se réapprovisionner:

Aucun soucis à Mykonos pour faire des courses car il y a des supérettes un peu partout, à Tinos en revanche c’est plus compliqué, sorti de Hora, nous avons assez rarement trouvé de quoi nous ravitaillé. Si vous séjourné à Tinos je vous conseille donc de faire de grosses courses à Hora pour etre tranquille. En supermarché, peu ou pas de plats cuisinés ou produits manufacturés, beaucoup de fruits et legumes et produits de première necessité. Le lait ne se trouve qu’au rayon frais, le choix bio est très restreint (enfin surtout à Tinos), le pain pita, la fêta sont juste déments, à goûter absolument!!

Les Cyclades & les enfants.

C’est une destination totalement adaptée aux familles, même Mykonos connue plus pour ses fêtes se prête complètement aux moments en famille. En même temps qu’est ce que ça veut dire « destination familiale »? Vous m’avez beaucoup demandé comment nous occupions les enfants ou comment nous faisions pour contenter grands comme petits, je ne serais pas trop quoi vous répondre car nous ne nous posons jamais la question. Nous partons du principe que voyager est une chance et une aventure donc ça va forcément plaire aux enfants et ça ne loupe jamais! J’ai la chance qu’ils ne râlent jamais de marcher ou visiter et si les balades s’éternise il suffit d’une pause glace pour les remotiver. La seule chose à laquelle nous faisons attention c’est de leur proposer un moment off en milieu de journée pour se reposer, Mona n’a d’ailleurs pas loupé une sieste, même si c’est à 16h, même si c’est dans la voiture ils ont besoin de dormir. Après ils apprécient aussi qu’on ne ressorte pas le soir, qu’ils aient du temps pour jouer dessiner, s’inventer des histoires… et nous respectons cela, nous ne leur imposons pas des sorties resto tous les soirs et notre porte monnaie ne s’en porte que mieux! Tout ça pour dire que nous ne recherchons jamais d’activités particulièrement destinées aux enfants, ils se baladent, se baignent, mangent des glaces, font des pique nique à la plage et peur eux (comme pour nous) c’est ça les vacances!

Les Cyclades est ce sâle?

Je crois que c’est la question qu’on m’a le plus posée. Ce qui est certain c’est que la préoccupation écologique/ environnementale est inexistante! Pas de tri des déchets, des sacs plastiques gratuits aux caisses… Nous avons quand même croisé une éolienne et un champ de panneaux solaires à Mykonos… A Tinos comme il y avait peu de touristes forcement il y avait peu de déchets, nous n’avons pas croisé de scènes de décharge sauvage ou de sacs poubelle abandonnés, à Mykonos par contre comme la population explose en été, les containers de poubelle explosent, les vacanciers n’ont pas de complexe a laisser leurs sacs poubelle sur la plage! Nous avons même croisé un coin de décharge entre deux falaises en bord de mer…. C’est certain que c’est très dommage!

Les Cyclades et la chaleur.

Avant de partir en me baladant sur des forums j’étais tombé sur une discussion où une personne affirmait qu’il était vraiment déconseillé d’amener ses enfants en Grèce en été, chose à laquelle un autre membre répondait « ah ben c’est bien connu les grecs enferment leurs enfants dans des congel de Juin à septembre! » Cela m’avait beaucoup amusé. Alors oui on a eu chaud on ne va pas se mentir! J’aurais du mal à vous donner les températures exactes car nous n’avions pas de thermomètre dans la voiture. Mais ce qu’il faut savoir c’est qu’il y a très peu de différence entre le jour et la nuit, je vous déconseille donc d’ouvrir les maisons le soir en vue de rafraîchir car au contraire cela fait entrer la chaleur à l’intérieur. Mes astuces anti chaleur: les chapeaux, les glaces à l’eau, les ruelles ombragées et les pauses baignade régulière. La chaleur ne nous a pas du tout empêché de profiter de notre séjour mais nous a valu quelques mauvaises nuits.

Les Cyclades, la langue:

Je crois que c’était notre plus grosse appréhension. Aller dans un pays sans savoir dire un seul mot dans la langue locale et avec un alphabet complètement étranger c’était vraiment une première pour nous. Nous avions par exemple peur de ne rien comprendre aux panneaux routiers, au final ça s’est très bien passé, même si à Tinos pas mal de panneaux n’étaient qu’en grec, grâce à notre carte et un peu de logique nous nous y sommes toujours retrouvé. Et puis l’amoureux a même réussi à décoder plusieurs mots (sans jamais avoir fait de grec à l’école), sa faculté avec les langues étrangère m’agace autant qu’elle me fascine. Les grecs parlent un peu anglais, et les cartes des resto sont traduites en anglais, bref on s’en sort quoi!

Les Cyclades le coût:

Comme d’habitude j’essaye d’être transparente avec vous car il ne faut pas se leurrer le coût d’un voyage c’est tout de même essentiel pour savoir si oui ou non c’est réalisable! Notre meilleure idée a été d’anticiper au maximum, nous avons acheté nos billets d’avion en décembre avec de l’argent économisé, nous en avons eu pour 300 euros A/R à 4. Ensuite en février nous nous sommes occupé des logements, le plus gros poste de dépense: 700 euros au total (300/4 nuits à Tinos 400/3 nuits à Mykonos), en Mars nous nous sommes occupé des ferry 80 €, et en Avril de la location de voiture 200€/semaine. Donc environ 1300 euros avant de partir, puis sur place 125€ de courses et 150€ de resto, 54 euros pour l’excursion à Delos et peut être 50€ de dépenses annexes, souvenirs pour les enfants, cartes postales, glaces…

Donc si on fait l’addition totale: 1680€, je pense que ce n’est pas déraisonnable à 4, pourtant ce n’est pas un voyage que nous avons pu faire sur un coup de tête, il nous a fallu quelques économies et pas mal d’anticipation.



17 thoughts on “GUIDE PRATIQUE Les Cyclades en Famille”

  • Merci bcp pour tous ces détails parce que c vrai qu’on n’ose pas trop voyager à l’étranger avec les enfants en se disant que ça va être super cher et qu’ils sont trop petits mais avec ton expérience je vois que c tt à fait possible. Je vais essayer de mettre en place Amsterdam peut être pour noël.
    J’ai pensé très fort à toi samedi car sur Tf1 il t’avait un reportages

    • Ah oui il faut voyager avec ses enfants c’est vraiment des moments uniques. Amsterdam perso je n’ai pas adoré, enfin les Pays Bas en général c’est mille fois mieux que Amsterdam en particulier je trouve

  • Merci pour ce compte rendu bien utile. Vous avez super bien géré le budget qui me parait plus que raisonnable pour 4 avec tout ce que vous avez fait. Bravo. Je pense qu’au mois d’août ca aurait été plus compliqué pour plein de raisons !
    Si l’on sort de ces considérations terre à terre, merci pour tes superbes photos qui me font bien rêver.
    Bonne continuation, bonnes vacances.

  • un copte rendu parfait! tu me fais tellement envie pour des vacances cool, mon chéri aimerait bien un jour avair de « vraies « vacances, sans courir au bout du monde et pouvoir se reposer un peu..je vais garder en mémoire tous tes billets sur la Grèce, pour un futur mois de juin..
    merci!

  • Super billet! Ça donne une bonne idée du coût et tes conseils sont super pratiques! Bon pour nous ça sera l’Islande l’an prochain et c’est dommage j’aurais préféré que tu partes avant pour avoir un bon briefing! Bonne journée

    • j’ai quelques billets sur L’Islande sur mon blog, été 2014, si tu veux rêver un peu.. (sous côté voyage)
      c’est une destination absolument fantastique, bien choisir ses dates, et prévoir les hébergements très longtemps à l’avance (peu d’hôtels, mais à la ferme, ou dans les dortoirs de lycée en vacances en été)
      c’est une destination assez chère, et il faut louer un 4/4 sinon on ne peut rien voir des beautés intérieures de l’Islande, ce qui serait très dommage,
      bonne futures vacances!

  • Super toutes ces infos! Merci de prendre le temps de nous détailler tout ceci., Ça donne vraiment envie, mais je ne suis pas sûr de respecter ce budget qui est vraiment plus que raisonnable !

  • oh là là ce que ça donne envie! ce que tes photos sont belles! ce que tes enfants sont beaux! merci pour tous ces détails, je les garde précieusement sous le coude pour le cas où nous aurions la chance nous aussi d’aller dans ce coin de paradis!
    <3

  • Comme d’habitude ton billet est super!!!
    Ca me donne vraiment envie de franchir le cap avec les enfants en octobre.
    Nous le problème c’est la distance avec l’aéroport qui rajoute des frais de transfert…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *