La vie simple en famille: vadrouilles et fait-maison

Ode à l’ennui

« Ils font quoi tes enfants comme activités? »… Je me sens toujours un peu mauvaise mère lorsque je réponds « heu rien.. ». Au départ je me sentais vraiment coupable parce que je pensais que la vraie raison de cette vérité était mon manque de motivation et d’envie à les trimballer à gauche à droite à des activités. C’est vrai que c’est une des choses qui démotivent les futurs parents, non? Les allers-retour au piano ou à l’anglais et les samedi passés sur le bord d’un terrain à acclamer son enfant prodige dans le froid. En tout cas moi c’est toujours quelque chose qui m’a effrayé. 

Peut etre tout simplement parce que je garde de mauvais souvenirs de mes mercredis après midi à la danse à me faire remonter les bretelles (du justaucorps). Je me souviens que je n’arrivais pas à profiter de mon temps avant 14h, je guettais l’horloge en sachant que ça allait arriver, et que j’allais encore « perdre » mon après midi. Le mercredi après midi, je rêvais de jouer, de courir dehors, de rêvasser. Je rêvais de n’avoir pas de programme. Le pire c’était le vendredi soir, le cours de piano: le vendredi soir…. ça devrait être le week end, non? Et puis le piano c’est fourbe parce que j’étais censé m’entraîner un peu tous les jours…. tous les jours!!! (Chose qu je ne faisais absolument pas évidemment)

Peut être bien que j’étais paresseuse, sûrement que j’étais trop rêveuse, mais qu’est ce que je me sentais prisonnière de ces horaires. Je comptais le temps qui me restait en dehors de l’école, de la nuit, des repas, des activités, pour ne faire que ce dont j’avais envie, et ce temps me paraissait tellement mince, vous n’imaginez même pas. 

Mes enfants ne m’ont jamais réclamé de faire une activité, et j’avoue je ne leur en ai jamais vraiment proposé. J’aime le concept du temps libre, celui qu’on rempli au grès de ses envies et de ses inspirations. Est ce que ça veut dire qu’ils ne font rien? Je ne pense pas, mais même si c’était le cas ce ne serait pas si grave, si? 

Quand je regarde Roméo, je me revois : avalant son goûter en 2 minutes pour avoir plus de temps. Du temps pourquoi? Du temps pour rien et pour tout, tout simplement. Et je crois que j’entretiens ça. Parce que j’aime les voir jouer, s’inventer des histoires folles. J’aime voir Mona allongée sur son matelas à bouquiner, c’est son plaisir à elle, regarder ses livres dans le calme, c’est ce qu’elle fait quand elle sait qu’elle a du temps devant elle. Il parait que l’ennui, que le vide développe la créativité et l’imagination, et je crois que pour moi c’est bien ce qu’il y a de plus important dans l’enfance. Malheureusement, je ne suis pas certaine que ce parti pris fonctionne vraiment chez nous, car mes enfants ne s’ennuient jamais… Je crois que je ne les ai jamais entendu se plaindre de s’ennuyer. Ils ont toujours bien plus d’idées de jeux que de temps à y consacrer. 

Je ne sais pas si bien ou mal de faire plein d’activité et de remplir l’agenda, mais je sais que ce n’est pas ce qui nous convient. 

On se questionne quand même avec le papa, à savoir si on inscrit Roméo à une activité musicale l’an prochain (chant, instrument…) car il a une excellente oreille, et je pense un réel talent dans ce domaine, et nous avons peur que plus tard il nous reproche de ne pas l’avoir encouragé dans cette voie…. Mais pour l’instant il n’en fait pas du tout la demande et je peur qu’il y aille à reculons…. Bref on hésite. Vous en pensez quoi??

Vous faites comment chez vous? C’est la course aux activité ou c’est la dictature de l’ennui??



39 thoughts on “Ode à l’ennui”

  • La miss faisait de l’initiation à la danse, de la danse classique en fait. Elle a fait 2 ans dans la ville où on habitait avant et elle aimait beaucoup. Ce n’était pas une corvée de l’emmener, même si ça voulait dire pour moi de poireauter 1h dans la voiture. Comme elle n’avait pas école le mercredi matin, c’était très bien. A côté de ça on faisait beaucoup d’activités ensemble (on en fait toujours).
    Puis on a déménagé et on l’a tout naturellement réinscrite à un cours de danse. Elle y allait, mais on voyait bien qu’elle n’avait plus le même entrain. En décembre j’ai assisté à un cours car c’était portes ouvertes pour les parents… et là je me suis aperçue que la prof était tout simplement nulle avec les enfants, rien à voir avec la prof excellente qu’elle avait eu avant. Elle n’avait pas le vocabulaire approprié pour parler à des enfants de 6 ans et le choix des musiques était plus que contestable. Un jour j’attendais que le cours se termine et on entendait la musique depuis le couloir et c’était style maison hantée, très sombre et grave. La miss est assez sensible et ça l’a fait pleurer. On lui a dit que si elle ne voulait plus y aller, il ne fallait pas qu’elle se force et elle a arrêté.
    De toute façon elle voulait de la danse qui bouge façon hip hop tu vois? Donc cette année elle ne fait rien car le hip hop c’est à partir de 8 ans donc ce sera pour l’année prochaine. Elle voulait faire du karaté mais l’horreur les horaires. Le samedi de 11h à 12h et le mercredi de 17h à 18h. Pour le samedi on assume le choix égoïste de ne pas l’y emmener parce qu’on aime bien profiter du week-end pour se balader ou buller et le mercredi on ne va pas la faire ressortir de la maison à un horaire pareil. Et puis il s’est avéré que nous avons fait le bon choix car elle est fatiguée à cause de l’école le mercredi matin. Elle a tout le mercredi après-midi pour récupérer sans se stresser comme tu dis car il va falloir sortir à telle heure. Ce que j’aimerais, c’est des cours en fin de journée. Elle enchaînerait avec l’école, ça serait beaucoup moins fatigant et contraignant que de devoir ressortir le mercredi ou le samedi. On verra ça quand on habitera à Paris et qu’on aura plus de choix d’activités et d’horaires.
    Sinon on aurait bien aimé qu’elle fasse de la musique, mais en dehors du conservatoire. Nous y sommes allés tous les deux et nous trouvons le cadre beaucoup trop stricte quand tu veux juste apprendre un instrument par plaisir sans te prendre la tête. J’ai abandonné la flûte traversière quand je suis arrivée au niveau de passer les concours départementaux. Ça ne m’intéressait pas du tout, j’avais un très bon niveau et ce que je voulais c’était juste jouer pas faire des concours.
    Pour les activités, elle en fait ponctuellement au musée par exemple. Cet aprèm on va à un atelier organisé par le magazine Little, chose qu’on n’aurait pas pu faire avant avec le cours de danse.
    Donc ne t’inquiète pas, vous n’êtes pas des parents indignes, vous laissez juste le temps à vos enfants de grandir et de s’amuser. 😉
    Si tu veux voir si Roméo est intéressé par une activité, il y a parfois des cours découvertes en début d’année. Par exemple au karaté on pouvait assister à deux ou trois cours avant de se décider à s’inscrire.
    Bonne journée!

  • comment c’est chez nous? comme toi j’aime qu’ils aient du temps libre pr jouer, s’ennuyer, courir, imaginer, construire (ici pas de console de jeux, DS ou autres, dessins animés à très petite dose et seulement le we)… et avec 4 je n’ai pas envie de courir tout le temps. Mais quand j’étais petite, je rêvais de faire plein d’activités, mais Maman qui en avait 5 ne voulait pas courir partout, dc j’ai fait un peu de gym et ensuite de la musique (j’ai beaucoup aimé même avec les 15 min d’instrument par jour). mais comme je me souviens que j’aurais aimé faire plein de choses… j’essaie d’être attentive aux demandes des uns et des autres, les 3 garçons veulent faire du tennis à 200m de la maison dc autonome pour les trajets, c’est très bien. L’aîné voulait faire plein de choses (musique, tennis, pelote basque, théâtre, scoutisme, escalade…), donc on l’a aidé à poser des choix avec nos possibilités (il fait du tennis car autonomie totale le vendredi soir, de la pelote basque le lundi soir, et du scoutisme un samedi par mois), le second fait son heure de tennis le vendredi soir et ne voulait rien d’autre, le 3ème voulait aussi tennis le mercredi fin d’après-midi, et du théâtre le mardi soir avec covoiturage d’autres mamans = je fais un trajet une semaine sur deux. ensuite ils jouent ensemble jusqu’à l’overdose… la petite dernière 4 ans ne fait rien, elle est jeune.

  • j’ai tellement fait de voiture (on habite loin de tout) en emmenant mes enfants aux activités (4 enfants étalés sur 11 ans, en moyenne 2 activités par année) que quand je repense à toutes ces années je ne me revois que sur la route, en ne profitant pas d’eux comme il l’aurait fallu (en plus je travaillais à mi-temps)..si tu savais comme je regrette! mais à l’époque tous les enfants étaient sur occupés, c’était la norme!
    cela ne veut pas dire qu’ils n’en ont pas retiré du bonheur en faisant cheval, judo, théâtre, athlé etc..mais moi pas!
    alors attend que tes enfants te demandent une activité, sans les presser..d’ailleurs en voyant tes photos, on voit des enfants heureux, occupés avec leurs parents à apprendre le monde, que demander de plus?

  • Ici la grande fais de la danse le mardi soir au conservatoire, elle adore ! De plus on a rajouté une activité « NAP » avec l’école, danse encore (elle est un peu monomaniaque 😀 ) ou dessin, elle y va avec sa grande copine, et pour le coup on se réparti les AR avec l’autre maman. Le 2e fera un truc lui aussi, mais je ne sais pas encore quoi, en tous cas ils ont le temps de jouer, de s’ennuyer le mercredi après midi, de rêvasser, c’est important !

  • Merci pour cet article. C’est une des question qui me trotte dans la tête, meme si pour le moment je trouve mes p’tits loups encore petits (4 et 2 ans).
    J’ai fait pendant plusieurs années de la musique, surtout pour faire plaisir à mes parents, et comme toi je ne m’entraînais pas vraiment la semaine avant mon cours. Dès qu’il y avait un invité à la maison je devais sortir mon instrument et jouer pour le plus grand plaisir de mes parents, mais pas le miens ! Je ne l’ai pas très bien vécu, d’autant plus, que vivant à la campagne, l’école de musique se situait à 15 km de chez moi, et que ma mère n’a jamais été une pro pour arriver à l’heure que se soit pour le cours ou venir me chercher !!! 😉
    Contrairement à moi, mon homme a pratiqué une activité pendant des années (planche à voile) c’est devenu une telle passion qu’il en est devenu moniteur et qu’aujoud’hui il a un bateau et est complètement accro à la mer et à tous les jouets qui s’y rapportent !
    Je ne peux pas dire que je sois pour ou contre la pratique d’une activité, je pense qu’il s’agit d’une question d’environnement (mon homme vivait dans le nord à quelques km de la mer il y passait la plupart de ses vacances chez ses grands parents, ce qui a aidé à le rendre accro, et à lui faire aimer les sports nautiques)
    Je pense aussi que tu connais ton enfants, tu le vois évoluer et grandir et tu sais ce qui lui plait. Tu peux parler avec lui de ce qu’il se fait et pourquoi pas aller voir ensemble et prendre une décision.
    En tout cas ici, pour le moment les siestes remplissent encore nos mercredis après midi, donc on a encore un peu de temps pour y réfléchir !

    • C’est fou comme certains enfants s’épanouissent avec les activités et d’autres le vivent comme une contrainte. Perso, j’ai réussis à profiter d’activités vraiment plus grande, au lycée notamment, j’étais ravie d’aller à mes cours de dessins, puis à la fac j’ai adoré faire du tai chi.

  • Nylane a l’âge de Mona , et est trop petite à mon goût pour faire une activite, quand je vois ses copines, elles font deja toutes de l’initiation à un sport ….laissons les grandir….Saly c’est seulement depuis cette année que je l’ai inscrite à la piscine le samedi de 10h à 11h …elle adore ca …mon mari va courir pendant ce temps là 🙂 …
    Mais ça suffit amplement le soir apres l’école le temps de goûter , faire les devoirs tranquillement et apres elles jouent ensemble, où on va se promener , où on fait une activite manuelle , elles si toutes aussi contentes ..les plaisirs simples de la vie ….je vois sa copine, le mardi elle va à la danse, puis à la musique et elle fait ses devoirs pas avant 19:30..c’est fatigant ….
    Et autre chose dont on ne parle pas… Je suis prête à faire des sacrifices pour les enfants sans probleme…mais certaines associations abusent quant aux prîx des activités…avant de l’inscrire à la piscine j’ai fit le tout, les prîx vont de 200€ à 450€ l’année….c’est devenue aussi un vrai business ….
    C’est marrant tu parles du piano, moi c était la flûte traversière avec ces foutus cours de solfège le mardi soir et la flûte le samedi début d’aprèm….j’ai fini par détester cela….toujours à être poussée car tu n’es pas la meilleure…bref…nous avons le temps de les voir grandir et jouer se promener ne les rend pas plus malheureuse que les autres ….

    • Ah mais c’est clair et d’ailleurs j’aurais du en parler… Je me demande comment font les familles qui multiplient les activités, car ça a un vrai coût!!! Les cours de musique c’est le pire je pense!!

  • Ici, L’aîné fait du foot depuis qqles années, auparavant, il avait essayé le judo, mais le prof était juste nul avec les enfants, tant et si bien qu’il se mettait à pleurer dès que c’était l’heure. on a très vite arrêter! Le foot lui plaît, et il retrouve ses copains d’école. Au niveau des entraînements, c’est 2/semaine, à des heures tout à fait correctes, dc pas de soucis.
    La seconde a fait de la zumba l’an dernier, et a demandé à faire du foot cette année. Elle réclame un autre sport l’an prochain, je suis son rythme à condition que ce ne soit pas fatiguant pour elle, pas trop loin non plus et surtout respecte notre budget; car elle qui rêve de faire de l’équitation, c’est non d’office!
    On n’a pas forcé les enfants à faire quoi que ce soit, ils ont besoin de bouger d’une autre façon, en plus des choses que l’on fait à la maison et en famille. Le jour où ils voudront être off, on n’ira pas contre.
    Et rassure toi, ce n’est pas être mauvais parents que de ne pas les inscrire à un loisirs, chacun suit son instinct et ses envies.

  • Je ne sais pas si on considère ça comme une activité mais mes filles ont fait les « bébés nageurs « dès leurs 8/9 mois, c’est notre rituel du samedi matin et elles le réclament quand nous n’y allons pas!
    L’aînée a fait de la gym de 2 à 6 ans, elle adorait les premières années puis elle a commencé la compet et ma petite rêveuse, confrontée à la dure mentalité des clubs, en a été dégoûtée. J’ai respecté son choix, elle a voulu cette année commencer le conservatoire. C’est assez prenant, solfège puis instrument! Je fais un peu le taxi en effet mais cela vient d’elle, elle est même demandeuse d’activités périscolaires proposées après l’école. Je freine car c’est après tout juste une enfant de 7 ans, qui aime dessiner, lit sans arrêt, joue … et cela prend aussi du temps! Après elle a toujours demandé à faire une activité, car mon mari et moi-même avons aussi nos propres activités (sport surtout), c’est quelque chose qui est ancré en elle.
    La petite qui a 2 ans et demi demande à aller à la musique et au baby judo (elle a fait une initiation avec sa nounou et a adoré), on verra à la rentrée comment accorder tout ça!

    Pour ton fils, tu peux essayer de lui proposer une activité périscolaire si il y en a dans ton école. Ici c’est très riche : poney, handball, créations manuelles, anglais… et gratuit! Les enfants s’inscrivent pour un trimestre, ça permet de voir ce qui leur plaît!

    • Ici aussi nous avons nos activités d’adultes, yoga pour moi et escalade pour le papa mais ça ne leur donne pas envie, ils voyent nos absences encore comme une contrainte horaire….

  • Ici on a commencé tôt les activité puisqu’on allait aux bébé nageurs quand Maya avait à peine 3 mois puis ensuite elle a enchaîné avec la baby gym, le judo, la gym et le cirque. Zoé elle a aussi fait un peu les bébé nageurs puis baby gym et tennis et Johann lui baby gym et cette année il fait du judo. Ils adorent avoir une activité en dehors de l’école, ils découvrent des nouvelles choses, règles et sont aussi avec d’autres copains.
    Une seule activité est bien suffisante pour nous car on a aussi chacun une activité donc on a quasi tous les jours quelque chose. Par contre ce n’est qu’un petit moment donc il nous reste du temps pour flâner, faire des jeux, coloriages, lecture et s’ennuyer… 🙂

    Pour Roméo, pourquoi ne pas simplement lui poser la question et en fin d’année lui faire essayer une activité pour voir si ça lui plait?

    • Pour l’instant Roméo est plutôt contre, il a peur de manquer de temps tout le temps..
      Mais peut etre qu’il pourrait vraiment s’épanouir et prendre du plaisir dans une activité

      • Si il est contre ça ne sert à rien de le forcer alors. Mais si il se questionne, souvent il y a des cours d’essai en début d’année, ça peut être intéressant qu’il voit comment ça se passe. Nous ils adorent vraiment, sauf qu’ils aimeraient aussi faire de l’équitation (ben oui quelle idée d’habiter juste à côté d’un haras), mais ils savent que c’est impossible niveau budget, tout comme la musique, j’aurai aimé qu’ils en fassent mais je trouve les prix vraiment exorbitants.

  • Moi je pose la question par acquis de conscience chaque début d’année (mon fils a 7 ans, ma fille 4 et demi). J’insiste un peu… pas trop. Je n’ai pas envie de courir. Et surtout, ils me disent qu’ils veulent jouer, ils n’en ont jamais assez le temps. Quand on a un rdv médical, ils se sentent lésés. Quand on part qq jours en vacances, ils ont hâte de rentrer. Et je vois bien quand on rentre de l’école, ils partent aussitôt dans leur bulle, à deux ou l’un-e à côté de l’autre. Alors pas d’activités en dehors ! ça va bien à tout le monde. Et voir que certains-es de leurs copains-ines courent ne leur fait pas envie… d’ailleurs les copains-ines aimeraient bien avoir plus de temps pour jouer. Mon fils commencent à dire « je m’ennuie »… c’est au moment des transitions. Je lui réponds qu’il a bien de la chance ! et qu’il profite bien d’avoir le temps de s’ennuyer !
    Je crois que ce qui est important c’est de faire comme on le sent. Et arrêtons de vouloir être des mamans parfaites, selon l’image vue… où ? hein ? qui c’est la mère parfaite ? nous sommes des mères aimantes et attentives, c’est ça qui est important.
    Et puis avec tous les voyages que vous faites, l’ouverture, ils l’ont, vos enfants !

  • Ici ils aiment aussi avoir le temps et pas de planning imposé.
    Niveau activités, nous avons partagé les bébés nageurs avec eux quand ils étaient tous petits.
    Louis a fait un peu de baby gym puis nous avons arrêté quand l’horaire est passé à 9h le samedi matin (!!!) et aussi car il n’aimait plus trop…
    Ensuite, vu qu’il adorait la musique, il a commencé l’éveil musical à l’école de musique dès la petite section. Cette année, à sa demande il a commencé le violon et l’escrime. Les créneaux me conviennent car ils sont les jeudis et vendredis soirs, en sortant de l’école. ça ne nous impose donc rien le week-end et à cet âge, ce sont des créneaux courts donc on ne rentre pas trop tard à la maison.
    Et là, il va avoir quelques cours de natation pour bien savoir nager.
    Valentin, qui a 3ans, n’a pas encore d’activité en dehors de l’école, peut-être l’éveil musical à la rentrée prochaine ?
    En tous cas, je fais attention aux créneaux horaires qui ne doivent pas nous bloquer ou devenir désagréables …

  • Alors deja pour moi laisser les enfants s’ennuyer ce n’est pas le fait qu’ils ne fassent rien mais plutot qu’ils sachent s’occuper sans l’intervention/stimulation d’un adulte’ (s’inventer des histoires, prendre un livre etc…)

    Ici notre bientôt 7 ans (de la mm année Que Romeo il me semble ) a commencé les activités bébés..avec les bb nageurs. Nous habitons en bord de mer, avec un bateau. Et j’ai une peur bleue de l’eau. Les bb nageurs m’ont permis de reprendre confiance et de ne pas avoir peur dans l’eau pour Lui (pari réussi à 5 ans il nageait avec des requins LOL ). Il a ensuite commencé le golf à sa demande à 4 ans (papa golfeur). Il attendait ça depuis ses 3 ans . Et depuis l’an dernier il a aussi danse (hip hop et modern jazz). Dont un cours le vendredi soir ! Mais ç est le cours qu’il attend avec impatience des´ le lundi matin!!!

    Ca peut sembler Bcp… si on l’écoutait il ferait aussi de la musique (mais il veut faire de la batterie … encore trop jeune pour les cours ici ).

    Dans le fond je pense que ça dépend des enfants et de leur souhait. On ne Lui ã jamais imposé. S’il ne veut pas aller à un cours il n’y va pas (c’est arrivé une fois en trois ans pour le golf… jour de pluie pas motivé pour un cours en salle ). Et cela ne nous empêche pas de faire bcp d’activités à côté.

    Et en effet si un jour on sentait qu’il y allait à reculons on arrêterait desuite (ce qu’on a fait pour la natation d’ailleurs Apres les bb nageurs). J’ai aussi ce souvenir enfant d’y aller à contre cœur

  • Mes enfants qui ont à peu près l’âge des tiens (Eléane 5 ans et Ruben 3 ans) n’ont pas encore d’activité. Peut-être que bientôt on les emmènera à une séance de basket pour les « baby » pour voir si ça leur plaît (le papa fait du basket, ils en ont fait la demande et la coach de l’équipe de baby le samedi matin est leur ancienne nounou que l’on connaît bien donc ce ne sera pas vraiment une corvée). Si ça leur plaît tant mieux sinon tant pis! J’avoue que moi (un peu égoïste sans doute et aimant ma tranquillité)je n’ai pas trop envie de courir partout pour emmener l’un ici et l’autre là… Bref, s’il faut je le ferais!
    Etant petite, je n’ai jamais fait d’activités, ni sport, ni musique et je n’en suis pas morte! Je l’ai plutôt bien vécue MA non activité… Par contre je garde un très mauvais souvenir des dimanches quand même car ma soeur faisait du vélo et tous les dimanches il fallait aller suivre SES courses de vélo qui me barbaient!!! Bref très mauvais mauvais souvenir!

  • Pas d’activités fixes pr mes garçons (5 et 3 ans) précisément pr avoir le temps de faire plein d’activités : ateliers au musée, animations lecture à la bibliothèque, goûters improvisés chez les copains, coloriages et autres réjouissances à la maison, bref que des trucs à la carte selon les envies et les centres d’intérêt du moment, selon la sieste du plus jeune, selon la météo, selon ma flemme parfois, etc. Parfois le simple fait de sortir rendre des livres à la biblio les gonfle parce qu’ils sont en pleine construction d’un truc en légo (ou ds un dessin animé, soyons honnête!), je ne me vois pas leur imposer un marathon d’un club à l’autre. Mais ils sont encore petits, mon discours évoluera sûrement en fonction de leur âge. J’ai aussi souvent entendu qu’une fois que les aînés ont commencé, les plus petits sont tentés aussi et c’est là que commence les mercredis de folie! Dernier point, j’ai aussi entendu plusieurs mamans avouer que pendant que les enfants sont à leur activité, elles n’ont pas à chercher comment les occuper et peuvent souffler : une facette inattendue qui déculpabilise, non?

  • Bonjour Deborah,
    Mes enfants ont commencé leurs activités sportives dès la moyenne section avec la piscine (bien qu’ils aient fait bébé nageurs et jardin aquatique avant l’entrée en maternelle).
    Mon aîné a fait un an de hand ball en face de chez nous le samedi matin. C’était pratique, je pouvais l’emmener et le laisser seul 2h (il était au CP). Malheureusement cette année, le cours est à l’autre bout de la ville. Il m’a donc demandé la piscine le mercredi après midi. Son petit frère ne voulait pas et quand on est allé acheter maillot, bonnet de bain, il m’a demandé d’y aller. J’ai eu de la chance d’avoir trouver les 2 cours au même créneau au même endroit. Je privilégie la proximité et la facilité. Il est hors de question de courir à droite et à gauche, et d’être débordée. Je ne voulais pas non plusieurs activités, l’essentiel pour moi est qu’ils prennent plaisir et avoir les autres temps libres pour faire d’autres activités à la carte en famille.

  • coucou, alors chez moi, mes enfants (10 et 7 ans) sont hyper demandeurs d’activités. Je dois même les freiner … J’ai une nature plutôt calme et sauvage, je préfère rester tranquille chez moi, ils veulent bouger tout le temps, être avec des copains. Du coup, ils m’ont demandé à faire de l’équitation qu’ils font depuis 2 ans avec plaisir le mercredi après midi (heureusement, même heure, même endroit), puis ils ont cours d’anglais depuis cette année car ils ont été scolarisés en école bilingue anglais/français, ils adorent l’anglais (mais vraiment) et ont voulu continuer. Et j’ai trouvé une prof géniale qui voit les choses de manière ludique, donc c’est plutôt un plaisir pour eux. Ma grande a voulu s’inscrire au théâtre le samedi matin (et vu l’heure, ça ne nous arrangeait pas trop … ), mon fils aimerait faire de la danse l’année prochaine. Ma fille adore le dessin et elle voulait prendre des cours, donc le jeudi soir, elle a cours de dessin. Et un dimanche par mois, ils font partie des éclaireurs de la nature, et vont en forêt faire un mini camping, apprendre à se servir de l’opinel, d’une boussole, se ressourcer dans la forêt. Si j’écoutais ma fille, elle ferait de l’escalade, du piano, de la natation, du basket … Elle est très touche à tout et adore découvrir de nouvelles choses (en ce moment, elle apprend le hiéroglyphe toute seule). En semaine, ils sont à la maison à 16h10, après l’école et comme il y a d’autres enfants dans notre impasse, ils passent presque tout leur temps libre dehors devant chez nous avec les copains. Parfois (souvent), j’aimerais qu’ils restent tranquilles à la maison, ce n’est vraiment pas leur nature et je dois un peu me battre avec eux. C’est compliqué d’ailleurs pour moi d’accepter cette envie d’être tout le temps dehors, car encore une fois, ce n’est pas du tout ma nature (même enfant). Je précise quand même qu’ils ne sont pas hyperactifs, ils sont par contre précoces (testés) et du coup, cette envie de découvrir vient peut-être de là (ceci dit, je suis précoce aussi, mais pour autant, j’aimais plutôt découvrir dans les livres). A côté, ils lisent beaucoup, ma fille joue avec ses barbies (c’est une des rares de sa classe à encore jouer aux poupées), mon fils a un imaginaire +++ et s’invente des tas de mondes et d’histoires.

  • Merci pour cet article. Il y a tellement une pression sociale quand on nous demande « et toi ton enfant il fait quoi comme sport? «  »Ben, rien ». On a l’impression qu’il faut qu’il sache déjà tout faire à 4 ans (vélo et ski particulièrement à Annecy). Laissons les grandir à leur rythme, ils ont bien le temps de faire des activités. Je partage complètement ton avis. Quand mon fils me dit »je m’ennuie » je lui réponds « tant mieux essaies de trouver des choses à faire tout seul ».

  • Alors ici ici ils ont une activité sportive chacun
    Ils ont choisi et je je fais je fais le taxi
    Mais ils s’y épanouissent vraiment aussi
    Après les miens sont plus grand et le temps libre ils ont tendance à le passer sur les écrans. .. pfffff ça ça m’énerve vraiment

    Après je n’ai jamais force la main
    Ils font les matchs/compet que s’ils en ont envie
    Les activités musicales ça ne les branche pas
    Et puis ça peut arriver qu’on sèche parce qu’on a autre chose chose de plus sympa à faire
    Après que je sois bloquée le samedi ne me gêne pas plus que ça vu que mon homme bosse très souvent le samedi donc je n’aurais rien fait de plus

    Le plus important étant que chacun y trouve son compte

  • Mais je vous donne entièrement raison !!!
    Qu’on laisse un peu les gosses respirer et de s ‘ ennuyer de temps en temps.
    Maintenant c’est la course aux activités ; résultat des gosses fatigués, énervés !
    Le sport ou autres activités, c ‘est bien mais il faut aussi savoir les écouter.

  • Pour « commencer » une activité en douceur ce que tu peux faire, dans un premier temps, c’est l’inscrire à des stages : 1 semaine pendant les vacances . Cela permet de découvrir l’activité, les lieux, les intervenants….et de voir si ça plait vraiment. J’avais procédé comme cela pour le cirque avec ma fille et ça a bien fonctionné.
    Et lorsque, ado, mon fils a voulu arrêter le tennis (il était doué) il a continué sous cette forme pour entretenir son niveau et se faire plaisir de temps en temps …Et puis ça occupe certaines semaines où en tant que parents on est pas forcément en vacances.
    Bonne journée

  • Merciiiii, car je passe toujours pour la mauvaise mère qui ne fait rien faire à ses enfants…. Chez nous les filles ont 10 et 9 ans et n’ont aucune activité extra-scolaire ! Elles ne me réclament rien, elles profitent de leur temps libre pour faire plein de choses et ne s’ennuient JAMAIS, et ont une imagination débordante !
    Cette après midi, elles ont fait de la sarbacane !

  • C’est pareil à la maison. Ma fille ne fait pas d’activité extra-scolaire.
    Elle a de très grosse semaine d’école dû à mes horaires de travail donc je ne me vois pas lui imposer encore en plus la course aux horaires pour une activité qu’elle ne me réclame pas. Elle déborde d’imagination et ne s’ennuie que très rarement.
    Notre temps libre, nous le passons ensemble à profiter de tout et de rien.

  • je partage totalement ton avis sur la question : c’est en étant livrés à eux-mêmes que les enfants se construisent, inventent des histoires etc. Et puis ils font plein de sport quand même : vélo, escalade, promenade… des activités créatives, jardinage… donc tu leur propose déjà plein de choses super pour eux ! Pour la musique pour Roméo, le plus simple est peut-être de lui poser la question s’il aurait envie d’aller à un cours de chant / de musique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *