La vie simple en famille: vadrouilles et fait-maison

Tinos: Mon rêve grec

Nous rentrons tout juste de notre voyage en Grèce, voyage que nous préparions depuis des mois (non sans quelques rebondissements) et dont je rêvais depuis des années. Alors comment vous parler de tout ça? J’ai plein d’images, des tonnes d’anecdotes, des villages plus beaux les uns que les autres à vous faire visiter, des plages aux eaux turquoises à vous faire baver d’envie… mais je ne savais pas trop par où commencer. Il est particulier ce voyage car c’était vraiment un rêve pour moi, et vivre un rêve c’est une sensation assez unique. J’ai vécu cette semaine en pleine conscience, en savourant chaque seconde et de fait ce fut très intense.

Nous avons visité trois îles: Tinos, Mykonos et Delos. Et je ne compte pas faire durer le suspense plus longtemps c’est Tinos qui a eu ma préférence, non pas que les autres ne soient pas belles. Mais nous avons eu un coup de coeur unanime pour Tinos, une île tellement sauvage, authentique, belle. Le genre d’endroit où en 48h, on s’imagine retaper un pigeonnier pour venir y passer tous les printemps et puis pourquoi pas même apprendre le grec.

Non, les images n’ont pas été truquées, nous étions la plupart du temps seuls au monde à profiter de ces paysages, oui même fin juin. Il faut savoir que sur Tinos, il y a un sanctuaire très connu en Grèce, à l’image de notre Lourdes ou de Fatima au Portugal,  où les chrétiens viennent se recueillir et faire des pèlerinages impressionnants sur les genoux. Du coup c’est exactement cette image que tous les guides et agences de voyages ont de Tinos, et c’est pour cela que ce n’est pas une destination spécialement « conseillée ». D’ailleurs pour preuve lorsque nous avons cherché une seconde île à visiter pendant notre séjour grecque, nous nous sommes penchés (comme un peu tout le monde) sur Paros ou Naxos. Mais c’est à ce moment précis que Remi mon voisin, pote de mes années lycées a repris le contact avec moi via Facebook, et il se trouve que Remi habite en Gèce aujourd’hui, alors je lui ai demandé quelques conseils. Il m’a aiguillée vers les Petites Cyclades, mais c’était vite trop loin et trop cher pour nous qui ne restions que une semaine sur place, il m’a déconseillé Paros et Naxos, trop touristiques à son goût et m’a proposé Syros ou Tinos, les « oubliées » des Cyclades. Et quelle bonne idée! Tinos est une des îles la plus grande de l’archipel, compte pas moins de 30 villages et au moins autant de plages. Nous découvrons rapidement qu’il y a aussi des sites d’escalade sur place, tout pour plaire, cette île semble faite pour nous, et le moins qu’on puisse dire c’est que nous ne nous sommes pas trompés. Nous nous sommes rapidement sentis comme chez nous, notre magnifique gîte y a fait beaucoup c’est certain, tout comme la gentillesse grecque et les paysages époustouflants…

Je n’ai pas encore eu le temps de me replonger dans mon guide pour retrouver tous les noms des villages, mais promis je le ferais pour vous proposer une vraie visite guidée. En attendant, je vous propose juste de vous balader entre quelques maisons blanchies à la chaux et de savourer mon rêve grecque.



29 thoughts on “Tinos: Mon rêve grec”

    • Il faut y aller c’est trop beau!!
      On s’est déjà fait un nouvel itinéraire en Grèce dans notre tête…. un jour peut être!

  • Bonjour,
    C’est vraiment superbe, ça donne envie!!!
    Penses-tu que ce soit une bonne destination pour fin octobre, nous avons 6 jours? Nous cherchons une destination pas trop loin pour tester l’avion avec nos enfants.
    Je t’avais laissé un commentaire sur un autre de tes articles mais tu ne l’as peut être pas vu.
    Je me demandais si tu a ais quelques conseil à me donner pour un premier voyage avec des enfants (5 et 2 ans).
    Nous n’avons pas beaucoup de moyen mais nous aimerions partager cela avec nos enfants.
    Mais comment vous organisez vous pour que ce moment soit agréable?
    D’ailleurs merci pour tes conseils concernant les trajets en voiture, je vais m’en inspirer dés demain!
    Bravo pour ton blog!!

    • En Octobre je pense même que c’est idéal!! Je suis certaine que vous pourrez même vous baigner.
      Tu veux dire l’organisation dans l’avion?
      Là c’est 2h30 de vol donc c’est rapide, une fois qu’ils ont lu les consignes de securité, dessiné, bouquinné, grignoté, on est déjà arrivé!

      • Oui et sur place aussi? Vous alternez baignade, visite, jeux?
        Je redoute un peu les « j’en ai marre de marcher… »
        Le but étant de partager un bon moment en famille et de découvrir un nouvel endroit

        • On m’a déjà posé la question, mais j’avoue que nous on ne se la pose pas trop, on fait ce qui nous fait plaisir et en général ça convient à tout le monde… balades, plage, visites, resto.. les enfants sont toujours partants. La seule chose à laquelle nous faisons attention c’est de faire un moment off dans l’après-midi pour la sieste, même si c’est à 15 ou 16h, même si c’est dans la voiture pendant la journée vadrouille, mais pour mes enfants c’est vraiment important de se reposer. Et quand ils en ont assez de marché, qu’ils ont chaud pendant les visites, l’astuce qui marche à tous les coups c’est la pause glace à toute heure… Après tout c’est les vacances!

          • Merci!
            En tout cas vos expériences donnent vraiment envie de partir explorer le monde avec les enfants!
            Je vais regarder pour octobre mais en attendant c’est direction le cap ferret pour nous demain!

  • Bon ben voilà, je suis illico allée regarder où se trouve Tinos la magnifique. En plus, cette île n’a pas l’air trop loin d’Athènes, de quoi se dire que le rêve est à portée de main.

    Que de beaux voyages vous avez fait depuis le début de l’année, merci de nous embarquer dans tes valises !

  • Oh, que c’est beau ! Tu as un tel coup d’oeil !
    La Grèce, c’est notre voyage de noces il y a 7 ans… Que de souvenirs magnifiques !
    Nous étions allés sur Santorin, que nous avions aimé dès les sentiers battus quittés, et Sifnos, que nous avons tellement aimé ! Tinos a l’air d’être dans le même esprit. Peut-être qu’un jour on y emmènera les enfants…

  • Ahhh ben tu vas me faire regretter mon choix qui s’est porté sur Naxos cette année hehe. Bon à savoir pour les années suivantes. MErci pour ce chouette article et ces belles photos!

  • Magnifique! Je vais y penser pour notre prochaine destination en famille, est ce que je peux avoir une idée du budget pour 4?

    On a mis quasi 4000 euros pour notre voyage à NY mais on ne veut pas y mettre ce prix tous les ans, je suppose que la Grèce est plus abordable, mais en fait je ne me suis jamais renseignée sur la destination!

    • Je vais faire un billet « guide pratique » où je détaillerais les coûts mais à la louche je dirais moins de 2000euros tout compris (restos, courses, excursions…)

  • tes photos sont comme toujours absolument magnifiques, tu me donnes une envie de Grèce où je ne suis jamais allée..
    je viens de lire que tu nous donneras tous les trucs pratiques et tes bons coins, alors je patiente,
    merci pour ce joli reportage photo!

  • C’est magnifique! et surtout ça a l’air tellement préservé et paisible c’est ce qui est frappant sur chacune de tes photos! Nous avions visité Santorin pendant une semaine il y a quelques années avant d’avoir les enfants et ça a été un immense coup de coeur et ce malgré les touristes…ms nous avions trouvé un petit village bleu typique sur les hauteurs non loin d’oû l’on résidait et bien préservé du tourisme et ns y sommes allés à plusieurs reprises tellement nous avions aimé…et on y a rencontré des grecs très sympas qui ns ont accueillis et fait visiter leur maison…Que de souvenirs.. vivement le détail de ta semaine!

  • Ici on a Tinos, Sifnos et Paros sur la liste pour La Toussaint. Je dois juste vérifier que côté ferry ça marche encore à la Toussaint… Par contre, l’eau sera peut-être trop fraîche pour la baignade. Du coup ? Qu’en penses-tu ? Ce la reste sympa même si on peut pas se baigner ? Après, mon mari, il aimerait faire tout en voilier mais ça me fait flipper ! Merci pour les belles photos !

  • Ici on s’est promis de retourner en Grèce montrer un jour à notre fils l’île de Milos qui nous a inspiré son prénom. J’ai envie qu’il soit assez grand pour s’en souvenir mais avec des articles comme ça, je ne suis pas sûre de pouvoir attendre 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *