Rouler en voiture électrique, avis et guide pratique.

 Attention, aujourd’hui je me prends pour une experte automobile!

IMG_5728

Voilà deux mois que je roule en voiture électrique , il est l’heure de faire un petit bilan.

Comment en sommes nous venus à la voiture électrique?

A la base c’est un dilemme économique qui nous a amené à envisager l’achat d’une voiture électrique. Il fallait changer ma voiture, nous n’avions pas de budget à allouer à un crédit, or l’économie d’essence avec une voiture électrique nous permettait d’envisager un emprunt. Avant avec ma Polo, je consommais entre 120 et 150 euros de Sans Plomb par mois, aujourd’hui, nous avons un emprunt de 105 euros et un surplus d’électricité de 15 euros par mois.

A la seconde où nous avons envisagé l’achat d’une voiture électrique l’idée ne m’a plus quittée tant elle me semblait logique. Déjà pour la planète en premier lieu, et aussi parce que mon besoin de voiture est à 100% compatible avec une voiture électrique. Je fais une moyenne de 30 kilomètres par jour hors autoroute, je n’utilise pas ma voiture pour partir en vacances ou transporter des vélos, je peux donc tout à fait me contenter d’une petite voiture d’une autonomie de 100 kilomètres. Ça sous entend par contre que nous avons un autre véhicule pour partir en vacances, aller chez Ikea ou à la Déchetterie.

A partir de ce moment nous étions bien décidés et grand bien nous en a pris car il faut être motivé pour s’acheter une voiture électrique, que ce soit dans notre entourage ou dans les concessions dès qu’on exposait notre projet on nous répondait « sinon il y a des locations longue durée intéressante sur les Nissan Micra »… ou autre modèle thermique. On avait l’impression de ne pas du tout être entendu, comme si c’était tellement marginal que c’était improbable… Le lobbying pétrolier est vraiment omniprésent, même dans nos propres mentalités! Heureusement que nous nous sommes beaucoup renseignés en amont (vive internet) car les concessionnaires étaient incapables de répondre à nos interrogations.

IMG_5732

La question suivante a été: Quelle voiture?

Des voitures électriques il en existe quelques unes mais on va pas non plus dire qu’on a l’embarras du choix. Nous avons assez vite écarter les Zoé et Leaf bien qu’elles soient plus grandes car les batteries sont en location, c’est une garantie non négligeable en cas de problème mais notre budget ne nous permettait d’envisager cette enveloppe supplémentaire. Nous avons donc porter notre attention sur les Peugeot IOn ou Citroën C-zéro (qui sont en réalité la même voiture). Nous avons finalement trouvé un occasion récente, une C-zéro à proximité de chez nous en garage avec une garantie de 1 an hors batterie.

C’est comment le quotidien avec un Citroën C-zéro?

Première surprise, la C-zéro a une boite automatique, en fait c’est tout à fait logique car il n’y a pas de vitesse sur un moteur électrique. Ça m’a un peu déstabilisé au départ, mais en fait on s’y fait plutôt vite. Quand je reprends la voiture thermique, j’ai quelques secondes de flottement mais l’habitude revient bien également.

C’est une voiture 4 places mais 5 portes, elle est donc petite, étroite surtout, elle est peu vue, on la regarde avec étonnement, je lis sur les lèvres des passants « c’est quoi? » « c’est une voiture sans permis? » « regarde elle fait pas de bruit!! ». En plus elle est rouge, je ne passe pas du tout inaperçue!  Son coffre fait 166L, c’est suffisant pour mes courses, on peut rabattre la demie banquette ou toute la banquette si besoin.

L’autonomie sur le papier est de 150 kilomètres, pour l’instant nous n’avons pas dépassé les 105 kilométrés mais parait-il qu’elle consommera moins d’énergie avec les beaux jours, à voir donc. Sachant que de toute façon on ne vient jamais à bout des 100 kilomètres en une journée ce n’est donc absolument pas un soucis pour nous.

Mais la première fois qu’on s’en ait servi on a séché le charge en 65 kilomètres… Ça nous a fait bizarre: Et oui une voiture électrique ça ne se conduit pas du tout comme un thermique, il faut accélérer doucement et ralentir progressivement. Et puis tout compte dans la dépense d’énergie: la radio, le chauffage, les essuies glaces, les feux.. mais aussi les montées, le nombre de personne dans la voiture: la liste est longue. Il y a donc de nombreux facteurs qui vont expliquer le nombre de kilomètres que permet une recharge.

Sur le tableau de bord il y a une jauge qui permet de mesurer sa consommation: de charge à power en passant par la zone verte éco. C’est assez ludique comme système, ça donne envie de faire attention, je pense que les constructeurs devraient installer ce genre de système dans toutes les voiture pour inciter à la conduite économique. Et donc dans la partie « charge », la batterie se recharge, c’est le cas lorsqu’on ralentit et qu’on freine.

IMG_6268

IMG_7966

Est ce que ça roule doucement une C-zéro?

Je dirais oui et non. En fait la C-zéro peut rouler vite, elle a une accélération de fou qui colle aux sièges, et si on veut doubler une voiture c’est les doigts dans le nez mais le but est tout de même d’adopter une conduite verte pour optimiser la charge, donc dans l’ensemble je dirais que je conduis un peu moins vite qu’avec une thermique. Mais c’est surtout ma façon de conduire qui a changé. Avant j’accélérais à fond même si à 100 m il y avait un rond point et que je devais freiner à la dernière minute, maintenant j’anticipe beaucoup plus mes freinages, et je laisse la voiture décélérer le plus possible (comme ça elle charge). Au final, je ne mets pas 1 minute de plus à faire mes trajets quotidiens pourtant je roule moins vite.

On la charge où?

On la charge soit chez nous, puisqu’elle dort au garage, sur une prise  standard, soit au travail de l’amoureux où des prises a été installée en adéquation avec la politique environnemental d’aujourd’hui. Mais on peut la charger un peu de partout: parking de Carrefour/ Décathlon/ Ikéa. Ce ne sont pas des prises dites « rapides », elle ne permettent pas de recharger complétement la batterie, mais permettent de gagner un cran ou deux pendant le temps des courses.. autre avantage: c’est souvent gratuit.

Il existe un site qui s’appelle Chargemap, disponible également en application pour smartphone. C’est très pratique, ça classe les types de prises (rapides ou non , gratuites ou payantes) les plus près de nous.

Les batteries ?

Les batteries….  c’est un peu le point noir des voitures électriques, car personne n’est en mesure de vous dire qu’elles sont leurs durées de vie ou quel est le coût d’un éventuel remplacement.. pourquoi? Car il n’y a pas suffisamment de recul sur la longévité des batteries. Cela dit, les prix des batteries ont été diminué par 7 en moins de 10 ans alors…

Et mon avis à moi?

Moi je l’aime ma C-zéro, ça ne s’explique pas, il y a des voitures qu’on aime et d’autres pas, mon ancienne je la détestait et elle me le rendait bien. J’avais peur de me sentir à l’étroit et gênée par la boite auto, en fait non.  Vraiment, je ne vois pas d’inconvénients. Et puis j’aime cette idée de rouler à l’électrique, ça m’apporte de la satisfaction.

Surtout je trouve qu’elle a changé mon mode de conduite et que ça a entrainé une meilleure qualité de vie. Avant le matin, j’accélérais, l’œil sur l’heure toutes les demies minutes, chaque trajet du matin n’était que course contre la montre et stress. Aujourd’hui, je profite du chant des oiseaux et du bruissements des feuilles, j’accélère moins, je conduis de façon souple et je suis beaucoup plus détendue. Il n’y a pas d’horloge dans la voiture. Bien sur je voulais en acheter une à coller sur le tableau de bord, et puis finalement non, je réalise que je n’ai pas besoin de regarder l’heure si souvent, que ça rajoute du stress,  c’est un atout qu’elle n’en possède pas.

Tout le monde est conquis par cette voiture dans la famille, Mona lui fait même des câlins, on l’utilise beaucoup plus que ce qu’on avait imaginé, le week end tous nos déplacements à quatre se font en électrique (sauf si on part en week end ou en montagne). Avant je trouvais ça débile de bruler du gazole pour aller trier nos déchets  (les moloks sont à 2 kilomètres), maintenant on y va en électrique.

Ce que je regrette c’est que ce soit tant marginalisé. Quasiment toutes les « secondes » voitures des foyers pourraient être remplacées par des voitures électriques et pourtant on est loin du compte. En même temps rien ne nous y incite. Quand je vois le prix d’une Citroën C-zéro neuve c’est vraiment inabordable pour une mini citadine (27 000 euros), alors oui il y a la prime de l’état… de 6000 euros (ça fait pas lourd) et puis on essaye de nous faire passer la pillule avec les offres de locations longue durée très attractives: A PARTIR de 99 euros/ mois, sauf que les conditions pour obtenir ce prix sont drastiques: Il faut faire une reprise sur une voiture diesel de plus de 10 ans… (prime à la casse exceptionnelle) pas une essence, pas une voiture de 9 ans. On a même pensé à acheter une vielle voiture uniquement dans le but d’accéder à l’offre mais là encore ce n’est pas possible, il faut justifier de posséder la voiture depuis plus d’1 an… Je trouve ça ridicule. Quand je pense les économies de CO2 qu’on pourrait faire je trouve très dommage qu’il n’y ait pas plus de moyens investis pour inciter les ménages à s’y intéresser!

IMG_5729

IMG_6267

IMG_5733

IMG_5741

21 réflexions au sujet de « Rouler en voiture électrique, avis et guide pratique. »

  1. Ça me fait vraiment envie! C’est sûr, la prochaine, ce sera une électrique! Petite question: les enfants en siège-auto ou rehausseur ont-ils assez de place?

  2. Ton article est vraiment très intéressant ! Je suis ravie de lire le point de vue d’une utilisatrice car pour le moment, à part des reportages TV de tests, ou des infos des concessionnaires, peu d’infos sont diffusées par les médias sur les voitures électriques.
    J’ai l’impression que l’humanité est vraiment le cul entre deux chaises avec le pétrole : on sait que c’est une ressource limitée, qui en plus génère de gros dégâts pour la planète, mais rien n’est fait pour nous donner envie d’utiliser d’autres ressources ! C’est fou !
    Ici, on pourrait aussi avoir un véhicule électrique en fait, car je n’excède pas les 15 km de trajet en voiture les jours où je bosse. Le seul bémol : notre voiture est garée dans la rue, devant la maison, donc ce serait un peu compliqué de la charger, on n’a pas de garage.
    En tout cas, merci pour ton témoignage vraiment top !

    1. Je t’avoue que je suis de plus en plus en colère contre notre société si culpabilisante qui nous offre pourtant tellement peu d’alternatives. Je sais qu’on peut installer des prises extérieures sur demande à la copropriété voire à la municipalité, par contre c’est déconseillé d’utiliser des rallonges. L’autre hic c’est que les batteries électriques ne supportent pas très bien les grosses chaleurs, il est donc conseillé de les stationner sous abri ou au moins à l’ombre.

  3. Merci. C’est top comme retour d’expérience !
    Nous avons deux vieilles voitures et quand une des deux va mourir, on a envie d’essayer de s’en passer et de passer au vélo mais l’alternative électrique nous intéresse pas mal aussi … à suivre …

    1. En vivant à la campagne c’est vraiment inenvisageable de n’avoir qu’une voiture. Par contre l’amoureux a décidé d’essayer d’aller de temps en temps au boulot en vélo quand il fait suffisamment beau et qu’il n’a pas les enfants à aller chercher sur le retour, sachant que le trajet fait 30 km ça va lui faire une bonne trotte le matin et le soir mais il aime le vélo donc ça le motive bien!

  4. Article très intéressant et surtout je suis d accord avec vous!
    Nous devrions avoir tous les moyens d acheter ce genre de véhicule! !
    Belle journée ici à Nantes sous le soleil

  5. C’est dingue de voir que l’argent à prendre sur le pétrole est plus important que l’avenir de notre planète !!!
    En tout cas ton article est très attrayant. Je fais très très peu de route dans la journée (moins de 5 km) mais j’ai besoin parfois de faire plus de 100km (pour aller chez ma mère par exemple).
    Le prix est juste affrayant !! 27.000€ !!! Mais c’est du délire. Ca leur coûte beaucoup plus cher de faire une voiture électrique qu’une voiture « polluante » ?
    Bravo pour ton geste en tout cas ! La prochaine je tente une électrique (et de convaincre monsieur).

    1. Quand j’ai besoin de faire beaucoup de kilomètres notamment lorsque j’ai une séance photo un peu loin, on échange juste les voitures avec l’amoureux, il prend l’électrique et moi la thermique, donc ce n’est pas compliqué pour nous.
      Le prix est dément, c’est un peu se moquer des consommateurs à qui on reproche de polluer…. j’avoue ça m’énerve! Les occasions sont par contre assez intéressantes, on a payé la mienne 8500 euros à titre d’exemple.

      1. C’est un bon exemple effectivement mais comme tu le disais dans ton article, le souci c’est qu’on n’a pas encore assez de recul sur la durée de vie des batteries.
        De notre côté, mon homme travaille à 30km de la maison. Ça pourrait le faire. Pour l’instant j’ai une voiture qui pollue (surtout quand je l’allume pour si peu de km) et elle a encore qq années à faire. D’ici là on pourra avoir plus d’avis sur la question j’espère 😊
        Merci en tout cas pour cet article et ta réponse à mon commentaire 😉

  6. Coucou,
    Merci de ton témoignage, je l’attendais un peu cet article. Ton retour d’expérience est vraiment intéressant, et comme toi, nous voulons passer à l’électrique qd une des deux voitures rendra l’âme.
    Nous travaillons tous les deux à 10 mn de la maison, et cette solution est largement envisageable. Par contre, je suis très étonnée de voir que cela coûte si cher à l’achat, c’est une sacrée somme 27000€, les boules!!!!En tout cas, je vais me pencher plus sérieusement sur le sujet, bonne journée.

  7. je trouve ton billet très intéressant, mon mari a cette idée en tête depuis longtemps (travail à 10KM) mais la vieille voiture à essence est encore à l’oeuvre, mais si elle cassait sa pipe, on saurait vers quoi se tourner..je vais faire lire ton article à mon chéri!
    bonne journée bises

  8. Merci beaucoup pour cet article, vraiment intéressant et qui fait réfléchir ! Du coup je me dis : « et pourquoi pas ? ». Ca motive de voir que le choix est faisable ! Encore merci pour ce partage d’infos complètes, et en toute transparence (je trouve que c’est de plus en plus rare, donc j’apprécie ta démarche !)

Laisser un commentaire